Skip to main content

Marcotte : Le Laurent Dauphin 2.0 est arrivé!

Le Québécois a mené l'attaque du Rocket au cours de la dernière semaine et il devient un rouage important à Laval

par Anthony Marcotte @anthonymarcotte / Chroniqueur LNH.com

Chaque semaine, notre chroniqueur Anthony Marcotte revient sur la dernière semaine du Rocket de Laval, ainsi que sur l'actualité de la Ligue américaine de hockey (LAH). Comme il suit le club-école des Canadiens de Montréal sur une base quotidienne, il permettra aux partisans de suivre assidûment ce qui se passe dans l'antichambre de la meilleure ligue de hockey au monde, ainsi que la progression des nombreux Québécois qui évoluent dans cette ligue.

On l'attendait. Ça aura pris plus de temps que prévu. Mais il est arrivé. Laurent Dauphin a été le joueur par excellence du Rocket de Laval au cours d'une semaine vraiment encourageante. Le natif de Repentigny a aidé le Rocket à engranger quatre points sur une possibilité de six sur la route contre les trois meilleures formations de la section Nord sur la route pendant la même semaine. Les Lavallois demeurent donc accrochés à une course palpitante en vue des séries éliminatoires de la Coupe Calder.

À LIRE AUSSI : Marcotte : Jake Evans a mérité sa promotionCanadiens : Nick Suzuki à la rescousse

Joël Bouchard parlait d'amener Dauphin « à un autre niveau » au lendemain de la transaction le faisant passer à l'organisation des Canadiens le 7 janvier. Devant les médias, l'entraîneur du Rocket avait mentionné qu'il pourrait s'agir d'un échange gagnant-gagnant avec les Predators de Nashville en retour de Michael McCarron, deux joueurs qui avaient visiblement besoin d'un nouveau départ.

Avec les départs des vétérans Phil Varone, Riley Barber et Matthew Peca, Dauphin a fait partie de la courte liste des patineurs du Rocket à élever son jeu d'un cran au cours des dernières semaines comme en fait foi son excellente fiche de sept points à ses cinq dernières rencontres, dont cinq buts. Joël Bouchard se disait très fier des progrès de Dauphin, samedi, surtout que sa troupe a rarement été aussi décimée par les blessures et les rappels que présentement.

« Je pense qu'il est en train de faire ouvrir les yeux des gens qui le connaissent un peu moins », s'est réjoui Bouchard après un gain convaincant de 5-2 de son équipe à Utica. « J'ai toujours trouvé qu'il avait un bon sens du hockey. Je le connais depuis ses débuts avec (les Phénix) d'Esther-Blondin. La grande différence pour lui présentement, c'est son mordant. Souvent, les joueurs qui ont un bon sens du jeu vont avoir tendance à trop regarder le jeu et l'analyser. Il parvient à montrer une belle agressivité aux bons moments et à élever son jeu à un autre niveau. »

Le principal intéressé était tout sourire après la rencontre, et avec raison. Avec une blessure à Ryan Poehling en cours de match, il s'est retrouvé dans le siège de joueur de centre numéro un et il a été en mesure de transporter l'équipe offensivement en inscrivant le but vainqueur au début du deuxième vingt avant d'en ajouter un autre sur une échappée quelques instants plus tard.

« Je suis extrêmement content de notre jeu cette semaine, surtout qu'on avait de la difficulté récemment sur la route. On vient d'affronter les trois meilleures équipes de la division et j'ai trouvé qu'on s'est très bien débrouillé avec quatre points sur six », a soulevé Dauphin.

L'ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi est reconnaissant du temps consacré par son entraîneur à vouloir le faire progresser. Il se rend compte que la gestion des petits détails peut faire de lui un joueur beaucoup plus utile chez les professionnels, et se rapprocher par le fait même de la Ligue nationale.

« Joël insiste beaucoup pour qu'on utilise davantage notre bâton au sol lorsqu'on fait contact avec nos adversaires. Jusqu'à maintenant, ça fonctionne. Je me devais d'en donner davantage à l'équipe, surtout que c'est probablement moi qui ai le plus d'expérience présentement dans la ligue », a exprimé le jeune vétéran de 274 matchs dans la Ligue américaine, tout juste en deçà des 326 parties de son coéquipier Yannick Veilleux.

Avec aussi peu d'options sous contrat disponibles pour un rappel à Montréal, il n'est pas impossible que Dauphin puisse obtenir une première chance dans l'uniforme des Canadiens, une occasion qu'il est en train de mériter pleinement. Le Tricolore devra décider à la fin de la saison s'il souhaite conserver ses droits sur l'attaquant gaucher, lui qui deviendra joueur autonome avec restriction au terme de la présente campagne. 

***

L'association entre le gardien Keith Kinkaid et l'organisation des Canadiens a officiellement pris fin samedi quand le vétéran a été prêté aux Checkers de Charlotte afin qu'il y complète la saison.

Les Hurricanes de la Caroline se retrouvent en sérieuses difficultés devant le filet avec les blessures à James Reimer et Peter Mrazek dans la LNH, ce qui a forcé les rappels d'Anton Forsberg et d'Alex Nedeljkovic. Le Québécois Callum Booth s'est retrouvé brièvement comme gardien numéro un des Checkers, qui se battent férocement pour une place en séries dans la section Atlantique. Mike Condon est aussi arrivé en renfort de l'organisation du Lightning, lui aussi sous forme de prêt, avant de se mériter un rappel dans la grande ligue, dimanche matin.

Malgré toutes ses difficultés, Kinkaid obtient une réelle chance de relancer sa carrière. Les Canadiens devront s'acquitter de la facture de son contrat jusqu'à la fin de la saison, même si celui-ci évolue pour une autre organisation.

Le départ de Kinkaid ouvre toute grande la porte à Michael McNiven, excellent dans la victoire du Rocket samedi avec 28 arrêts. Cayden Primeau obtiendra sa large part de départs d'ici la fin de la saison, mais Joël Bouchard n'hésitera pas à utiliser McNiven, gagnant de ses deux matchs disputés dans la LAH cette saison.

« Je suis extrêmement content pour lui. C'est un gardien transformé pour moi. Il a complètement changé son approche en vue des matchs, sur son conditionnement physique, sur son professionnalisme. Il s'est pris en main et c'est le fun de voir que des bonnes choses arrivent aux bonnes personnes », a vanté Bouchard.

Le Rocket prend la direction de Cleveland cette semaine pour deux rencontres face aux Monsters, jeudi et vendredi. Les Lavallois se maintiennent dans une chaude lutte pour les séries, à trois points derrière le Crunch de Syracuse avec 17 matchs à jouer. On surveillera cette semaine l'entrée en matière du Finlandais Jesse Ylönen en Amérique du Nord, lui qui pourrait effectuer ses débuts lors du passage de l'équipe en Ohio.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.