Skip to main content

Cinq clés: Maple Leafs vs Bruins, match no 7

Boston espère que son expérience et son jeu de puissance fassent la différence; Toronto veut conserver son approche désespérée

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON - Les Maple Leafs de Toronto et les Bruins de Boston tenteront de franchir une première étape dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley alors qu'ils croiseront le fer dans le match no 7 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au TD Garden mercredi.

Le gagnant se frottera au Lightning de Tampa Bay en deuxième ronde de l'Association de l'Est à partir de samedi.

Les Maple Leafs vont tenter de remporter une série pour la deuxième fois de leur histoire après avoir tiré de l'arrière 3-1. Toronto montre une fiche de 1-14 en pareilles circonstances, et sa seule victoire a eu lieu en Finale de la Coupe Stanley en 1942 contre les Red Wings de Detroit, alors que les Maple Leafs avaient effacé un déficit de 3-0. Les Maple Leafs n'ont pas franchi la première ronde depuis 2004.

Les Bruins présentent un dossier de 18-2 dans les séries qu'ils menaient 3-1, ce qui inclut la série quart de finale de l'Association de l'Est en 2013 contre Toronto. Cette année-là, Boston est devenu la première équipe de l'histoire à effectuer une remontée de trois buts en troisième période pour s'imposer dans un match no 7 (5-4 en prolongation). Les Bruins n'ont pas remporté de série depuis 2014.

Voici les cinq clés du match no 7 :

1. Avantage de l'expérience

Les Bruins misent sur 13 joueurs qui possèdent l'expérience des matchs ultimes, pour un total de 61 matchs no 7. Du côté des Maple Leafs, on parle de 11 joueurs avec 31 matchs no 7 d'expérience au total.

Il reste maintenant à voir si cela tournera à l'avantage de Boston.

« Nous souhaitons pouvoir nous fier à l'expérience que nous avons acquise par le passé et la partager à notre groupe, a mentionné le centre des Bruins Patrice Bergeron. Cela étant dit, il demeure qu'il faut disputer un match de hockey et que nous devrons sauter sur la glace et faire de notre mieux. »

2. Demeurer désespérés

Les Maple Leafs sont peut-être désavantagés au chapitre de l'expérience dans les matchs no 7, mais ils ont remporté leurs deux dernières parties alors qu'ils faisaient face à l'élimination, incluant le match no 5 sur la route. Ils devront continuer à utiliser ce désespoir à leur avantage.

« Ce n'est rien de vraiment particulier. C'est la même approche que lorsque nous étions à un match de l'élimination, a souligné le gardien de Toronto Frederik Andersen. Nous jouons avec cette mentalité depuis un moment déjà, et nous devrions être à l'aise. »

3. Heinen en uniforme, Wingels retranché

En replaçant Danton Heinen dans la formation à la place de Tommy Wingels après avoir retranché Heinen dans le match no 6, les Bruins reviennent aux trios qu'ils avaient en tête lorsque les séries éliminatoires se sont amorcées.

Cette formation inclut Heinen à l'aile gauche du centre Riley Nash et de l'ailier droit David Backes.

« Ce trio a très bien fait pour nous, et nous avons confiance qu'ils vont bien faire ce soir à nouveau », a rappelé l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy.

4. Relancer le jeu de puissance

Les Bruins ont été blanchis en deux occasions sur le jeu de puissance dans le match no 6 et montrent un rendement de 1-en-9 au cours des quatre dernières rencontres.

« L'autre soir, l'exécution sur notre jeu de puissance n'était pas aussi bonne qu'elle l'a été plus tôt dans la série, a affirmé Cassidy. C'est notre principal problème en ce moment, nous devons avoir une meilleure exécution. »

5. Résoudre le mystère Andersen

Le gardien des Maple Leafs a repoussé 74 des 78 lancers dirigés vers lui (pourcentage d'arrêts de ,949) au cours des deux derniers matchs, mais a aussi reçu l'aide de ses coéquipiers, qui ont bloqué 45 tirs.

Video: BOS@TOR, #6: Andersen fait un arrêt acrobatique

« Ils ont resserré leur jeu en défensive par rapport au début de la série, a noté Cassidy. Lorsque cela se produit, il faut faire en sorte de nuire le plus possible au travail du gardien, dans la légalité. »

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- Auston Matthews -- Connor Brown
Patrick Marleau -- Nazem Kadri -- Mitchell Marner
James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Kasperi Kapanen
Andreas Johnsson -- Tomas Plekanec -- William Nylander

Morgan Rielly -- Ron Hainsey
Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev
Travis Dermott -- Roman Polak

Frederik Andersen
Curtis McElhinney

Retranchés: Leo Komarov, Connor Carrick, Matt Martin, Dominic Moore, Josh Leivo
Blessés: Aucun

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Rick Nash
Danton Heinen -- Riley Nash -- David Backes
Tim Schaller -- Sean Kuraly -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Adam McQuaid
Matt Grzelcyk -- Kevan Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés: Nick Holden, Ryan Donato, Brian Gionta, Tommy Wingels
Blessés: Aucun

Dans le calepin

Il s'agira du 26e match no 7 de l'histoire des Bruins, ce qui représente un record de la ligue. Ils montrent une fiche de 13-12. Les Maple Leafs présentent un dossier de 12-10 dans les matchs ultimes. ... Komarov est en santé après avoir raté les quatre derniers matchs en raison d'une blessure au bas du corps. Lui et Johnsson se sont entraînés en rotation à l'aile gauche du quatrième trio mercredi. ... Kadri et Plekanec ont pivoté les trios ci-dessus au cours de l'entraînement matinal des Maple Leafs, mais avaient finalement changé de place juste avant la rencontre au cours des deux derniers matchs. Babcock n'a pas voulu confirmer s'il allait apporter des changements à sa formation.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.