Skip to main content

Kovalchuk donne la victoire aux Canadiens

Le Russe marque en prolongation et le CH vient à bout des Sénateurs 2-1 au Centre Canadian Tire

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

OTTAWA - Quand on est désespérément à la recherche d'une victoire, on se fout de la manière. Le court gain de 2-1 des Canadiens de Montréal contre les Sénateurs d'Ottawa samedi ne passera pas à l'histoire. On retiendra seulement qu'il a mis fin à une série rocambolesque de huit matchs sans victoire de l'équipe (0-7-1).

Ilya Kovalchuk a soulevé ses coéquipiers sur le banc en réussissant le but victorieux en prolongation, au Centre Canadian Tire. Le Russe a pu s'avancer jusqu'en zone adverse après avoir vu le jeune attaquant Drake Batherson, évoluant comme défenseur, se montrer hésitant devant lui. Il a laissé partir un tir des poignets vif qui a mystifié le gardien Marcus Hogberg à sa gauche, avec 52 secondes à écouler.

Video: MTL@OTT : Kovalchuk procure le gain en prolongation

« Ç'a été un jeu avorté zone centrale et j'ai vu leur défenseur reculer. C'était une descente en surnombre. J'avais 'Phil' (Danault) à mes côtés. J'ai pris mon temps, mais je me disais que j'allais tirer », a relaté Kovalchuk en souriant. 

Nick Suzuki a été l'autre marqueur du Tricolore (19-20-7), qui a signé un premier succès en 2020.

« La première victoire après plusieurs défaites n'est jamais facile à obtenir », a fait remarquer l'entraîneur Claude Julien. « Nous l'allons l'accepter, tout en espérant pouvoir bâtir dessus. »

Batherson a été le buteur des Sénateurs (16-22-7), qui ont vu leur série de matchs sans gain s'allonger à sept (0-4-3).

« Ç'a été un très bel effort de notre part pour un deuxième match en autant de soirs », a affirmé l'entraîneur recrue des Sénateurs D.J. Smith. « Nous avons été quelque peu engourdis en première période, avant de retrouver nos jambes. Nous avons multiplié les chances de marquer à compter des dernières minutes du deuxième vingt. Carey Price a dû réaliser de beaux arrêts en troisième période. Notre gardien (Marcus Hogberg) a également été solide. » 

Price a été confronté à un barrage de 42 lancers et Hogberg a fait face à 25 tirs.

« Carey a été vraiment bon. Il nous a donné une chance de l'emporter et on doit lui attribuer beaucoup de mérite », a commenté Julien.

« Gagner c'est pas mal plus agréable que de perdre, a lancé Price en esquissant un sourire. Gagner règle tous les problèmes, on dirait. »

On verra si les Canadiens ont réglé tous leurs problèmes dès leur prochaine sortie à domicile face aux Flames de Calgary, lundi (19h HE; RDS, TSN2, SNW).

Spectacle inégal

Le spectacle au cours des deux premières périodes a été à l'image de la prestation du groupe musical 'Men Without Hats' pendant les entractes, c'est-à-dire inégal. Qu'à cela ne tienne, les Canadiens étaient sûrement fort heureux d'être en avant 1-0.

Suzuki a fait mouche pendant une attaque massive en première période. Il a décoché un tir imparable au haut du cercle droit, à 8:24. 

Video: Les Sens baissent pavillon face au Tricolore, 2 à 1

Le CH aurait pu se donner une plus forte avance s'il avait pu profiter d'un des trois autres jeux de puissance qu'il s'est vu offrir. Le jeune Hogberg a été vigilant.

Les Sénateurs se sont mis en marche avec environ cinq minutes à jouer au deuxième vingt. Le défenseur Tomas Chabot a raté la meilleure chance. Il a fait se secouer les mauvais côtés des cordages devant une ouverture béante.

« Nous avons connu une baisse de régime, a déploré Julien. Nous aurions dû mener par plus d'un but après les 35 premières minutes de jeu. C'est ce qui nous fait mal par moment parce qu'on permet à nos adversaires de rester dans le coup. »

Même si Julien a demandé à ses troupiers d'éviter de jouer sur les talons en troisième période, les Sénateurs ont exercé une maîtrise presque parfaite du jeu, en ayant un net avantage de 16-2 dans les lancers. Ç'a été à leur tour de louper quelques occasions en supériorité numérique. Price leur a fermé la porte.

Ils ont toutefois vu la chance leur sourire pour créer l'égalité à 13:32. Batherson a été crédité du filet, mais c'est Matthew Peca des Canadiens qui a fait glisser la rondelle dans le but, en gâchant un beau repli défensif.

Les Sénateurs ont pu déployer une autre attaque massive à quelques minutes de la fin, mais ce sont les Canadiens qui ont failli marquer. Nate Thompson a raté une chance inouïe au terme d'un superbe échange avec Ryan Poehling.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.