Skip to main content

Appel à la solidarité chez les Bruins

L'entraîneur Bruce Cassidy a voulu rediriger l'attention accordée à l'inefficacité de son premier trio, samedi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

ST. LOUIS - À l'aube du match le plus important de la saison des Bruins de Boston, l'entraîneur-chef Bruce Cassidy a tenté de retirer un peu de pression des épaules de son premier trio en rappelant à tout le monde comment son équipe était parvenue jusqu'en Finale de la Coupe Stanley.

« Nous ne pouvons pas tout faire reposer sur trois joueurs et nous dire qu'ils doivent marquer sans quoi nous ne gagnons pas », a déclaré Cassidy à propos de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak. « C'est un sport d'équipe, non? Je comprends qu'ils doivent produire à un certain point. Nous ne dirions pas non à un gros but de leur part.

À LIRE AUSSI : Les Bruins savent dans quoi ils s'embarquentCinq questions avec... Louis Leblanc

« Mais nous pouvons gagner sans qu'ils produisent. Nous l'avons fait. Nous sommes ici en raison de notre production secondaire. »

C'est loin d'être faux. Pas moins de 20 joueurs différents - 13 depuis le début de la Finale - ont touché la cible pour les Bruins ce printemps, un record d'équipe. Face aux Blues de St. Louis, seuls Charlie Coyle (trois buts) et Sean Kuraly (deux) ont marqué plus d'une fois.

Cassidy doit espérer que cette force de frappe diversifiée fasse le travail, dimanche (20 h HE; TVAS, CBC, SN) au Enterprise Center de St. Louis, alors que les Blues auront la chance de mettre la main sur la première Coupe Stanley de leur histoire, eux qui mènent la série 3-2.

Il ne le dira pas, mais il doit aussi se croiser les doigts pour qu'il se passe quelque chose du côté de ses gros canons. Bergeron, Marchand et Pastrnak ont été limités à trois buts, dont un dans un filet désert, et six aides jusqu'ici par les Blues.

Ils n'ont que deux points à forces égales et l'avantage numérique, qu'ils faisaient rouler à un train d'enfer en début de série, a été blanchi en cinq occasions lors des deux derniers matchs. Cette disette a même forcé Cassidy à tenter différentes combinaisons en cours de rencontre pour tenter de provoquer les choses et de les libérer offensivement.

Video: STL@BOS, #2: Binnington vole Marchand tard en 3e

« Je pense que nous pouvons être meilleurs, c'est certain, a déclaré Marchand. Je dirais que la chance n'a pas été de notre côté, mais nous avons généré des occasions. Nous avons joué un peu mieux au dernier match, mais nous pouvons encore élever ça d'un cran.

« À ce stade, nous nous battons pour notre vie. Donc peu importe ce qui s'est produit dans le passé, nous devons nous présenter dimanche et j'espère que les choses tourneront en notre faveur. »

Un bon feeling

Ce n'est rien de scientifique, mais Cassidy croit que son trio de pointe a quelque chose de bon en banque pour le prochain match. Il avait fait la même remarque avant le match no 4 de la Finale de l'Association de l'Est, alors que les trois étaient au neutre et ils avaient répondu de la bonne façon contre les Hurricanes de la Caroline.

Ils l'ont aussi fait quand les Bruins ont fait face à l'élimination lors du match no 6 contre les Maple Leafs au premier tour. Marchand avait inscrit deux buts et une aide, Pastrnak avait enregistré deux passes et Bergeron en avait ajouté une pour mener l'équipe vers un gain de 4-2 et un septième match, qu'elle a éventuellement remporté 5-1 à Boston.

« Les Blues leur livrent une bonne bataille, a fait valoir le pilote. Mais ils ont passé très près de marquer au dernier match. Nous voulons qu'ils débloquent, mais nous avons obtenu l'aide de tout le monde tout au long des séries et ce sera notre façon d'aborder les choses.

« Nos meilleurs joueurs doivent être nos meilleurs joueurs, mais s'ils sont solides en défensive et que nous sommes efficaces dans notre territoire, nous serons dans le match. Je sens que quelqu'un va se lever demain. Ce sera probablement eux parce qu'ils ont l'habitude de le faire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.