Skip to main content

En cinq points : Bruins vs Maple Leafs, match no 6

Boston espère que le jeu de puissance se réveillera; Toronto voudrait achever les Bruins à domicile

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

BRUINS vs MAPLE LEAFS
15 h (HE); NBC, CBC, SN, TVAS
Toronto mène la série quatre de sept 3-2

Les Maple Leafs de Toronto pourraient remporter leur première série éliminatoire de la Coupe Stanley depuis 2004 avec une victoire face aux Bruins de Boston dans le match no 6 de leur série quatre de sept de première ronde dans l'Association de l'Est, dimanche au Scotiabank Arena.

À LIRE : Les Bruins doivent avoir un plus grand sentiment d'urgence

Les deux équipes ont alterné entre victoire et défaite jusqu'ici dans la série.

Voici cinq points à surveiller en vue du match no 6 :

1. Avantage numérique des Bruins, désavantage numérique des Maple Leafs

Le jeu de puissance des Bruins a touché la cible dans chacun des quatre premiers matchs, affichant un rendement de 5-en-11. L'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock a été visiblement frustré quand son équipe a cédé un but sur chacune de ses deux occasions en infériorité numérique dans une défaite de 6-4 lors du match no 4 et il a promis d'apporter des modifications.

Video: BOS@TOR #4: McAvoy complète un beau jeu de passes

Ses joueurs ont évidemment appris la leçon. Le jeu de puissance des Bruins a été blanchi en trois occasions dans une défaite de 2-1 dans le match no 5 au TD Garden. Chacune de ces occasions est survenue alors que la marque était de 0-0, au moment où un but en avantage numérique aurait donné un coup de fouet.

2. Meilleure contribution offensive pour Boston

Les Bruins ont déploré leur manque de chances de marquer de haute qualité dans la défaite du match no 5. Ils ont tout simplement besoin d'une meilleure contribution offensive de leurs joueurs de profondeur. Charlie Coyle (deux) et David Krejci (deux) sont les seuls joueurs des trois derniers trios de Boston à avoir inscrit plus d'un but. Les joueurs du premier trio des Bruins en saison régulière -- Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak -- ont marqué deux buts chacun, mais ils feront face à une défensive tenace chez les Maple Leafs.

L'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy a muté Pastrnak au deuxième trio afin de contrer cette défense dans le match no 4, et Pastrnak a répondu avec ses deux buts. Babcock aura droit au dernier changement de lignes, et il devrait répliquer avec les joueurs de centre John Tavares et Auston Matthews pour des raisons défensives.

Video: BOS@TOR #4: Pastrnak marque sur réception en A.N.

3. L'échec-avant des Bruins

L'échec-avant de Boston a causé des problèmes aux Maple Leafs dans un gain de 4-1 lors du match no 2, provoquant des revirements chez les défenseurs torontois. Les Bruins ont profité de leur jeu physique pour soutirer des rondelles. Le match de vendredi s'est toutefois avéré différent. Les attaquants des Bruins semblaient être plus lents et ils ne semblaient jamais être capables de mettre la pression sur les défenseurs des Maple Leafs au bon moment. Les Bruins ont également ouvert les lignes de passe, permettant aux Maple Leafs de quitter facilement la zone défensive. Selon Cassidy, les Maple Leafs ont trop facilement pu faire la transition de la défense à l'attaque, alors on devrait s'attendre à des modifications en échec-avant.

4. Matthews mène la défense de Toronto

Babcock a déclaré que Matthews a joué son meilleur match sur les 200 pieds de la patinoire dans le match no 5. Les autres joueurs des Maple Leafs n'ont pas déçu non plus. Toronto a probablement offert sa meilleure performance défensive de la saison parce que les joueurs ont écouté les demandes de Babcock, qui voulaient que les cinq patineurs effectuent des replis défensifs pour contrer la menace des Bruins. Par exemple, le joueur de centre William Nylander a fait des plongeons près de sa propre ligne bleue afin de dégager la rondelle. Les Maple Leafs devront être tout aussi engagés afin de museler ce qui devrait être une poussée désespérée des Bruins lors du match no 6.

5. L'instinct de tueur des Maple Leafs

L'histoire n'est pas favorable aux Maple Leafs dans des matchs no 7 au TD Garden, où ils ont été éliminés en 2013 et en 2018 après avoir laissé filer une avance en troisième période. Si Toronto veut atteindre le prochain tour pour la première fois en 15 ans, sa meilleure occasion aura lieu à domicile dimanche. Si les Maple Leafs ratent cette chance, tout sera possible lors du retour à Boston.

Video: BOS@TOR, #3: Matthews complète la passe de Johnsson

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- John Tavares -- Mitchell Marner
Andreas Johnsson -- Auston Matthews -- Kasperi Kapanen
Patrick Marleau -- William Nylander -- Connor Brown
Tyler Ennis -- Frederik Gauthier -- Trevor Moore

Morgan Rielly -- Ron Hainsey
Jake Muzzin -- Nikita Zaitsev
Jake Gardiner -- Travis Dermott

Frederik Andersen
Michael Hutchinson

Retranchés : Joseph Woll, Garret Sparks, Justin Holl, Nic Petan, Calle Rosen, Martin Marincin, Igor Ozhiganov
Blessé : Aucun

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Marcus Johansson
Danton Heinen -- Charlie Coyle -- Karson Kuhlman
Joakim Nordstrom -- Sean Kuraly -- Chris Wagner

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Brandon Carlo
John Moore -- Matt Grzelcyk

Tuukka Rask
Jaroslav Halak

Retranchés : David Backes, Noel Acciari
Blessés : Connor Clifton (haut du corps), Kevan Miller (bas du corps)

Dans le calepin

Les Maple Leafs présenteront le même alignement qu'ils ont déployé dans le match no 5. … Backes et Acciari pourraient être retranchés, selon les trios à l'entraînement des Bruins samedi.

* Avec la collaboration de Matt Kalman et de Dave McCarthy, correspondants NHL.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.