Skip to main content

Le but spectaculaire de Forsberg, rien de nouveau pour les Predators

Ses coéquipiers l'ont vu perfectionner ses feintes spectaculaires à l'entraînement

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

NASHVILLE - L'attaquant des Predators de Nashville Filip Forsberg a ramené le disque entre ses jambes, l'a ensuite glissée entre les jambes du défenseur de l'Avalanche du Colorado Samuel Girard avant de marquer. C'était spectaculaire, exceptionnel, et Forsberg a indiqué que c'était exactement ainsi qu'il avait prévu sa manœuvre. 

« C'est simplement l'une de ces feintes qui se présentent lorsque l'on s'amène, et ç'a fonctionné », a résumé Forsberg.

Video: COL@NSH, #1: Forsberg marque un but sensationnel

Il ne bénéficiait pas de beaucoup d'espace pour inscrire ce but, mais son filet a permis aux Predators de mieux respirer, eux qui ont finalement vaincu l'Avalanche 5-2 dans le match no 1 de leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest au Bridgestone Arena jeudi. Forsberg amorce les séries éliminatoires de la Coupe Stanley comme il a conclu la saison régulière. Il a récolté 30 points (11 buts, 19 passes) à ses 30 derniers matchs, et pour l'ensemble de la campagne, il a amassé 64 points (26 buts, 38 passes), égalant son sommet en carrière établi en 2015-16. 

Aussi spectaculaire qu'ait pu être le deuxième but de Forsberg, les joueurs des Predators n'ont pas été surpris de le voir réussir ce coup d'éclat.

« Je vois ce genre de chose à l'entraînement tout le temps. Je passe mon temps à sortir les rondelles du fond du filet, a blagué Pekka Rinne. C'était un but magnifique, il a complètement déjoué le défenseur, il est tellement talentueux. »

L'attaquant Craig Smith a souligné que Forsberg avait déjà utilisé cette feinte auparavant.

« Une belle feinte pour protéger la rondelle, la faire passer entre ses patins. C'était incroyable, s'est extasié Smith. Je ne sais pas exactement comment il est parvenu à retoucher à la rondelle la deuxième fois. C'était plaisant à regarder. Il est tellement talentueux, qu'il effectue ce genre de feinte et que ça ne sort plus de l'ordinaire. C'était fantastique. »

L'entraîneur des Predators Peter Laviolette se réjouissait davantage de la manière dont Forsberg avait inscrit ce but que par le but lui-même.  

« Ce que j'ai vraiment aimé de ce but, c'est que c'était un jeu tout en puissance, a expliqué Laviolette. Ce n'était pas une feinte effectuée alors qu'il était immobile. Il a vraiment accéléré et a fait tout ce qu'il pouvait pour foncer vers l'avant. Il est à son mieux lorsqu'il joue d'abord et avant tout comme un attaquant de puissance, et qu'il ajoute des éléments de finesses ensuite, et c'est exactement ce qu'il a fait sur ce but. »

Les Predators ont eu besoin des deux buts de Forsberg, mais surtout de ce deuxième. Avant le match no 1, les joueurs de l'Avalanche ont affirmé qu'ils voulaient jouer de manière détendue, mais agressive, et c'est ce qu'ils ont fait. Ils ont détenu des avances de 1-0 et 2-1. Le premier trio du Colorado formé de Gabriel Landeskog, Nathan MacKinnon et Mikko Rantanen n'a pas touché la cible, bien que MacKinnon et Rantanen aient tous deux récolté une passe. 

« Nous nous sommes améliorés à chacune des périodes, ce qui est bien, a noté Laviolette. Ce n'est pas que nous ayons mal amorcé la rencontre. Nous avons amorcé le match en tentant de faire les bonnes choses, puis ils ont marqué sur une contre-attaque sur un lancer voilé. Cela a refroidi l'ambiance dans l'amphithéâtre, et il a fallu travailler à partir de là. »

Les Predators ont gardé leur meilleur hockey pour la troisième période, alors qu'ils ont inscrit trois buts sans réplique.

« Nous n'avons pas disputé notre meilleur hockey au cours des deux premières périodes, a admis Forsberg. Nous voulions simplement en donner un peu plus. Ils ont fait du bon travail pour nous contenir au cours des deux premiers tiers, et je ne pense pas que le simple fait que nous avons mieux joué en troisième fait en sorte que nous pouvons dire que nous avons connu un bon match. »

Le deuxième but de Forsberg s'inscrit dans cette analyse que Nashville a mieux fait en troisième. Les Predators ont déjà vu Forsberg inscrire ce genre de but auparavant, que ce soit contre eux à l'entraînement ou aux dépens d'adversaires. C'est toujours spectaculaire, mais c'est toujours spécialement agréable de voir ce genre de but à ce moment-ci de la saison.

« Un but magnifique, a résumé Rinne. C'est le premier match des séries, et il parvient à sortir une feinte comme celle-là et à marquer. Il s'agissait d'un bel effort individuel, et c'est le jeu qui a selon moi mis le match hors de portée. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.