Skip to main content

Cinq clés: Maple Leafs vs Bruins, match no 1

Toronto cherche à faire oublier 2013; les recrues de Boston prêtes pour une première expérience en séries

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

MAPLE LEAFS vs BRUINS

19 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS, NESN

Les Maple Leafs de Toronto et les Bruins de Boston vont s'affronter en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2013 alors qu'ils disputeront le premier match de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au TD Garden jeudi.

Les Maple Leafs vont tenter de bâtir sur leur succès en saison régulière contre les Bruins après les avoir vaincus trois fois en quatre tentatives (3-1-0).

Voici les cinq clés du match no 1:

1. Exorciser les démons de 2013

La dernière fois que les Maple Leafs se sont retrouvés à Boston pour un match de séries remonte au 13 mai 2013, alors qu'ils ont perdu le match no 7 de la série quart de finale de l'Association de l'Est 5-4 après avoir échappé une avance de trois buts en troisième période. Quatre joueurs des Maple Leafs (Nazem Kadri, Jake Gardiner, Leo Komarov et James van Riemsdyk) faisaient partie de cette équipe. Cinq joueurs des Bruins y étaient aussi, dont Patrice Bergeron, qui a inscrit le but gagnant.

Bien que les Maple Leafs savent que cela appartient au passé, ils ont appris quelque chose à propos du noyau des Bruins, avec lequel ils auront encore à découdre cette année.

« Rien n'a changé, car Boston forme encore un groupe très résilient, a mentionné Kadri. Ils misent sur des vétérans qui possèdent énormément d'expérience. Nous allons devoir tout donner, mais nous sommes prêts à relever ce défi. »

2. Quelque chose à l'enjeu

Les Maple Leafs savaient tout au long du dernier mois de la saison régulière qu'il était fort peu probable qu'ils bougent au classement de la section Atlantique. Ils vont maintenant recommencer à disputer des matchs cruciaux.

Le 8 mars, Toronto accusait sept points de retard sur Boston et la deuxième place de leur section, et devançait les Panthers de la Floride par 12 points au troisième rang. Leur plus gros défi au cours de cette période était de s'assurer que la complaisance n'allait pas avoir une incidence sur leur rendement alors que les matchs ne voulaient pas dire grand-chose.

« Nous avons le sentiment que nous avons été d'assez bons professionnels, et nous avons tenté de nous pousser afin de nous assurer de jouer le mieux possible, a indiqué l'attaquant des Maple Leafs Connor Brown. Nos entraînements ont été intenses, mais il n'existe aucune intensité qui se rapproche des séries éliminatoires, alors nous découvrir un tout nouveau niveau d'intensité de d'émotion. »

De leur côté, les Bruins ont eu la chance de passer du deuxième au premier rang de leur section au cours du dernier match de la saison.

3. Revirement à Boston

Les Bruins ont conclu leur saison avec une fiche de 1-3-1 et devront mieux jouer dès le début des séries éliminatoires. Il leur serait important de connaître de meilleurs départs, eux qui ont accordé le premier but à chacun de ces cinq matchs.

« En jouant de manière intense et simple, a affirmé Bergeron. Si vous simplifiez votre jeu, vous finissez habituellement par jouer de la manière dont vous le souhaitez et de bonnes choses se produisent. »

4. Des recrues fébriles

Les Bruins miseront sur cinq recrues dans leur formation. Si deux d'entre eux (Charlie McAvoy et Sean Kuraly) ont vécu l'expérience des séries la saison dernière, Jake DeBrusk, Danton Heinen et Matt Grzelcyk vont tous faire leurs débuts en séries éliminatoires. Ils devront rapidement de se débarrasser de leur fébrilité. Jusqu'ici, ils se sont tournés vers les vétérans pour obtenir des conseils.

« Ils ont été tellement bons avec nous jusqu'ici, et nous avons simplement parlé avec eux afin de tenter de nous préparer le mieux possible, a expliqué Heinen. Ce sera de toute évidence ma première expérience, et tout le monde dit qu'il est impossible de comprendre ce qui nous attend avant de l'avoir vécu. Ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour nous aider, »

Le défenseur Travis Dermott sera le seul joueur des Maple Leafs à effectuer ses débuts en séries. Il comprend l'importance de ce moment.

« À partir de maintenant, je crois que chacun des matchs que je disputerai sera le plus important de ma carrière », a résumé Dermott.

5. Unités spéciales

Les Maple Leafs ont terminé au deuxième rang de la ligue au chapitre du jeu de puissance (25,0 pour cent) derrière les Penguins de Pittsburgh (26,2 pour cent), et ils ont affiché un rendement de 5-en-15 (33 pour cent) contre les Bruins. 

« Il faudra apporter des ajustements contre eux, a admis l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy. Nous avons accordé cinq buts à leur jeu de puissance, alors nous devrons être disciplinés afin de leur retirer leur meilleure option. »

Boston a terminé au troisième rang de la ligue en infériorité numérique (83,7 pour cent) derrière les Kings de Los Angeles (85,0 pour cent) et les Sharks de San Jose (84,8 pour cent).

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- Auston Matthews -- William Nylander
Patrick Marleau -- Nazem Kadri -- Mitchell Marner
James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Connor Brown
Leo Komarov -- Tomas Plekanec -- Kasperi Kapanen

Morgan Rielly -- Ron Hainsey
Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev
Travis Dermott -- Roman Polak

Frederik Andersen
Curtis McElhinney

Retranchés: Connor Carrick, Josh Leivo, Matt Martin, Dominic Moore, Andreas Johnsson
Blessés: Aucun

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Rick Nash
Danton Heinen -- Noel Acciari -- David Backes
Tim Schaller -- Sean Kuraly -- Tommy Wingels

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Kevan Miller
Matt Grzelcyk -- Adam McQuaid

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés: Nick Holden
Blessés: Riley Nash (lacération de l'oreille)

Dans le calepin

Rick Nash (commotion cérébrale) revient au jeu après une absence de 12 matchs. ... Kuraly (haut du corps) est de retour après avoir raté sept parties. ... Riley Nash va rater une sixième rencontre de suite. Il a patiné et pourrait être de retour pour le match no 2.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.