Skip to main content

Vasilevskiy : « Nous sommes devenus trop confortables »

Après l'élimination hâtive du Lightning en séries, le gardien promet que son équipe sera affamée

par LNH.com @LNH_FR

Après avoir été éliminé en quatre matchs dès la première ronde des séries éliminatoires au printemps dernier alors qu'il venait de connaître une saison historique, le Lightning de Tampa Bay voudra se racheter cette année.

C'est la philosophie qu'adopteront Andrei Vasilevskiy et ses coéquipiers, a révélé le gardien jeudi lors de la Tournée des médias des joueurs de la LNH, à Chicago.

« Nous avons faim, 100 fois plus. Les gars sont motivés et prêts à montrer à tout le monde qu'on sait qu'il faut atteindre le but ultime. »

À LIRE : Trois enjeux chez le Lightning | Les cinq meilleurs espoirs du Ligthning

Le portier de 25 ans a remporté le trophée Vézina à titre de meilleur gardien de la LNH grâce à ses 18 gains lors de ses 21 derniers départs, ce qui a permis au Lightning d'égaler le record de la LNH pour les victoires en saison (62 par les Red Wings de Detroit de 1995-96) et remporter le trophée des Présidents avec 128 points. Mais Vasilevskiy a perdu ses quatre départs suivants, en plus d'afficher une moyenne de buts accordés de 3,82 et un pourcentage d'arrêts de ,856, et les Blue Jackets ont passé le balai en première ronde.

« Je pense qu'à un moment donné, nous sommes devenus trop confortables », a-t-il analysé à propos des succès de l'équipe en saison régulière. « Quand tout va trop bien, tout devient trop facile. Je pense que lorsque nous avons remporté le trophée des Présidents, il restait 10 matchs à la saison. On s'est dit '' Tout a bien été en saison et ce sera pareil en séries.'' Mais les séries éliminatoires, c'est autre chose. En étant trop confortables, nous n'étions pas prêts pour les séries. »

Vasilevskiy, qui a signé un nouveau contrat de huit ans d'une valeur de 76 millions $ (9,5 millions $ par an) le 29 juillet, a indiqué qu'il était plus que satisfait des exploits du Lightning en saison, mais que les échecs de l'équipe pour remporter la Coupe Stanley continuent de faire mal.

« C'est bien d'obtenir des trophées individuels, de connaître une bonne saison pour plusieurs, mais il n'y a rien qui se compare à atteindre son objectif final. »

Video: TBL@TOR: Vasilevskiy vole un but à McDavid

Le choix de première ronde (19e) de l'équipe en 2012 estime qu'il faudra que toute l'équipe se serre les coudes afin qu'il puisse remporter le Vézina à nouveau cette saison. Il a mené la LNH avec 39 victoires l'an dernier, en plus d'être à égalité au quatrième échelon avec six blanchissages en 53 parties. Sa m.b.a. a été de 2,40 et son pourcentage d'arrêts de ,925.

« Tous les joueurs dans cette Ligue sont bons, donc ce n'est pas seulement l'affaire du gardien. Tout le monde devant moi doit bien jouer. Je ne pense pas que tu puisses être un excellent gardien sans avoir une excellente équipe devant toi. 

« Donc, tous ensemble, on doit connaître une autre bonne saison. »

 

Avec la collaboration de Tracey Myers, journaliste NHL.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.