Skip to main content

Jonathan Drouin a compris

L'attaquant des Canadiens a multiplié les sessions vidéo avec Dominique Ducharme afin de voir ce qui a mal fonctionné pour lui dans le dernier droit de la saison

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

VICTORIAVILLE -- La poussière est retombée sur la dernière saison des Canadiens de Montréal et Jonathan Drouin dit avoir compris pour quelles raisons il a été emporté dans une spirale improductive dans le dernier droit.

C'est en décortiquant des bandes vidéo de matchs difficiles, en compagnie de l'entraîneur adjoint Dominique Ducharme, que le jeune talentueux attaquant a réalisé ce qu'il ne faisait pas correctement.

« J'ai connu un bon premier trois quarts de saison et une séquence plus difficile à la fin », est-il revenu sur le sujet à l'occasion de sa participation à la Classique de golf Phillip Danault. « C'était important que je comprenne pourquoi pour pas que ça se reproduise et que je sois prêt pour la saison prochaine. J'ai regardé des vidéos avec Dominique Ducharme et j'ai compris. »

Sans verser dans les détails, Drouin a mentionné avoir compris que les problèmes étaient davantage d'ordre tactique que psychologique.

« Ce n'était rien de mental. J'étais concentré sur ce que je devais faire, mais je n'obtenais pas de points et on en parlait beaucoup. »

Drouin est tombé au neutre à compter du 9 février, en ne réussissant qu'un but tout en ajoutant six passes en 26 matchs.

Ç'a entaché une saison qui s'avérait être sa plus fructueuse dans la LNH, lui qui avait amassé 46 points à ses 55 premiers matchs. Le Tricolore aurait certain voulu le voir noircir davantage la feuille de score, après avoir raté sa participation aux séries éliminatoires par deux petits points.

« J'étais content du premier trois quarts de ma saison », a poursuivi le patineur natif de Saint-Agathe des Monts. « J'avais montré une belle progression avec l'équipe, mais ça s'est mal fini un peu. Ce sont des choses qui arrivent, mais c'est important dans ce temps-là de comprendre pour quelles raisons ça arrive. »

Drouin a dit avoir hâte au début de la prochaine saison afin qu'on cesse de lui en parler. Il ne ménage pas les efforts à l'entraînement en ayant comme objectif en tête de se racheter. Pour le deuxième été de suite, il a expliqué mettre l'accent sur la perte de poids dans le gymnase afin de gagner de la rapidité.

« Je veux revenir au poids que j'avais dans les rangs juniors. À mon arrivée dans la ligue, on privilégiait de prendre du poids. Ç'a changé, la ligue est de plus en plus rapide et on doit privilégier la vitesse. » 

Les séries, non négociables

Pour ce qui est de l'équipe, Drouin a dit que l'objectif qu'elle doit poursuivre d'accéder aux séries est non négociable.

« Surtout après la saison que nous venons de connaître, a-t-il ajouté. Il y a des aspects qui ont fait en sorte que nous n'ayons pas participé aux séries que nous devons améliorer. C'est en regardant des vidéos qu'on peut mieux comprendre. »

À titre de jeune vétéran rendu à 25 ans, Drouin s'est dit prêt à jouer un rôle de mentor auprès de la jeune relève talentueuse qui pointe à l'horizon. 

« Tous ces jeunes qui vont nous pousser dans le dos, c'est un très bon problème à avoir pour une équipe. (Le directeur général) Marc Bergevin et ses recruteurs ont fait de l'excellent travail. Je veux aider les jeunes. Je ne leur montrerai pas comment jouer, ils le savent. Mais si je peux les aider et les soutenir à ma façon, je le ferai surtout quand ça ira moins bien pour eux. »

Il rêve à Duchene

Drouin a salué la sélection de Cole Caufield comme premier choix du CH au Repêchage 2019 - 15e espoir choisi.

« Il a glissé un peu en première ronde, il devait être choisi plus tôt. Nous sommes chanceux d'avoir pu le repêcher. C'est un marqueur naturel. C'est une denrée rare pour un droitier comme lui. C'est bon d'avoir un marqueur naturel droitier. »

Sans savoir ce que Bergevin a dans les cartons pour l'ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet, Drouin a mentionné qu'il se croise les doigts pour que Matt Duchene choisisse les Canadiens.

« C'est 'cool' qu'il ait pris le temps de venir visiter Montréal. Ça signifie que les Canadiens sont une bonne organisation et un bon endroit où jouer. On verra bien quelle décision il prendra. C'est un talent très rare. Il possède une excellente vision périphérique. Ce serait très le 'fun' d'acquérir un joueur de centre de son calibre. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.