Skip to main content

Assurer la continuité de l'alignement a été la clé des Ducks cet été

Conserver les services de Sami Vatanen, Josh Manson et Patrick Eaves devrait permettre à Anaheim d'aspirer à nouveau à la Coupe Stanley

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et les autres mouvements de personnel de la saison morte, LNH.com dresse le portrait de chaque équipe. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim : 

Les Ducks d'Anaheim sont régulièrement des aspirants à la Coupe Stanley, et leurs décisions au cours de la saison morte ont été prises afin de leur permettre d'être dans la course en vue de la saison 2017-18. 

À l'approche du repêchage d'expansion de la LNH, plusieurs observateurs croyaient que les Ducks allaient perdre un membre important de leur brigade défensive au profit des Golden Knights de Vegas, alors que Sami Vatanen et Josh Manson étaient disponibles.

Les Ducks ont plutôt conclu une entente avec les Golden Knights dans le cadre de laquelle le talentueux arrière Shea Theodore prenait le chemin de Las Vegas, ce qui a permis à l'équipe de conserver intact leurs deux premières paires de défenseurs et de retenir les services de Patrick Eaves, acquis à la date limite des transactions des Stars de Dallas le 24 février comme joueur de location. Eaves a finalement développé une chimie instantanée avec le capitaine des Ducks Ryan Getzlaf et il a été un élément important de l'équipe en fin de saison et en séries éliminatoires jusqu'à ce qu'une blessure à un pied ne mette fin à sa campagne.
 
Plutôt que de tenter sa chance sur le marché des joueurs autonomes, Eaves a accepté une prolongation de contrat de trois ans pour demeurer avec les Ducks, avec lesquels il devrait évoluer sur l'un des deux premiers trios à forces égales en plus d'assurer une présence devant le filet en avantage numérique. La saison morte des Ducks a davantage été définie par de petits ajustements que par des changements drastiques, et tous les joueurs d'impact des Ducks seront de retour afin d'aider les Ducks à y aller d'une autre tentative de remporter la Coupe Stanley en 2018 après avoir atteint la finale de l'association de l'Ouest en 2017.

Voici à quoi ressemblent les Ducks pour le moment :

Les acquisitions

Ryan Miller, G : Miller, âgé de 36 ans, a accepté un contrat de deux ans à titre de joueur autonome sans compensation afin de servir d'auxiliaire et de mentor à John Gibson. Gagnant du trophée Vézina en 2010, remis au meilleur gardien de la LNH, et deux fois membre de l'équipe olympique des États-Unis, Miller a disputé 709 matchs en carrière et a conservé une fiche de 358-262-73 avec 39 blanchissages et une moyenne de buts alloués de 2,61. Il a quitté Vancouver pour se joindre à Anaheim, en partie pour des raisons familiales. Son épouse, Noureen DeWulf, est une actrice, alors il est logique sur le plan géographique que la famille s'installe dans le sud de la Californie. En raison de l'historique de blessures de Gibson, Miller devient également une précieuse police d'assurance, quelqu'un qui pourra offrir des départs de qualité aux Ducks tout au long de la saison. Après des années passées comme gardien numéro un, Miller sait que son rôle va changer à Anaheim, et il est bien à l'aise avec la situation, lui qui a souligné que Pittsburgh avait remporté la Coupe Stanley la saison dernière avec un vétéran gardien qui secondait un jeune cerbère prometteur … Steve Oleksy, D : Le vétéran de 31 ans a accepté un contrat d'un sur le marché des joueurs autonomes, ce qui permet à l'équipe d'ajouter de la profondeur à la ligne bleue à la suite des départs de Theodore, Stoner (à Vegas) et Simon Despres (rachat de contrat). … Derek Grant, C : Le centre de 27 ans a accepté une entente d'un an à un volet, et il aura la chance de décrocher un poste sur l'un des deux derniers trios.

Les départs

Shea Theodore, D : Theodore a eu la chance de briller en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley contre les Flames de Calgary, alors qu'une blessure empêchait le défenseur numéro un de l'équipe, Cam Fowler, de revêtir l'uniforme. Mais afin d'empêcher Vegas de sélectionner Manson et Vatanen, il y avait un prix à payer, et ce prix était Theodore. … Nate Thompson, C : Thompson a joué un rôle réduit en saison régulière en raison de blessures, mais il a été très utile au cours du parcours de trois rondes de l'équipe en séries, avant de s'entendre avec les Sénateurs d'Ottawa à titre de joueur autonome. … Clayton Stoner, D : Un favori de l'entraîneur Randy Carlyle lorsqu'il était en santé, Stoner a également pris le chemin de Vegas dans le cadre de l'entente impliquant Theodore, et son départ a permis de libérer les fonds pour accorder à Fowler une prolongation de contrat de huit ans.
 
Cognent à la porte

Brandon Montour, D : Montour a disputé 27 matchs de saison régulière avec les Ducks après avoir été rappelé de San Diego dans la Ligue américaine de hockey, et il devrait un poste à temps plein dans la brigade défensive des Ducks en raison de tous les départs à la ligne bleue. Montour possède de bons instincts offensifs que les Ducks espèrent voir sur le jeu de puissance pendant de nombreuses années. … Nic Kerdiles, AG : Kerdiles a pris part à un match de saison régulière avec Anaheim, mais il a connu une solide campagne à San Diego et aura la chance de décrocher un poste à temps plein dans la LNH en 2017-18.

Ce dont ils ont encore besoin

De l'aide sur le troisième trio. La décision de Carlyle de séparer les complices de longue date Getzlaf et Corey Perry a fait des Ducks un cauchemar pour leurs adversaires au chapitre des confrontations, alors cette expérience risque de se poursuivre. Si l'on tient pour acquis que Nick Ritchie va amorcer la saison avec Getzlaf et Eaves, il y aura une lutte pour le poste aux côtés de Rickard Rakell et Perry. Ondrej Kase, qui a disputé 53 parties avec les Ducks la saison dernière et qui a patiné avec ce duo à l'occasion, possède les qualités de fabricant de jeux requises pour évoluer avec ces deux marqueurs. Kase va vraisemblablement être celui qui aura la première chance de décrocher ce poste.

Tôt dans la saison, la profondeur des Ducks sera mise à l'épreuve alors que Ryan Kesler, Hampus Lindholm et Vatanen seront tenus à l'écart du jeu en raison d'opérations subies au cours de la saison morte, ce qui va donner à quelques joueurs moins connus la chance d'évoluer dans la LNH au début de la campagne.
 
Pour les poolers

Si Ryan Getzlaf est toujours le meneur incontesté de l'attaque des Ducks et le choix numéro un des poolers à Anaheim, Corey Perry se fait coiffer par plusieurs joueurs dans la hiérarchie des attaquants. Rickard Rakell a été limité à 18 mentions d'aide la saison dernière, mais ses 33 buts montrent qu'il est prêt à prendre la relève des attaquants vieillissants de l'équipe. À la ligne bleue, le jeune Brandon Montour aura la chance de montrer ce qu'il sait faire sur le jeu de puissance en début de saison avec l'absence de Sami Vatanen.
 
Alignement prévu
 
Nick Ritchie -- Ryan Getzlaf -- Patrick Eaves
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Ondrej Kase -- Rickard Rakell -- Corey Perry
Logan Shaw -- Antoine Vermette -- Chris Wagner
 
Cam Fowler -- Sami Vatanen
Hampus Lindholm -- Josh Manson
Kevin Bieksa -- Brandon Montour
 
John Gibson
Ryan Miller

En voir plus