Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Ducks

La pépinière d'Anaheim est loin d'être épuisée

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim.

Les Ducks ont confiance à leur pépinière d'espoirs. C'est entre autres une des raisons pour laquelle les dirigeants n'ont apporté que des changements mineurs à la formation en vue de cette saison.

L'organisation fait mentir la théorie selon laquelle les équipes compétitives saison après saison peuvent difficilement se renouveler grâce au repêchage parce qu'elles sont contraintes de piger tard en première ronde.

Les Ducks ont frappé un coup de circuit au repêchage 2003, avec les sélections des attaquants Ryan Getzlaf, choisi au 19e rang au total, et de Corey Perry, 28e. Celle de l'ailier droit Rickard Rakell en 30e position en 2011 n'est pas piquée des vers.

Une autre sélection tardive de premier tour pourrait faire écarquiller les yeux au camp d'entraînement, celle de l'attaquant Sam Steel (no 30 en 2016) qu'on dit voué à un brillant avenir.

Les attaquants Kevin Roy et Troy Terry ainsi que le défenseur Marcus Pettersson représentent de sérieux candidats pour l'obtention de postes rendus disponibles à la suite du départ des vétérans québécois Antoine Vermette et François Beauchemin.

1. Sam Steel, C

Comment a-t-il été acquis : Deuxième choix de premier tour (no 30) au repêchage 2016 de la LNH

Saison dernière : Regina (WHL): 54 MJ, 53-50-83

Steel a été ralenti par les blessures la saison dernière, après avoir connu une saison de 131 points (50 buts) en 2016-17. Il a connu des séries éliminatoires du tonnerre, aidant les Pats à rafler le championnat de la Ligue junior de l'Ouest. Il a enchaîné en étant choisi le joueur par excellence du tournoi de la Coupe Memorial, malgré la défaite des Pats en finale contre le Titan d'Acadie-Bathurst.

Le patineur natif d'Edmonton, qui mesure 6 pieds et qui pèse 180 livres, a terminé son stage dans les rangs juniors et on le voit déjà lutter pour l'obtention d'un poste chez les Ducks. L'organisation pourrait toutefois lui permettre de faire ses classes dans la Ligue américaine pendant une saison.

Arrivée prévue dans la LNH : 2019-20

2. Troy Terry, AD

Comment a-t-il été acquis : Choix de cinquième tour (no 148) au repêchage 2015

Saison dernière : Anaheim: 2 MJ, 0-0-0; Université de Denver (NCHC): 39 MJ, 14-34-48

L'Américain montre une impressionnante feuille de route à l'âge de 20 ans, avec une médaille d'or au Championnat du monde junior en 2017, un titre national universitaire américain avec l'Université de Denver l'an dernier et une participation aux Jeux olympiques de PyeongChang en février.  

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

31 EN 31 DUCKS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

3. Kevin Roy, AG

Comment a-t-il été acquis : Choix de quatrième tour (no 97) au repêchage 2012

Saison dernière : Anaheim : 25 MJ, 6-1-7; San Diego (LAH): 45 MJ, 14-23-37

L'heure de vérité a sonné pour le Québécois natif de Greenfield Park, sur la rive-sud de Montréal. Il n'a plus rien à prouver dans les rangs mineurs à l'âge de 25 ans. L'attaquant de petite taille a fait bonne impression chez les Ducks la saison dernière.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

Video: ANA@CBJ: Roy a raison de Korpisalo en échappée

4. Marcus Pettersson, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 38 du repêchage 2014

Saison dernière : Anaheim: 22 MJ, 1-3-4; San Diego (LAH): 44 MJ, 0-14-14

Défenseur à caractère défensif, le Suédois âgé de 22 ans a connu une bonne première saison en Amérique du Nord. Son bagage de 22 rencontres dans la LNH lui confère un avantage sur les autres espoirs en défense, comme Jacob Larsson.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

Video: CHI@ANA: Pettersson marque son premier dans la LNH

5. Maxime Comtois, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 50 du repêchage 2017

Saison dernière : Victoriaville (LHJMQ): 54 MJ, 44-41-85

Le Longueuillois âgé de 19 ans n'a plus grand-chose à prouver dans les rangs juniors, mais il devra y jouer pendant une autre saison à moins de mériter un poste avec les Ducks au camp. Après avoir aidé le Canada à gagner la médaille d'or au Mondial junior l'an dernier, il serait un rouage très important de l'équipe cette année. 

Arrivée prévue dans la LNH : 2019-20

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.