Skip to main content

Francis emballé par le défi qui l'attend à Seattle

Le DG est prêt à apporter son expérience de joueur et de gestionnaire pour construire l'équipe d'expansion

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

Ron Francis a tiré sa révérence en étant l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la LNH. À l'époque, le 14 septembre 2005, il était le quatrième meilleur marqueur avec 1798 points, derrière Wayne Gretzky (2857), Mark Messier (1887) et Gordie Howe (1850). Il avait remporté la Coupe Stanley à deux reprises et empoché des millions de dollars.

Il a approché Jim Rutherford, alors directeur général des Hurricanes de la Caroline, pour occuper un poste de gestionnaire et a été nommé directeur du développement des joueurs un peu plus d'un an après. Le travail lui rapportait 35 000$.

À LIRE AUSSI : Les grandes dates de la carrière de Ron Francis dans la LNHFrancis nommé DG de l'équipe d'expansion de Seattle

« J'ai dit à Jim que l'argent n'avait pas d'importance, que je voulais simplement apprendre le côté business du hockey, a-t-il raconté. C'était mon salaire, et je me suis mis au travail. »

En route vers le Temple de la renommée du hockey, il se rendait dans les universités et dans les arénas des rangs juniors pour faire du dépistage et aider les espoirs.

« Il travaillait tout aussi fort pour apprendre, comme s'il n'avait jamais empoché un salaire de cinq millions $ », a affirmé Peter Karmanos, alors propriétaire majoritaire des Hurricanes et maintenant propriétaire minoritaire. « Il faut une personne unique pour faire ça. »

C'est cette personne que l'équipe d'expansion de Seattle a embauchée comme premier DG de son histoire, jeudi. Non seulement Francis a le sérieux pour occuper l'emploi, mais il a également l'humilité, l'éthique de travail et une expérience variée.

« Je ne peux pas voir une meilleure personne pour occuper ce poste au sein de cette concession en ce moment », a lancé Karmanos.
Rutherford abonde dans le même sens.

« J'ai travaillé avec lui pendant plusieurs années, a dit Rutherford. Je l'aime bien sur le plan personnel. J'aime sa façon de travailler. C'est un travaillant. Il connait très bien le jeu. Et à Seattle, là où il faut tout construire à partir de zéro, je pense qu'il sera l'homme parfait pour le faire. »

Tod Leiweke, président et chef de la direction à Seattle, a affirmé qu'il s'agissait peut-être de l'embauche la plus importante que l'équipe aurait à faire. Le DG sera responsable de rassembler du personnel et de construire des formations de la Ligue américaine de hockey (LAH) et de la LNH avant le début des activités de l'équipe en 2021-22. Il pourra donner son avis sur tout, du nouveau complexe d'entraînement jusqu'au nom de l'équipe.

« Nous savions qu'il ne s'agissait pas d'un poste de DG comme les autres, a expliqué Leiweke. Il y a des défis uniques, donc il fallait trouver la bonne personne. »

Seattle a fait appel à une firme spécialisée en janvier et a identifié six critères : un leader expérimenté et un bâtisseur d'équipe, un travailleur acharné, un visionnaire qui comprend l'avantage compétitif qu'offrent les statistiques avancées, une personne avec des contacts à travers la LNH, une personne qui connait de fond en comble le plafond salarial et le Repêchage de la LNH et une personne capable d'évaluer des joueurs.

Francis répondait à tous ces critères.

Comme joueur, Francis a été capitaine de trois équipes : les Whalers de Hartford, les Penguins de Pittsburgh et les Hurricanes. Quand Rutherford a embauché Francis comme joueur autonome, le 13 juillet 1998, les Hurricanes venaient de compléter leur première saison après avoir été relocalisés de Hartford en Caroline. Ils ressemblaient à une équipe d'expansion, en ce sens qu'ils s'établissaient dans un nouveau marché. Francis a aidé l'équipe à participer à la Finale de la Coupe Stanley en 2002.

« Je trouvais qu'il pourrait aider la Caroline, mais également apporter de la crédibilité, du caractère et du leadership, et il l'a fait longtemps avec nous », a affirmé Rutherford, maintenant DG des Penguins. « Quand il a pris sa retraite comme joueur, je savais que de l'avoir dans les bureaux avec nous serait une bonne chose. »

Francis est passé de directeur du développement des joueurs à DG adjoint, puis à entraîneur associé et directeur du personnel des joueurs avant de devenir directeur des opérations hockey et vice-président des opérations hockey. Il a succédé à Rutherford comme DG le 28 avril 2014.

Sous sa gouverne, les Hurricanes n'ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ils ont fait des sélections discutables au Repêchage de la LNH. Le pari du gardien Scott Darling n'a pas fonctionné après qu'on l'eut acquis des Blackhawks de Chicago, le 28 avril 2017, avant de lui faire signer un contrat de quatre ans, le 5 mai 2017. Après que Tom Dundon soit devenu propriétaire majoritaire, Francis est retourné à ses fonctions de président des opérations hockey, le 7 mars 2018, et son contrat a été résilié le 30 avril 2018.

Mais les Hurricanes avaient raté les séries éliminatoires durant cinq saisons consécutives avant l'entrée en poste comme DG de Francis, et l'équipe devait fonctionner avec un budget limité. Ils ont déniché le joueur de centre Sebastian Aho avec le 35e choix du Repêchage 2015, acquis l'attaquant Teuvo Teravainen des Blackhawks, le 15 juin 2016, et ont mis sous contrat l'attaquant Justin Williams comme joueur autonome, le 1er juillet 2017. Aho, Teravainen et Williams ont été les trois meilleurs marqueurs des Hurricanes, la saison dernière. Non seulement ont-ils participé aux séries, ils ont atteint la finale de l'Association de l'Est, tandis que Charlotte, leur club-école de la LAH, a remporté la Coupe Calder.

« En Caroline, il a bâti les fondations pour faire avancer la concession, pas seulement dans la LNH, mais dans la LAH également, a noté Leiweke. Il a géré une concession qui devait composer avec un budget serré et qui devait dépenser sous le plafond salarial dans un marché de hockey non traditionnel. Il l'a fait en tenant compte de plusieurs points de vue en prenant ses décisions et il a été l'un des premiers à prendre en compte les statistiques avancées. En quatre ans, les cuvées de repêchage de Ron se sont démarquées. Il a démontré de la patience et a respecté le processus. Il a appris que le plus important comme DG est d'être capable de bâtir une équipe gagnante avec des moyens limités. Ces capacités seront utiles ici. »

Francis a eu l'occasion de réfléchir et de recharger les batteries. Il repart à neuf avec plusieurs ressources. Il aura l'occasion de mettre en application tout ce qu'il a appris.

« Nous étions en reconstruction (en Caroline), et il faut un plan et une vision, a expliqué Francis. Il faut de la patience, tu dois suivre le plan et ne pas changer de direction au beau milieu. J'ai trouvé que les gars avec qui j'ai travaillé ont fait de l'excellent travail pour rebâtir cette organisation.

« À partir de maintenant, il faudra prendre plusieurs décisions dans plusieurs secteurs de l'organisation. Mon expérience en ayant occupé plusieurs rôles, notamment celui de DG, m'aidera dans la prise de décisions ici. »

C'est le moment de se mettre au travail et de repartir à neuf.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.