Skip to main content

Cinq clés : Penguins vs Flyers, match no 3

Pittsburgh a besoin d'une plus grande contribution de son avantage numérique et de Kessel, tandis que Philadelphie tente de construire sur sa victoire dans le match no 2

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

PENGUINS vs FLYERS

 

15 h HE, NBC, CBC, TVAS

La série est égale 1-1.

 

Les Flyers de Philadelphie tenteront de prendre les devants 2-1 dans la série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh, alors que les deux équipes croisent le fer, dimanche au Wells Fargo Center.

Les Flyers ont gagné 5-1 contre les Penguins dans le match no 2, vendredi, après que les Penguins l'eurent emporté 7-0 dans le match no 1, mercredi.

Voici les cinq clés du match no 3 :

1. Gagner à domicile

Les 22 victoires à domicile des Flyers sont le plus bas total parmi les 16 équipes qui ont atteint les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Mais ils ont conclu la saison régulière avec cinq gains consécutifs au Wells Fargo Center et tenteront de poursuivre sur cette lancée en utilisant une approche simple.

« Je pense qu'à la maison, nous essayons d'en faire un peu trop, de faire le jeu de trop », a soumis l'attaquant Claude Giroux. « Nous devons garder les choses simples. Ne pas faire la passe de trop, tirer au filet et envoyer des joueurs devant le but. Il faut jouer avec hargne. »

2. L'avantage numérique de Pittsburgh

Les Penguins avaient la meilleure unité d'avantage numérique dans la LNH en saison régulière (26,2 pour cent), mais ils affichent un rendement de 12,5 pour cent (1 en 8) après deux matchs. Leur unité principale, composée de Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Patric Hornqvist, Phil Kessel et du défenseur Justin Schultz, n'a aucun but et un total combiné de quatre tirs au but lors des deux premières rencontres.

L'entraîneur Mike Sullivan a dit que la première unité doit avoir la mentalité de tirer au filet, mais Crosby a affirmé ne pas être inquiet.

« Lors du premier match, nous avons été très bons en entrée de zone, mais avons fait quelques erreurs une fois installés dans le territoire, a-t-il expliqué. J'ai manqué un filet complètement ouvert dans le dernier match. Si j'avais marqué, personne ne parlerait de l'avantage numérique. Nous devons exécuter et l'avantage numérique sera très important pour les matchs ici. »

Philadelphie venait au 29e rang de la Ligue en désavantage numérique avec une efficacité de 75,8 pour cent. Ils ont montré une efficacité de 74,5 pour cent à domicile.

3. Les Penguins en veulent plus de Kessel

Kessel a terminé la saison à égalité au septième rang des marqueurs de la LNH avec 92 points, un sommet en carrière, mais il n'a obtenu aucun point et seulement trois tirs au but lors des deux premiers matchs.

Sullivan a déplacé Kessel du troisième trio avec Derick Brassard pour le placer sur la deuxième unité avec Malkin et Hornqvist pendant le match no 2. Peu importe qui jouera avec Kessel, la contribution de ce dernier sera cruciale si les Penguins veulent connaître du succès dans le match no 3.

4. Les hauts et les bas d'Elliott

Le gardien des Flyers Brian Elliott a réalisé 34 arrêts dans le match no 2. Il a eu l'air beaucoup plus solide et il se positionnait mieux que lors du match no 1, quand l'entraîneur Dave Hakstol l'a retiré à 9 :01 de la deuxième période, après qu'il eut accordé cinq buts sur 19 tirs.

Elliott tente encore de revenir au sommet de sa forme après une convalescence de sept semaines à la suite d'une opération pour réparer un muscle abdominal. Les Flyers auront besoin qu'il joue comme lors du match no 2 pour prendre l'avance dans la série.

5. Murray doit rebondir

Le gardien de Pittsburgh Matt Murray montre une fiche de 8-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,58, un pourcentage d'arrêts de ,936 et un jeu blanc dans les matchs suivant un revers en séries éliminatoires au cours des deux dernières saisons.

Il a rebondi d'un revers pour gagner une série à trois reprises, incluant une sortie de 18 arrêts lors d'une victoire de 3-1 contre les Sharks de San Jose dans le match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley 2016. Il avait accordé trois buts en 21 tirs dans une défaite de 4-2 lors du match no 5.

Il avait réussi un blanchissage de 24 arrêts dans le match no 5 de la Finale 2017 contre les Predators de Nashville après s'être incliné dans les matchs no 3 et 4. Il avait conclu la série avec un jeu blanc de 27 arrêts dans le match no 6.

Formation prévue des Penguins

Jake Guentzel -- Sidney Crosby -- Bryan Rust
Carl Hagelin -- Evgeni Malkin -- Patric Hornqvist
Zach Aston-Reese -- Derick Brassard -- Phil Kessel
Conor Sheary -- Riley Sheahan -- Tom Kuhnhackl

Brian Dumoulin -- Kris Letang
Olli Maatta -- Justin Schultz
Jamie Oleksiak -- Chad Ruhwedel

Matt Murray
Casey DeSmith

Retranchés : Matt Hunwick, Dominik Simon, Josh Jooris
Blessé : Carter Rowney (haut du corps)

Formation prévue des Flyers

Claude Giroux -- Sean Couturier -- Michael Raffl
Oskar Lindblom -- Nolan Patrick -- Jakub Voracek
Travis Konecny -- Valtteri Filppula -- Wayne Simmonds
Scott Laughton -- Jori Lehtera -- Matt Read

Ivan Provorov -- Shayne Gostisbehere
Travis Sanheim -- Andrew MacDonald
Brandon Manning -- Radko Gudas

Brian Elliott
Petr Mrazek

Retranchés : Dale Weise, Taylor Leier, Jordan Weal, Johnny Oduya, Robert Hagg
Blessé : Michal Neuvirth (bas du corps)

Dans le calepin

Kris Letang était le seul joueur absent de l'entraînement des Penguins, samedi. Il est entré en collision avec Giroux et a quitté le match no 2 avec sept minutes à jouer en deuxième période, mais il est revenu pour commencer la troisième. Zach Aston-Reese et Conor Sheary pourraient échanger leur place dans l'alignement. … Samedi, les Flyers ont tenu un entraînement optionnel avec neuf patineurs et gardiens. Oskar Lindblom, Matt Read, Scott Laughton et Travis Sanheim sont les seuls joueurs qui ont participé au match no 2 qui se sont entraînés samedi.

Avec la contribution du correspondant NHL.com Wes Crosby

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.