Skip to main content

En santé, Oshie vise la Coupe Stanley avec les Capitals

L'attaquant s'est remis d'une fracture à la clavicule et dit avoir confiance au noyau de vétérans en place

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - T.J. Oshie est en santé et attend impatiemment le début du camp d'entraînement, le mois prochain, après s'être remis d'une fracture à la clavicule droite qui a mis fin à ses séries éliminatoires de la Coupe Stanley, la saison dernière.

L'attaquant des Capitals de Washington était au MedStar Capitals Iceplex, lundi, pour un atelier de hockey avec des joueurs âgés de 15 à 19 ans commandité par AAA, qui faisait la promotion de sa campagne de sensibilisation contre les messages texte au volant.

À LIRE AUSSI : Ovechkin n'est pas prêt à parler de retraite

Après que les Capitals eurent été incapables de réussir une deuxième conquête de la Coupe Stanley consécutive en s'inclinant en sept rencontres face aux Hurricanes de la Caroline lors de la série de première ronde de l'Association de l'Est, Oshie a passé la majeure partie de sa saison morte dans le coin de Washington pour sa réadaptation et sa préparation pour la saison.

« J'ai recommencé à jouer légèrement en juin, mais j'ai reçu le véritable feu vert en juillet, a dit Oshie. J'aurais donc été proche d'un retour au jeu si nous avions atteint la Finale. Je me sens bien. En ce moment, je dois reprendre un peu de muscle d'ici au début de la saison, mais je suis prêt à jouer. J'ai hâte que ça commence. »

Oshie, qui a été le cinquième meilleur marqueur des Capitals avec 54 points (25 buts, 29 passes) en 69 matchs, la saison dernière, a dit que son entraînement durant la saison morte s'était déroulé normalement, mis à part le fait qu'il a mis l'accent sur la prise de masse musculaire au haut du corps. Le joueur de 32 ans s'est fracturé la clavicule quand il a été mis en échec par l'attaquant Warren Foegele durant la troisième période du match no 4 contre la Caroline et il a été opéré le 19 avril dans l'espoir d'être prêt si les Capitals atteignaient la Finale.

Ces espoirs se sont envolés en fumée avec un revers de 4-3 en deuxième prolongation dans le match no 7, ce qui a laissé un long été à Oshie pour se remettre de sa blessure. C'est tout un contraste avec l'été précédent, qui avait été rempli de célébrations de la Coupe Stanley et avait été beaucoup plus court. La saison 2017-18 de Washington avait pris fin avec un gain de 4-3 contre les Golden Knights de Vegas dans le match no 5 de la Finale, le 7 juin.

Avec aucun voyage prévu durant l'été, Oshie s'est tenu occupé en s'entraînant avec le défenseur des Capitals John Carlson.

« Tu t'ennuies plus de hockey dans une situation comme celle-là, a dit Oshie. En ce moment, j'aimerais que la saison se mette en branle tout de suite. »

Video: CAR@WSH, #2: Oshie déjoue Mrazek du revers

Ç'a été un été de changements chez les Capitals, qui ont perdu les services des défenseurs Brooks Orpik (retraite) et Matt Niskanen (échangé aux Flyers de Philadelphie) en plus des attaquants Andre Burakovsky (échangé à l'Avalanche du Colorado), Brett Connolly (mis sous contrat par les Panthers de la Floride) et Devante Smith-Pelly (joueur autonome sans compensation).

Il y aura de nouveaux visages au camp d'entraînement, comme le défenseur Radko Gudas, acquis des Flyers dans la transaction impliquant Niskanen, et les attaquants Richard Panik, Garnet Hathaway et Brendan Leipsic, qui ont tous été mis sous contrat comme joueurs autonomes sans compensation.

« Ce sera différent, a noté Oshie. Nous conservons tout de même un bon noyau, donc je ne m'attends pas à un gros changement dans le vestiaire. Mais quand tu perds un gars comme Orpik ou Niskanen, des gars qui ont été avec l'équipe longtemps et qui ont gagné, c'est différent. Ce sont de bonnes personnes et de bons amis. Je suis fébrile d'accueillir les nouveaux gars et de voir ce qu'ils peuvent apporter à l'équipe. »

Oshie a eu des sentiments mitigés en voyant les Blues de St. Louis soulever la Coupe Stanley, la saison dernière. Oshie, qui a été sélectionné par les Blues avec le 24e choix au total du Repêchage 2005 de la LNH et a disputé sept saisons avec eux avant d'être échangé à Washington le 2 juillet 2015, était heureux de voir son ancienne équipe remporter son premier championnat.

Oshie a félicité certains de ses anciens coéquipiers via Facetime le lendemain de la conquête des Blues en vertu d'un gain de 4-0 contre les Bruins de Boston dans le match no 7 de la Finale. Mais voir une autre équipe célébrer avec la Coupe a ramené Oshie à la réalité : la Coupe n'appartient désormais plus aux Capitals.

« C'est une motivation différente, a expliqué Oshie. Auparavant, on se disait qu'elle nous appartenait et qu'il fallait la garder. Nous n'avons pas affronté St. Louis, donc ils ne nous ont pas volé la Coupe, mais nous ressentons un peu ce sentiment quand même. Cette année, nous serons motivés à reprendre notre titre et à rapporter la Coupe dans le District de Columbia. »

Même si les Capitals n'ont pas ajouté un gros nom à leur formation, Oshie a souligné la force de leur noyau, qui inclut les attaquants Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et Evgeny Kuznetsov, Carlson et le gardien Braden Holtby. C'est la raison principale qui lui fait croire qu'ils seront prétendants à la Coupe Stanley à nouveau.

« J'aime un peu le fait que nous soyons sous le radar, contrairement à d'autres équipes, parce que nous n'avons pas fait de mouvement important, a dit Oshie. Mais quand tu regardes ce que certains de nos joueurs sont capables d'accomplir… Nous avons des joueurs qui appartiennent à l'élite. Ce dont nous avons vraiment besoin, ce sont des joueurs pour les appuyer. Je crois beaucoup en nos chances. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.