Skip to main content

Cinq clés: Bruins vs Lightning, match no 2

Boston pourrait utiliser Kuraly au centre de son trio défensif; Tampa Bay en attend plus de son premier trio

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BRUINS vs LIGHTNING
10 h (HE); NBCSN, CBC, TVAS
Les Bruins mènent la série quatre de sept 1-0

TAMPA - Le Lightning de Tampa Bay va tenter de niveler les chances contre les Bruins de Boston dans le match no 2 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au Amalie Arena lundi.

Les Bruins l'ont emporté 6-2 dans le match no 1 dimanche. Le gardien Tuukka Rask a réalisé 34 arrêts et le premier trio de Boston formé de Patrice Bergeron (deux buts, une passe), Brad Marchand (un but, trois passes) et David Pastrnak (quatre passes) a amassé un total combiné de 11 points.

Voici les cinq clés en vue du match no 2 :

1. Touche finale

Le premier trio du Lightning composé de Steven Stamkos, Nikita Kucherov et J.T. Miller ont obtenu sept lancers au filet sur 18 tentatives de tirs dans le match no 1. Ils ont cependant été blanchis parce qu'ils n'ont pas trouvé le moyen de concrétiser leurs chances.

Le fait qu'ils aient été déclassés par le trio de Bergeron les a irrités.

« Ils ont fait leur travail, et nous devons faire le nôtre, a souligné Stamkos. Nous devons trouver un moyen de marquer. »

2. Qui va surveiller le premier trio de Tampa Bay?

Si les confrontations demeurent les mêmes, le Lightning, qui possède l'avantage du dernier changement parce qu'il évolue à domicile, va à nouveau tenter d'opposer le trio de Brayden Point, Ondrej Palat et Tyler Johnson à celui de Bergeron. Boston va riposter avec son troisième trio contre l'unité de Stamkos.

L'identité du troisième centre de Boston n'est toutefois pas claire, Riley Nash ou Sean Kuraly. 

Nash a amorcé le match no 1 contre le trio de Stamkos, avec David Backes et Danton Heinen sur ses ailes, mais il a éprouvé des ennuis avec cette mission et l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy l'a remplacé par Kuraly à mi-chemin de la première période.

« Riley est un peu plus méthodique dans son approche, alors que Sean fonce pour enlever temps et espace, a expliqué Cassidy. Nous allons déterminer quelle est la meilleure approche. »

3. Tuukka Rask, la suite

Rask a utilisé de nouvelles jambières dans le match no 1 et a livré une performance qui devrait faire taire ses critiques, qui étaient très bruyants après la première ronde contre les Maple Leafs de Toronto alors qu'il avait conservé une moyenne de buts alloués de 2,94 et un pourcentage d'arrêts de ,899 en sept matchs.

Video: BOS@TBL, #1: Rask dit non à deux reprises

Il devra récidiver dans le match no 2, mais pour ce faire, il devra mettre fin à une fâcheuse tendance. En effet, il montre un dossier de 2-4 avec une moyenne de 3,56 et un pourcentage d'arrêts de ,882 dans les matchs qui suivent une victoire en séries depuis la saison dernière.

4. Couverture du Lightning en zone défensive

Le Lightning a détenu un avantage de 78-37 au chapitre des tentatives de tirs dans le match no 1. Le problème est que la couverture a fait défaut au cours des rares occasions où les joueurs de Tampa Bay ont été coincés dans leur zone. Ils ont raté des mises en échec et des couvertures, ce qui a permis au trio de Bergeron de récolter 11 points.

« À la fin du match, vous voulez que les Bruins se disent "Oh non, nous devons encore les affronter", a mentionné Cooper. Nous n'avons pas fait en sorte qu'ils ressentent ça. Ils se disaient plutôt "J'ai vraiment hâte d'affronter ces gars-là à nouveau". Cela doit changer. »
 
5. Battre Bergeron sur les mises en jeu

Les Bruins ont évolué en avantage numérique pendant huit secondes dans le match no 1. Bergeron a remporté la mise en jeu, le disque s'est dirigé vers Pastrnak à la pointe alors que Rick Nash s'est posté devant le filet. Il a marqué alors que le disque a dévié à deux reprises.

Video: BOS@TBL, #1: Nash dévie le tir de Pastrnak et marque

La leçon apprise par le Lightning sur ce jeu en est une qu'ils connaissaient déjà, c'est-à-dire que la clé pour résister au jeu de puissance des Bruins est de remporter la première mise en jeu. Plus facile à dire qu'à faire contre Bergeron, qui a gagné 19 de ses 28 mises en jeu en avantage numérique (67,8 pour cent) depuis le début des séries.

« Bergeron va gagner beaucoup de mises en jeu, mais il ne peut toutes les gagner, et on ne peut le laisser les gagner aussi facilement, a relevé Cooper. Il faut leur compliquer la tâche même lorsqu'ils gagnent la mise en jeu afin de les empêcher de trouver leur rythme immédiatement. »

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Rick Nash
Danton Heinen -- Sean Kuraly -- David Backes
Tim Schaller -- Riley Nash -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Kevan Miller
Matt Grzelcyk -- Adam McQuaid

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés: Tommy Wingels, Brian Gionta, Ryan Donato, Nick Holden
Blessés: Anders Bjork (épaule), Brandon Carlo (cheville)

Formation prévue du Lightning 
J.T. Miller -- Steven Stamkos -- Nikita Kucherov
Ondrej Palat -- Brayden Point -- Tyler Johnson
Yanni Gourde -- Anthony Cirelli -- Alex Killorn
Chris Kunitz -- Cedric Paquette -- Ryan Callahan

Victor Hedman -- Dan Girardi
Ryan McDonagh -- Anton Stralman
Braydon Coburn -- Mikhail Sergachev

Andrei Vasilevskiy
Louis Domingue

Retranchés: Andrej Sustr, Jake Dotchin, Slater Koekkoek, Cory Conacher, Peter Budaj
Blessés: Adam Erne (bas du corps)

Dans le calepin

Krejci et Miller, qui ne se sont pas entraînés dimanche, ont participé à l'entraînement optionnel lundi et devraient être en uniforme. … Point et Palat ont patiné lundi matin après avoir eu congé dimanche et devraient être de la partie.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.