GettyImages-2063753910

VANCOUVER – Incertain d’effectuer un retour au jeu ce week-end après cinq semaines d’absence, Thatcher Demko soutient néanmoins qu’il devrait être prêt pour le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Blessé à un genou, Demko a participé à son premier entraînement sans restriction, jeudi, depuis qu’il a quitté le match entre les Canucks et les Jets de Winnipeg le 9 mars. Le portier devait initialement revenir dans la mêlée mardi prochain, contre les Flames de Calgary, mais l’entraîneur-chef Rick Tocchet a laissé entendre qu’il était en avance sur l’échéancier et n’a pas écarté la possibilité qu’il affronte les Oilers, samedi. Il s’agit d’un match important pour les Canucks, qui ont présentement quatre points d’avance sur Edmonton dans la course au sommet de la section Pacifique. Leurs rivaux canadiens ont toutefois deux matchs en main.

« Honnêtement, je ne sais pas [si Demko sera présent samedi] », a indiqué Tocchet.

Le gardien vedette, qui a raté les 13 derniers matchs des siens, a précisé que mardi était toujours l’échéance la plus probable.

« Je me sens bien présentement, mais depuis le début, nous visons le match contre Calgary », a-t-il soutenu.

Cela laisserait à Demko deux matchs de saison régulière afin de retrouver ses repères avant les séries, assez de temps selon le principal intéressé.

« J’ai joué près de 50 matchs cette année, dont les derniers il y a un mois. Ce n’est pas comme si je revenais d’une saison morte et que je n’avais pas joué depuis 3-4 mois, a-t-il relativisé. Je me sens comme avant ma blessure. Je suis emballé de revenir devant le filet pour quelques matchs. »

S’il se sent bel et bien comme avant sa blessure, Demko devrait de nouveau causer des maux de tête aux attaques adverses.

Cette saison, il est l’un des meilleurs gardiens de la LNH. Choisi pour le Match des étoiles 2024 de la LNH en février, il a montré une fiche de 3-0-0, une moyenne de 0,81 but alloué par match et une efficacité de ,969 dans la semaine avant de tomber au combat. En 49 matchs cette saison, il a obtenu 34 victoires (34-13-2). Il est présentement quatrième dans la LNH à ce chapitre, malgré le mois d’absence. Son efficacité de ,917 le place au quatrième rang à ce chapitre chez les portiers ayant disputé au moins 25 rencontres. De plus, Demko pointe au sixième rang du circuit avec une moyenne de 2,47 buts alloués par match et au troisième rang avec cinq jeux blancs.

DET@VAN: Demko frustre Raymond

« Il est l’un des meilleurs gardiens de la ligue. Son retour a une grande valeur pour nous. Il est un membre important de notre équipe », a souligné son coéquipier Tyler Myers.

Demko n’a pas voulu s’avancer lorsqu’on l’a interrogé sur les bienfaits d’obtenir un mois de repos avant les séries éliminatoires. Il a plutôt mis l’accent sur son désir de revenir au jeu. Il n’en demeure pas moins qu’il a passé plus de 2896 minutes sur la patinoire et reçu 1427 lancers vers sa cage lors des premiers mois de la campagne.

Quoi qu’il en soit, son entraîneur entrevoit d’un bon œil son retour.

« Il est notre pilier. Son retour va nous insuffler de la confiance, a dit Tocchet. Je ne l’ai jamais vu aussi heureux. Il a gagné beaucoup de confiance en lui, je crois. »

« J’ai travaillé fort lors des dernières semaines. La plupart des séances étaient doubles, a indiqué Demko. Je suis appréciatif du personnel médical qui est resté près de moi et qui est resté tout aussi affairé à la tâche que moi. Ça prend l’aide de tout le monde. Je me sens chanceux d’être dans une telle position aujourd’hui. J’ai hâte de voir à nouveau de quel bois je me chauffe en situation de match. »

Choix de deuxième tour (36e au total) des Canucks au repêchage de 2014, Demko affiche un dossier de 115-80-17 (2,80; ,912) en carrière. En trois départs en séries, tous obtenus en 2020 en remplacement de Jacob Markstrom, il présente une fiche de 2-1 et une efficacité de ,985.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu

Contenu associé