Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Granato: La compréhension du jeu de Caufield est du calibre de la LNH

L'espoir des Canadiens et les Badgers de l'Université du Wisconsin seront de passage à Vancouver ce week-end pour y disputer deux matchs préparatoires face à l'Université de la Colombie-Britannique

par Dan Braverman, traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Partisans du Tricolore à Vancouver: si vous aviez raté l'occasion de voir Cole Caufield au Repêchage de la LNH il y a quelques mois, vous avez une autre chance d'observer le choix de premier tour de Montréal ce week-end, et cette fois-ci, ce sera dans le feu de l'action.

Caufield et les Badgers de l'Université du Wisconsin se dirigeront en Colombie-Britannique pour y disputer deux matchs préparatoires face aux Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) le 30 août et 1er septembre.

L'entraîneur-chef des Badgers et ancien joueur de la LNH, Tony Granato, est impatient de voir Caufield et son coéquipier Alex Turcotte jouer leur premier match avec UW dans la ville où leur plus grand rêve est devenu réalité. 

« Ils auront la chance d'amorcer la saison au même endroit où ils ont vécu l'une de leurs plus belles journées en tant que joueur il y a quelque mois… c'est vraiment excitant pour eux de commencer leur carrière universitaire à Vancouver », a partagé Granato, un vétéran de 773 rencontres dans la LNH avec les Rangers de New York, les Kings de Los Angeles et les Sharks de San Jose.

Comme les Badgers ont pratiqué à plusieurs occasions au cours du mois, Granato a déjà eu la chance de voir de près le 15e choix au total de 2019 et il croit qu'il sera à la hauteur de sa réputation.

« Lorsqu'il a la rondelle sur sa palette autour du filet, le disque se retrouve généralement au fond du filet. Sa capacité à inscrire des buts, sa capacité à se démarquer dans les zones payantes, tout ça est déjà de niveau élite. Je connaissais déjà son niveau de combativité avant même de commencer les entraînements, simplement en le regardant jouer au cours des dernières années avec l'équipe américaine et sur la scène internationale », a souligné Granato, qui a été particulièrement impressionné par l'éthique de travail de Caufield. « Il n'est pas devenu aussi bon en étant seulement un joueur de périmètre. Le jeune est un vrai compétiteur et un travaillant. Il veut être le premier à faire les exercices et il veut toujours en faire plus. C'est un plaisir de le côtoyer. » 

Les partisans qui seront en mesure de se rendre aux matchs UBC-UW auront la chance de voir beaucoup de Caufield, selon Granato.

« Il va jouer beaucoup. Il va avoir l'opportunité de jouer plusieurs minutes. Il va probablement commencer sur une ligne en compagnie de Turcotte et [Linus] Weissbach. À un moment donné [Dylan] Holloway sera sur la glace avec lui », a expliqué Granato, le récipiendaire du trophée Bill Masterton en 1997. « Cole va avoir une excellente occasion de montrer tout son talent. Nous venons à Vancouver pour de nombreuses raisons, notamment pour bâtir une chimie d'équipe. Mais il y a deux matchs et nous voulons bien jouer. Nous allons donner beaucoup de temps de glace à nos étudiants de première année pour leur faire découvrir le hockey universitaire. »

De ce que Granato a vu, il ne manque pas grand-chose à Caufield pour être prêt pour la LNH. Il ne lui reste plus qu'à se préparer physiquement aux rigueurs d'un calendrier professionnel.

« Personnellement, je pense que sa compréhension du jeu est déjà du calibre de la LNH. C'est demandant physiquement de jouer 82 matchs. Il va devoir apprendre à bien gérer son énergie durant une saison complète pour continuer à évoluer. Il ne pourra pas déjouer des défenseurs de la LNH soir après soir pendant 82 matchs, et il ne peut pas rejeter la rondelle en fond de territoire et batailler pour récupérer le disque durant 20 minutes par match », a dit Granato à propos de Caufield, qui a disputé 64 rencontres la saison dernière avec le Programme de développement national américain (USNTDP), amassant 72 buts et 100 points. « Donc, il sera prêt pour le prochain niveau et je pense que le fait d'atteindre sa maturité physique et de bien gérer l'horaire chargé sera la chose la plus importante pour lui. »

Les Badgers et les Thunderbirds s'affronteront au Father Bauer Arena de l'Université de la Colombie-Britannique ce vendredi, 30 août dès 19h00, et le dimanche 1er septembre dès 13h00. Les billets sont disponibles à l'entrée pour un don de 5$ chacun.

En voir plus