Skip to main content

En cinq points: Stars vs Predators, match no 5

Le premier trio de Nashville doit générer plus de buts; Klingberg et Zuccarello sonnent la charge pour Dallas

par Tracey Myers @tramyers_NHL / Journaliste NHL.com

STARS vs PREDATORS
15h (HE); TVAS, SN, NBC
La série quatre de sept est égale 2-2

Les Stars de Dallas et les Predators de Nashville pourront se rapprocher à une victoire d'une place en deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec un gain dans le match no 5 de leur série de premier tour dans l'Association de l'Ouest, samedi au Bridgestone Arena.

À LIRE AUSSILes Predators souhaitent le réveil offensif de leur premier trio

L'attaquant recrue Roope Hintz a marqué deux buts et les Stars ont inscrit trois buts en avantage numérique en première période d'un triomphe de 5-1 sur les Predators au American Airlines Center à Dallas, mercredi.

Dans les séries égales 2-2, le gagnant du match no 5 remporte la série à 78,8 pour cent des fois (205-55).

Voici cinq points à surveiller en vue du match no 5:

1. Le premier trio des Predators doit mettre la machine en marche

Le premier trio de Nashville, compris de Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson, n'a pas encore apporté une contribution suffisante à l'attaque. Ils n'ont totalisé que deux points (un but par Forsberg et une aide par Johansen) au cours des quatre matchs.

Le trio des Stars, compris d'Andrew Cogliano, Radek Faksa et Blake Comeau, a réussi à museler le premier trio de Nashville, qui aura à élever son jeu si les Predators espèrent passer au prochain tour.

« Je pense qu'au cours des deux premiers matchs, nous générions un bon nombre de chances de marquer et nous jouions avec acharnement en défense, a affirmé Forsberg. Il faut jouer sur les 200 pieds de la patinoire dans les séries, nous tentons de nous occuper de toutes nos affaires. Au cours des deux derniers matchs, je pense que, tout comme l'équipe, nous étions un peu plus lents. »

Video: NSH@DAL, #3: Bonino et Forsberg s'unissent

2. « Un tout autre niveau » pour Zuccarello ?

Mats Zuccarello s'illustre pour les Stars, lui qui revendique trois buts en quatre matchs. Cependant, l'entraîneur des Stars Jim Montgomery a lancé que le vétéran attaquant pourra atteindre « un tout autre niveau ».

« Voici la première fois qu'il dispute quatre matchs de suite depuis deux mois », a souligné Montgomery à propos de Zuccarello, qui s'est fracturé le bras droit en bloquant un lancer lors d'une victoire de 4-3 face aux Blackhawks de Chicago le 24 février, un jour après que les Stars l'eurent acquis des Rangers de New York.

« Permettons-lui de retrouver son rythme et sa forme, a ajouté Montgomery. Voici un joueur qui n'a rien fait pendant deux mois, et il apporte déjà une belle contribution. »

Video: NSH@DAL #4: Zuccarello marque le 3e des Stars en A.N.

3. Payer le gros prix pour les punitions

Les Predators ont écopé de 22 pénalités, le cinquième plus grand nombre parmi les 16 équipes participant aux séries éliminatoires, et ils ont été à court d'un joueur à 19 reprises (à égalité au quatrième rang). Ils ont fait un solide travail en infériorité numérique lors des trois premiers matchs (12-en-13), mais ils ont cédé trois buts en avantage numérique au premier vingt du match no 4. Les Predators ne devront pas miser sur l'unité en désavantage numérique autant qu'ils l'ont fait jusqu'ici.

« C'est en partie une question de discipline, et probablement une question d'exécution, ce que soit d'éviter de lancer la rondelle par-dessus les baies vitrées ou de maîtriser ton bâton, a déclaré l'entraîneur Peter Laviolette. De toute façon, au bout du compte, ce sont trop de pénalités. Ils en ont tiré profit en première période [du match no 4], et ç'a fait 2-0 avant que certains partisans ne puissent prendre leur siège. »

4. La facteur Klingberg

Le défenseur John Klingberg mène les Stars avec cinq points (cinq passes) en quatre matchs. Deux de ces passes sont survenues sur des buts en avantage numérique dans le match no 4.

« Il est notre quart-arrière, surtout sur le jeu de puissance, a dit le défenseur Esa Lindell. C'est bon que mon grand obtienne des points et en prenne confiance. Ça continue de s'accumuler et ça fait la différence dans ces matchs. »

Video: NSH@DAL #4: Hintz fait 1-0 sur le jeu de puissance

5. Jouer simplement

Les Predators étaient mécontents de leur performance dans le match no 4, mais ils demeurent décontractés et confiants à l'aube de leur retour au Bridgestone Arena pour le match no 5.

« Finies les discussions sur les X et les O, les statistiques et les unités spéciales, a dit l'attaquant Craig Smith. Nous devons y aller et jouer de notre style. »

Formation prévue des Stars
Jamie Benn -- Tyler Seguin -- Alexander Radulov
Jason Dickinson -- Roope Hintz -- Mats Zuccarello
Andrew Cogliano -- Radek Faksa -- Blake Comeau
Justin Dowling -- Jason Spezza -- Tyler Pitlick

Esa Lindell -- John Klingberg
Miro Heiskanen -- Roman Polak
Jamie Oleksiak -- Ben Lovejoy

Ben Bishop
Anton Khudobin

Retranchés : Taylor Fedun, Brett Ritchie, Valeri Nichushkin, Mattias Janmark, Joel Hanley, Landon Bow, Julius Honka
Blessés : Stephen Johns (haut du corps), Marc Methot (bas du corps), Martin Hanzal (dos)

Formation prévue des Predators
Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Mikael Granlund -- Colton Sissons -- Calle Jarnkrok
Austin Watson -- Nick Bonino -- Craig Smith
Brian Boyle -- Kyle Turris -- Rocco Grimaldi

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Dan Hamhuis -- Dante Fabbro

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Miikka Salomaki, Rem Pitlick, Zac Rinaldo, Cody McLeod, Matt Irwin, Yannick Weber, Frederick Gaudreau
Blessé : Wayne Simmonds (bas du corps)

Dans le calepin

Janmark s'est entraîné au sein d'un trio supplémentaire avec Nichushkin et Ritchie, vendredi. … Grimaldi n'a pas participé à l'entraînement des Predators, vendredi, en raison d'une journée d'entretien. Simmonds s'est entraîné, mais son statut pour le match no 5 demeure incertain. Salomaki et Gaudreau ont fait des exercices avec Boyle et Turris au sein du quatrième trio.

Avec la collaboration de Robby Stanley, correspondant NHL.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.