Skip to main content

Antoine Morand est un joueur sous-estimé, croit Maxime Comtois

Les deux anciens coéquipiers ont vécu l'expérience de la séance d'évaluation des joueurs ensemble

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BUFFALO - L'équipe qui sélectionnera Antoine Morand au prochain repêchage de la LNH mettra la main sur un joueur hautement sous-estimé, si l'on en croit son éternel complice Maxime Comtois.

Malgré qu'il ait produit avec la régularité des battements des aiguilles d'une montre cette saison avec le Titan d'Acadie-Bathurst, le nom du joueur de centre québécois ne vient qu'au 53e échelon sur la liste des meilleurs espoirs nord-américains.

Même s'il a amassé 74 points, dont 28 buts, en 67 matchs en saison régulière. Et en dépit de sa récolte de 12 points en 10 rencontres de séries éliminatoires.

La raison? Morand mesure 5 pieds 10 pouces et pèse 178 livres. C'est d'ailleurs sur cet aspect qu'il a été questionné plus souvent qu'autrement par les différentes équipes qu'il a rencontrées au cours de la semaine à la séance d'évaluation des espoirs.

« C'est sûr que je suis un petit joueur et que je ne suis pas gros donc les équipes voulaient savoir ce qui me permettrait de me démarquer des autres, a-t-il expliqué après avoir complété les tests physiques, samedi.

« Je suis un joueur très compétitif et passionné. Même si je suis petit, je vais quand même trouver une manière de me démarquer. Je crois beaucoup en moi et je suis sûr que je vais éventuellement jouer dans la LNH. Je suis vraiment déterminé à accomplir ça. »

Comtois, qui a trois pouces et 22 livres de plus que son coéquipier des rangs bantam et midget, ne s'est pas fait prier pour vanter les qualités de son ancien joueur de centre.

« Je pense que c'est un joueur qui est beaucoup sous-estimé dans ce repêchage, a expliqué l'ailier des Tigres de Victoriaville, classé 30e meilleur espoir. Tout le monde dit qu'il est petit, qu'il n'a pas la force physique d'un joueur de 6 pieds 2 pouces, mais avec son caractère et sa combativité, je pense qu'il compense beaucoup pour son gabarit. C'est quelqu'un d'extrêmement bon avec la rondelle et qui a un sens du hockey exceptionnel. »

Objectif: Prise de poids

Comme la plupart des jeunes espoirs, l'objectif de Morand sera d'ajouter quelques livres de muscle à sa charpente au cours de la saison estivale afin de s'approcher des standards de la LNH.

Il n'est peut-être pas le plus gros, mais il a certainement prouvé qu'il était l'un des plus forts lors des tests physiques.

Morand a terminé au quatrième rang à l'épreuve du développé couché en soulevant une charge variant entre 70 et 80 pour cent de son poids à 15 reprises et a conclu au premier échelon en réussissant 13 tractions.

Mais il a encore du travail à faire d'ici à ce qu'il dispute son premier match au plus haut niveau.

« Physiquement, il faut que je grossisse, a admis le patineur originaire de Mercier. Je dois devenir plus fort pour toujours être plus vite. Je ne suis quand même pas si mal sur la vitesse, mais je veux améliorer mon explosion. 

« La LNH, c'est vraiment un autre niveau. »

En voir plus