Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Hendriks: « J'ai adopté le style de vie du Tricolore »

Le lanceur des A's d'Oakland Liam Hendriks doit son amour du hockey et des Canadiens à son épouse

par Matt Cudzinowski. Traduit par Visionnaire Communications. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Si le lanceur étoile des A's d'Oakland Liam Hendriks habite en plein territoire des Sharks de San Jose, il est surtout un partisan de cœur des Canadiens de Montréal.

L'Australien de 30 ans a mis la question au clair dans le cadre d'une apparition à l'émission « NHL Now » sur les ondes de NHL Network, en compagnie des co-animateurs Jackie Redmond, Mike Johnson et Dave Reid.

Tweet from @NHLNetwork: Did you know @Athletics reliever Liam Hendriks is a huge @CanadiensMTL fan?He joined #NHLNow to chat about his passion for the game! https://t.co/WakYJYolNx pic.twitter.com/OfmgTGbCjZ

Hendriks a fait connaissance avec le sport par l'entremise de son épouse Kristi, une ancienne patineuse artistique qui est aussi une grande partisane du Tricolore.

« C'était l'équipe que mon épouse encourgeait alors c'est là que tout démarré et cette passion se développe depuis. Je suis un peu plus engagé qu'elle maintenant au point où je regarde chaque match, a lancé Hendricks à l'émission NHL Now. J'essaie de trouver le moyen de regarder tous les matchs possibles. J'ai un chandail de Max Domi, j'ai un chandail autographié par P.K. Subban et une casquette autographiée par Max Pacioretty à la maison qui datent de leur passage avec l'équipe. Je fais ce que je peux. J'aime vraiment mes articles autographiés des Canadiens. »

Si Hendriks n'a pas encore rendu visite au Centre Bell, il a eu le privilège d'être au stade Gillette à l'occasion de la Classique hivernale de la LNH en 2016.

Se rendre sur le site n'a pas été une tache facile, mais il n'allait pas laisser passer l'occasion de voir ce duels de clubs originaux disputé au grand air.

« Nous sommes arrivés d'avion de l'Australie pour assister à un mariage dans le Delaware. Nous sommes partis du mariage à 2 h 30 du matin pour nous rendre à Washington et prendre un vol pour Boston à temps pour le match et nous asseoir dehors alors que la température était tout juste au-dessus du point de congélation, a raconté Hendriks, qui a profité de chaque seconde de cette expérience unique. C'était vraiment superbe. Je porte encore les articles de la Classique hivernale que j'ai achetés à ce match. J'ai la tuque et la veste et les choses du genre, alors c'était simplement et vraiment extraordinaire. »

En octobre 2015, Hendriks a même assisté au match d'ouverture à domicile des Maple Leafs contre les Canadiens en portant son chandail bleu, blanc et rouge. À cette occasion il a été montré sur le tableau indicateur avec ses coéquipiers, affichant fièrement les couleurs du CH.

« C'est pour moi une vraie passion. Tu es partisan quand ça va bien et quand ça va moins bien. J'ai adopté le style de vie du Tricolore, assure Hendriks en souriant. Vous savez [le Montréalais et autre joueur des Ligues majeures], Russell Martin ne porte pas autant de vêtements des Canadiens, bien qu'il soit partisan de l'équipe. Sur l'autobus, nous regardions tous les matchs possibles de l'équipe. Ils ont joué contre les Sénateurs en séries éliminatoires et nous les suivions sur un iPad autant que nous le pouvions. »

Watch: Youtube Video

De son propre aveu, Hendriks ne possède pas le coup de patin le plus fluide et il reconnaît qu'il y a place à amélioration à ce chapitre.

S'il devait sauter sur la patinoire et jouer comme un des membres de la troupe de Claude Julien, il se démènerait comme un certain guerrier que nous connaissons déjà fort bien.

« Honnêtement, je crois davantage ressembler à (Brendan) Gallagher en énerveant tous les joueurs adverses. Il s'installe devant le filet et il est vraiment une peste », indique Hendriks avant de complimenter Gallagher davantage sur son style de jeu tout en faisant preuve d'un peu d'autodérision. « Il est tellement énervant, ce qui est apparemment aussi mon cas quand vous parlez à ceux qui m'entourent. »

À nos yeux Liam, tu as pas mal sympathique et nous avons bien hâte que Kristi et toi nous rendiez bientôt visite au Centre Bell. 

Soutien pour l'Australie

Liam et Kristi soutiennent la Croix Rouge australienne dans ses efforts de secours aux sinistrés des énormes incendies qui affectent ce pays.

Cliquez ici pour en apprendre plus à propos des efforts enc ours pour venir en aide aux personnes touchées par les incendies. 

Cliquez ici pour faire un don.

En voir plus