Skip to main content

Entre les poteaux : Situations corsées devant le filet dans l'Est

Notre chroniqueur Mathieu Garon se penche sur le rendement de trois gardiens qui avaient reçu la confiance de leur équipe en première ronde

par Mathieu Garon @OuiOui_32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Il a soulevé la Coupe Stanley en 2009 avec les Penguins. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

Après seulement quelques matchs en ce début de première ronde, certaines équipes sont déjà confrontées à des situations difficiles devant le filet.

Pour les Devils du New Jersey et les Capitals de Washington, la stratégie d'amorcer le tournoi printanier avec leur gardien auxiliaire ne fut guère fructueuse. Du côté des Flyers de Philadelphie, l'histoire se poursuit, eux qui semblent connaître des déboires devant le filet depuis des lunes. 

Pour avoir du succès en séries, une équipe doit compter sur un bon gardien, mais surtout se sentir en confiance devant ce dernier. Ce n'est pas tout à fait ce qui se produit en ce moment pour ces trois formations.

Flyers

Après une saison en dents de scie entre les poteaux des Flyers et plusieurs blessures, il était permis de douter de leurs chances contre les Penguins de Pittsburgh au premier tour. Les nombreuses erreurs de Brian Elliott devant son filet ne font que donner confiance à la troupe de Sidney Crosby. De mauvaises décisions comme celle-ci sont impardonnables :

Video: PIT@PHI, #3: Crosby met la table pour Dumoulin

Sur cette séquence, Elliott accorde un très mauvais but seulement cinq secondes après en avoir donné un troisième. Il a commis deux graves erreurs. Il a d'abord foncé sur Dumoulin au lieu de rester en place au haut de son demi-cercle et d'être immobile. La seconde est très facile à identifier, son papillon laissait à désirer avec son genou gauche élevé qui ne scellait pas la partie inférieure.

Les entraîneurs n'aiment pas lorsqu'un gardien commence à laisser passer des rondelles au travers lui, car c'est buts brisent l'allure d'une rencontre.

Devils

Malgré le fait que les Devils savaient qu'ils affrontaient la meilleure offensive de la LNH en lever de rideau, leur décision de commencer la série contre le Lightning de Tampa Bay avec leur substitut Keith Kinkaid n'était guère surprenante. En dépit du retour au jeu récent de leur partant Cory Schneider après une longue absence, il allait de soi que Kinkaid méritait la chance de défendre la cage des siens, lui qui a joué un rôle important dans la qualification des Devils pour les séries. Toutefois, après avoir accordé neuf buts en cinq périodes au Lightning, Kinkaid regarde maintenant les matchs du bout du banc. Il n'a pas mal fait, il a simplement été ordinaire. Parfois malchanceux comme sur ce but de Nikita Kucherov :

Video: NJD@TBL, #2: Kucherov compte avec l'aide de Vatanen

J'aurais voulu voir de lui un peu plus d'agressivité dans le jeu de Kinkaid. Il a semblé être intimidé par ses adversaires et il était trop passif dans son filet.

Cory Schneider n'avait pas encore remporté un match en 2018 avant son départ pour le troisième match. Il a très bien fait pour permettre aux siens de réduire l'écart à 2-1 dans la série. Certains diront qu'il n'était pas justifié de lui donner une autre chance en raison de son rendement au cours des quatre derniers mois, mais le fait qu'il a été solide en relève lors de la deuxième partie a probablement convaincu son entraîneur, qui avait besoin de créer une étincelle.

Capitals

Philipp Grubauer a connu de loin une meilleure campagne que son coéquipier Braden Holtby et c'est pourquoi son entraîneur s'est tourné vers lui pour affronter les Blue Jackets de Columbus. Son inexpérience dans le tournoi printanier est grandement responsable de ses insuccès lors de ses cinq périodes à domicile, au cours desquelles il a accordé huit buts. Une équipe qui réussit à se forger une avance à plusieurs reprises durant ces matchs doit avoir confiance en son homme masqué pour les protéger.

Ce qui devenait le plus préoccupant, autant pour le gardien que pour ses coéquipiers, c'est que les joueurs des Blue Jackets semblaient avoir détecté une faille dans l'armure de Grubauer. En donnant trois buts de suite du côté de la mitaine en deuxième période de la deuxième rencontre, pour un total de cinq depuis le début de la série, c'est à se demander si son équipe ne commençait pas à espérer que l'ancien récipiendaire du trophée Vézina quitte leur banc.

Video: CBJ@WSH, #2: Le tir de Werenski se fraie un chemin

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.