Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tatar: « Je pense que nos partisans méritent mieux »

Après avoir vu ses troupes tomber aux mains des Bruins, l'entraîneur-chef Claude Julien n'était pas près de rendre les choses faciles pour ses joueurs à Denver mardi

par Matt Cudzinowski. Traduit par Olivier Beauregard. @CanadiensMTL / canadiens.com

DENVER - Compte tenu de la façon dont les choses se sont déroulées lundi soir contre les Bruins, les hommes de Claude Julien s'attendaient à ce que l'entraînement de mardi à Denver soit extrêmement difficile.

Ce fut certainement le cas et cela a donné à l'entraîneur une excellente occasion de rappeler à ses joueurs que le fait de ne pas se présenter tous les soirs est totalement inacceptable.

Ce rappel a pris la forme d'une longue discussion sur la glace avant le début de l'entraînement. Après que Julien ait parlé, l'entraîneur associé Kirk Muller s'est adressé aux joueurs avant de céder la parole à l'entraîneur adjoint Luke Richardson.

Le message de Julien, en particulier, était plutôt simple et direct.

« Nous devons faire mieux que ce que nous avons fait ces derniers temps. Le talent se manifeste lorsque vous faites un effort », a déclaré Julien, à la suite de la séance d'entraînement avant le match de mercredi soir contre l'Avalanche du Colorado. « J'ai constaté que dans certains matchs, l'effort n'est pas là ces derniers temps. Quand l'effort y est, cela nous donne une meilleure chance de gagner. »

Video: Point de presse de Claude Julien

Le discours de Julien et son plan d'entraînement ont eu l'effet escompté pour le groupe dans son ensemble, selon l'adjoint au capitaine Paul Byron.

« Je pense que son message était assez clair pour nous. Peu importe le système, si vous ne vous présentez pas au match, vous n'aurez aucune chance », a déclaré Byron, qui a été placé sur un trio avec Jonathan Drouin et Max Domi mardi. « Notre niveau de compétition doit être beaucoup plus élevé qu'il ne l'était contre Boston. »

En plus de cela, les Canadiens doivent aussi éviter de s'emporter lorsqu'ils connaissent du succès. Cela peut parfois mener à de mauvaises habitudes, a ajouté Byron.

« Je pense que chaque fois que nous avons deux séries de victoires consécutives, nous commençons à nous sentir un peu trop à l'aise et je pense que nous oublions ce qui nous donne du succès. Nous commençons à jouer avec un peu plus de finesse. Ce n'est pas notre identité », a expliqué le numéro 41 des Canadiens. « Nous sommes une équipe qui attaque, nous rivalisons, nous récupérons des rondelles, et nous rendons la vie vraiment difficile pour l'autre équipe. C'est ce que nous devons faire pour réussir. »

Video: Paul Byron sur l'intensité de l'entraînement à Denver

Pour sa part, Tomas Tatar a apprécié la séance à l'Université de Denver. Comme le reste de ses coéquipiers, la défaite contre Boston lui a laissé un goût extrêmement amer en bouche.

« Je pense que nous en avions besoin. Nous ne nous sommes pas présentés, et je pense que tout le monde a le même sentiment », a mentionné Tatar. « Je crois que nos partisans méritent mieux. Nous sommes désolés, mais c'est de notre faute. Nous devons être meilleurs. C'est la raison pour laquelle nous avons travaillé fort et que nous devons rebondir. »

Mardi, Andrew Shaw a complété un trio composé d'Artturi Lehkonen et de Jesperi Kotkaniemi.

Mete revient de Laval

Après avoir été rappelé du Rocket de Laval de la Ligue américaine lundi soir, Victor Mete a rejoint le grand club lors de son voyage au Colorado.

Le défenseur de 20 ans pense que son séjour avec l'équipe de Joël Bouchard a été bénéfique.

« Je pense que j'ai beaucoup appris au cours des trois dernières semaines que j'ai passées là-bas. J'ai vraiment beaucoup travaillé en entraînement et pendant les matchs », a déclaré Mete, qui a disputé sept matchs avec le Rocket, inscrivant un but, récoltant quatre points et affichant un différentiel de plus 2. « Ils m'ont dit que mes chiffres étaient à la hausse, donc c'est positif. »

Video: Victor Mete sur son rappel de Laval

Mete croit que les leçons apprises avec le Rocket aideront grandement ses performances dans la LNH.

« Beaucoup d'entraînements et beaucoup d'exercices d'un contre un [comme ce fut le cas mardi à Denver], et c'est ce sur quoi ils voulaient en quelque sorte que je travaille », a expliqué Mete, qui était jumelé avec Jeff Petry mardi. « Cela m'a beaucoup aidé, et je pense que je peux l'ajouter à mon jeu maintenant. »

Et il n'a pas fallu beaucoup de temps à Mete pour devenir un adepte des méthodes de Bouchard.

« C'est un excellent entraîneur », a félicité le jeune défenseur. «Il veut juste que tu travailles dur. Si vous travaillez fort et donnez le meilleur de vous-même, il est heureux. »

Reste à savoir si Mete jouera mercredi soir au Centre Pepsi, car Julien n'était pas prêt à confirmer sa formation pour le match contre le Colorado.

Si Mete obtient le feu vert, cela marquerait son premier match avec les Canadiens depuis le 27 novembre.

Faire fonctionner le jeu de puissance

Les Canadiens ont disputé huit matchs consécutifs sans marquer avec l'avantage d'un homme. 

Les exercices pour remédier à la situation se sont poursuivis mardi.

Certes, Tatar n'est pas du tout satisfait des résultats du Tricolore à ce chapitre.

« C'est un peu frustrant avec tout le talent que nous avons », a déclaré Tatar. « Nous devons être meilleurs et être agressifs. Je pense que c'est ce que nous ne faisons pas pour le moment. Nous ne travaillons pas assez fort et nous devons nous battre les uns pour les autres. »

Video: Tomas Tatar sur l'entraînement au Colorado

Les Canadiens tiendront une séance d'entraînement matinale au Centre Pepsi mercredi à 12h30 HE (10h30, heure des Rocheuses).

La mise au jeu est prévue pour 20h30 HE (18h30, heure des Rocheuses).

Après le match, les Canadiens se rendront en Arizona où ils affronteront les Coyotes jeudi.

En voir plus