Skip to main content

L'engagement de Kovalchuk rapporte déjà

Le vétéran russe dit s'être vite senti comme chez lui avec les Canadiens

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - L'engagement d'Ilya Kovalchuk rapporte déjà des dividendes aux Canadiens de Montréal. Après quatre matchs depuis qu'on l'a mis sous contrat, le vétéran russe fait bien paraître l'organisation.

« C'est pour cette raison que nous sommes allés le chercher, pour qu'il nous aide », se frottait les mains de satisfaction l'entraîneur Claude Julien, samedi, après avoir vu Kovalchuk reléguer aux oubliettes la série noire de huit matchs sans victoire de l'équipe (0-7-1).  

« C'est bien de réussir un premier but dans l'uniforme des Canadiens, surtout en prolongation, mais la victoire est beaucoup plus importante pour l'équipe », a commenté l'attaquant âgé de 36 ans, au terme du gain de 2-1 du Tricolore face aux Sénateurs d'Ottawa.

À LIRE AUSSI : Kovalchuk donne la victoire aux Canadiens

Rejeté par les Kings de Los Angeles en décembre, Kovalchuk a tôt fait de gagner le respect de ses nouveaux coéquipiers, qui ont vu à faciliter son intégration. 

« On m'a accueilli à bras ouverts. Je le dis depuis mon arrivée, a répété Kovalchuk. J'ai le sentiment de faire partie de l'équipe depuis beaucoup plus longtemps qu'une semaine à peine. »

Ça se reflète dans son rendement sur la patinoire : Kovalchuk totalise quatre points en autant de rencontres, incluant trois passes, en plus d'afficher un différentiel en défense de plus-1.

« Nous formons un bon groupe de joueurs, un groupe très uni », a insisté le capitaine Shea Weber. « Il n'y a pas de cliques, tout le monde se parle. Et 'Kovy' a vite adopté cela. »

Les partisans du CH l'ont également rapidement adopté. Il ne cessera d'augmenter sa base d'admirateurs s'il continue à jouer avec le même niveau d'engagement.

« Il s'est amené avec nous en ayant une attitude de professionnel, l'a louangé l'entraîneur Claude Julien. Il s'implique, encore ce soir il a fait des jeux et il a eu des chances de marquer. Il est respectueux de notre façon de jouer. C'est un gars qui sait se faire apprécier. C'est une belle acquisition pour nous. »

Le gardien Carey Price a indiqué que Kovalchuk a amené une bouffée d'air frais dans l'équipe, avec son enthousiasme.

Par la peau des…

Une victoire était le meilleur - le seul - remède aux maux des Canadiens. Cela même s'ils l'ont obtenue à l'arraché contre des rivaux de bas de classement qui en étaient à leur deuxième sortie en autant de soirs. Ça reste que c'est une victoire…

À voir les joueurs bondir sur le banc après le but de Kovalchuk, on comprend l'importance qu'elle revêt.

Video: MTL@OTT : Kovalchuk procure le gain en prolongation

Les Canadiens ont joué avec le feu, c'est le lot des équipes qui n'affichent pas une grande confiance.

Quand les Sénateurs ont créé l'égalité 1-1 en troisième période et, après avoir vu Nate Thompson rater une occasion unique vers la fin, on a cru que la séquence de matchs sans victoire se poursuivrait.

« Ç'a été un but malencontreux, a dit Price. J'ai fait une mauvaise lecture. Je pensais que le joueur des Sénateurs tirerait du revers. Personne ne s'est laissé abattre. Nous nous disions que nous demeurions en position de l'emporter. Nous avons pris l'initiative en prolongation et nous méritions le point additionnel. »

Price a connu une de ses soirées les plus occupées dernièrement, avec 42 lancers.

« Les gars ont fait du bon travail. Ils ont bien protégé le milieu de la glace, les tirs sont venus pour la plupart de la périphérie. Les gars ont également bien travaillé en infériorité numérique. »

Les Canadiens ont offert trois jeux de puissance aux Sénateurs en troisième période.

Julien a expliqué qu'il n'a pas eu d'autre choix que de « raccourcir » le banc. Conséquence directe, les jeunes Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling et Matthew Peca ainsi que les vétérans Dale Weise et Nate Thompson ont obtenu moins de temps d'utilisation.

« Des joueurs ont vu moins d'action en raison des pénalités. C'était difficile par la suite de les utiliser en étant un peu plus à froid avec le score égal », a soumis l'entraîneur en guise d'explications.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.