Skip to main content

Johansson et les Sabres défont les Canadiens en prolongation

L'attaquant compte à 1:30, tandis qu'Eichel obtient deux buts et deux aides pour Buffalo

par Heather Engel / Correspondante indépendante LNH.com

BUFFALO -- Jack Eichel a inscrit deux buts et deux aides pour aider les Sabres de Buffalo à vaincre les Canadiens de Montréal 5-4 en prolongation mercredi au KeyBank Center.

Marcus Johansson a touché la cible à 1:30 de la période de prolongation à l'aide d'un tir sur réception du cercle droit cinq secondes après la fin d'un jeu de puissance des Sabres. 

« Quand on réussit à envoyer la rondelle derrière eux, ça stimule notre jeu et c'est ce qui nous permet de nous activer, a expliqué Eichel. On a trouvé le moyen de récolter deux points. C'est ce qui est le plus important dans cette ligue, alors c'est une belle victoire. C'est une très bonne équipe. On le voit par leur façon de jouer. Ils sont rapides, ils bougent bien la rondelle, ils exercent un bon échec avant et ils sont difficiles à affronter. »

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 9 octobre

Les Sabres (3-0-1) ont entrepris la saison en obtenant un point dans un quatrième match de suite pour la première fois depuis 2009-10, alors qu'ils avaient amorcé l'année avec un dossier de 4-0-1.

Joel Armia a compté deux buts et obtenu une aide, alors que Keith Kinkaid a effectué 34 arrêts à son premier départ avec Montréal (1-0-2), qui a tiré de l'arrière par au moins deux buts à chacun de ses trois premiers matchs.

« On doit être meilleurs en désavantage numérique et il faut qu'on arrête de jouer du hockey de rattrapage », a indiqué l'entraîneur des Canadiens Claude Julien. « Éventuellement, on finit par payer le prix. On démontre qu'on a beaucoup de caractère, mais en même temps, dès qu'on ralentit, on le paie et on doit revenir de l'arrière. »

Après que Jeff Skinner eut compté à 47 secondes du troisième vingt pour donner les devants 4-2 aux Sabres, Jesperi Kotkaniemi a réduit l'écart à 4-3 à 1:44 et Ben Chiarot a créé l'égalité 4-4 à 12:54 en marquant du haut du cercle gauche.

« À ce moment-ci de l'année, on veut amasser des points quand on en a la possibilité, mais on est aussi conscients que ça n'ira pas toujours bien, qu'il va y avoir des périodes creuses et qu'il va falloir travailler fort pour traverser ces épreuves, a mentionné Skinner. Il faut continuer de communiquer et s'assurer qu'on travaille toujours aussi fort pour les surmonter. »

Victor Olofsson a compté en avantage numérique à 5:04 de la première période après avoir capté une passe transversale d'Eichel pour lancer Buffalo en avant 1-0. Olofsson est devenu le quatrième joueur de l'histoire de la LNH à marquer ses six premiers buts en carrière en supériorité numérique, rejoignant ainsi Jeff Norton, Sylvain Turgeon et Craig Norwich.

Armia a égalé le pointage 1-1 à 14:06 en infériorité numérique. Il s'est retrouvé seul devant Hutton après que Nate Thompson eut récupéré une rondelle libre à la suite d'un revirement causé par Dahlin en zone neutre.

Video: Doublé d'Armia dans la défaite du CH

Armia a inscrit son deuxième filet de la rencontre sur le jeu de puissance à 21 secondes de la fin du premier engagement. Il a déjoué Hutton du côté de la mitaine pour donner les devants 2-1 aux Canadiens.

Eichel a créé l'égalité 2-2 à 4:46 de la deuxième période à l'aide d'un tir du cercle gauche, puis il a porté le pointage à 3-2 en faveur des Sabres à 14:13 lorsqu'il a traversé la patinoire avant de glisser le disque entre Chiarot et Jeff Petry.

« On voulait les deux points et je crois qu'on aurait pu gagner ce soir, a déclaré Thompson. On s'est un peu compliqué la vie. On a fourni un bel effort en troisième période, mais ça n'a pas été suffisant. »

Ce qu'ils ont dit

« On n'a pas bien joué en infériorité numérique. On n'était pas capables d'envoyer la rondelle à l'autre bout de la patinoire quand on en avait l'occasion et éventuellement, ce genre d'erreur finit par nous rattraper. On s'est endormis en deuxième période. Ils étaient plus acharnés que nous, on était un peu amorphes. Pour être une bonne équipe, on ne peut pas jouer comme ça. » -- L'entraîneur des Canadiens Claude Julien

« On est heureux de remporter un match où notre structure défensive était défaillante. On sait tous que ce n'est que le début d'une longue et difficile saison de croissance et d'apprentissage. L'attitude est bonne sur le banc et dans le vestiaire. Il faut donner du crédit à Montréal pour son style de jeu… Ils ont attaqué avec intensité toute la soirée et on doit apprendre à contrer de telles équipes. Si on peut apprendre en gagnant, on va essayer de le faire le plus souvent possible. » -- Le capitaine des Sabres Jack Eichel

Ce qu'il faut savoir

Les Sabres ont remporté leurs deux premières parties à domicile de la saison pour la première fois depuis 2008-09. … Max Domi a disputé un 200e match consécutif. … La série de quatre parties avec au moins un point de Dahlin est la troisième plus longue séquence du genre en début de saison pour un défenseur encore adolescent dans l'histoire de la LNH, après celles de Drew Doughty (cinq matchs en 2009-10) et Larry Murphy (cinq matchs en 1980-81). … C'est la première fois de l'histoire des Canadiens que l'équipe se rend en prolongation à ses trois premières rencontres de l'année.

La suite

Canadiens : Accueilleront les Red Wings de Detroit jeudi (19 h HE, RDS, TSN2, FS-D, NHL.TV) 
Sabres : Accueilleront les Panthers de la Floride vendredi (19 h HE, ESPN+, SN1, MSG-B, FS-F, NHL.TV)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.