Skip to main content

Barkov mène par l'exemple, selon Huberdeau

Le leadership du capitaine des Panthers, qui est de passage à la maison pour la Série globale, fait de lui l'un des meilleurs joueurs de la LNH selon l'attaquant québécois

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

L'attaquant des Panthers de la Floride Aleksander Barkov devrait en mettre plein la vue à ses partisans finlandais, mais pour son coéquipier Jonathan Huberdeau, au-delà du talent, ce sont les qualités de meneur de son capitaine qui font de lui l'un des meilleurs joueurs de la LNH.

Barkov, âgé de 23 ans et natif de Tampere en Finlande, est de passage dans son pays natal pour affronter les Jets de Winnipeg dans le cadre de la Série globale 2018 de la LNH, une série de deux matchs en deux jours qui se mettra en branle jeudi au Hartwall Arena de Helsinki (14 h HE, NBCSN, TSN3, NHL.TV).

« Oui, il est un gars sérieux, mais il est comme tous les autres », a déclaré Huberdeau aux médias présents mardi à Helsinki. « Il se présente à l'aréna chaque jour pour travailler fort et pour se préparer pour chaque match. Son éthique de travail démontre pourquoi il est l'un des meilleurs joueurs de la Ligue. […] C'est la raison pour laquelle il est notre capitaine cette année. »

À LIRE AUSSI : Série globale : L'occasion de se regrouper pour les Panthers | Série globale : Perreault veut saisir sa chance | Laine aura une semaine occupée à la Série globale

Après quatre saisons dans la LNH, Barkov a véritablement éclos en 2017-18 avec une récolte de 78 points (27 buts, 51 passes) en 79 matchs. Il a été nommé capitaine des Panthers le 17 septembre dernier, succédant à Derek MacKenzie. En neuf parties cette saison, il vient au troisième rang des marqueurs des Panthers avec huit points (deux buts, six mentions d'aide), à égalité avec Vincent Trocheck et Huberdeau.

Video: FLA@WSH: Barkov se moque de Copley en fusillade

« Ce n'est pas le gars qui va le plus parler dans le vestiaire, mais sur la glace, tout le monde veut le suivre, a indiqué Huberdeau. Son éthique de travail est extraordinaire. Il travaille fort chaque jour. Même s'il est très bon dans plusieurs aspects du jeu, il travaille quand même plusieurs petites choses. C'est ce qui le rend meilleur. […] Il est plus à l'aise qu'à son arrivée, et c'est la même chose pour moi. Nous formons un groupe de leaders, nous savons qu'il est notre capitaine, mais nous essayons de l'aider. Nous avons un bon groupe de joueurs. »

Du plaisir, mais surtout du hockey

Les Panthers auront justement besoin que son groupe de leaders se manifeste, car l'équipe a désespérément besoin de victoires après un début de saison difficile (2-4-3, sept points). Certes, l'occasion est belle pour passer du temps en équipe à Helsinki, mais les joueurs n'oublient pas le défi à relever dès jeudi.

« On s'approche des matchs. Nous ne sommes pas seulement ici pour avoir du plaisir. Nous sommes ici pour le hockey et c'est important. Nous n'avons pas gagné beaucoup de matchs, et les deux rencontres ici sont très importantes pour nous. »

Histoire de se relancer, les Panthers essaient diverses combinaisons de trios. Si le premier trio composé d'Evgenii Dadonov, de Barkov et de Nick Bjugstad est pratiquement demeuré intact depuis le début de la saison, on assiste à un peu de mouvement sur la deuxième ligne, celle de Huberdeau et de Trocheck.

Video: VAN@FLA: Huberdeau marque sur son propre retour

« Aujourd'hui, c'était Hoffman, a dit Huberdeau. Ça change régulièrement cette année, car on essaie de trouver la bonne combinaison. J'ai passé la majeure partie du temps avec Trocheck, c'est surtout l'autre ailier qui a changé. Espérons que nous pourrons trouver une bonne combinaison et rester les trois ensemble afin de développer une chimie. »

En attendant de voir si ces quelques changements à l'entraînement et l'air froid finlandais les aideront à se relancer, les joueurs des Panthers n'ont pas manqué de découvrir la capitale finlandaise et ses charmes.

« [Hier], nous sommes allés dans un restaurant italien, a raconté Huberdeau. Nous avons essayé de visiter un peu. C'est plus froid qu'en Floride ici, mais c'est quand même très agréable. Nous avons visité un peu la ville et on a eu beaucoup de plaisir en équipe. »

Et qui dit Helsinki dit également ses fameux saunas finlandais.

« Oui, on a aimé ça, a affirmé Huberdeau. Nous avons eu une activité de renforcement d'équipe là-bas. C'était amusant. Je n'avais jamais vraiment expérimenté ça. Nous avons eu la chance de sauter dans la mer Baltique. Les saunas, la bonne nourriture… C'était génial d'être avec toute l'équipe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.