Skip to main content

Un problème redondant chez les Leafs

Les relâchements en troisième période commencent à être problématiques pour la formation torontoise

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Maple Leafs n'avaient absolument rien accordé aux Canadiens en deux périodes : seulement 11 tirs au but et à peine deux ou trois chances de marquer. La mauvaise nouvelle pour la formation torontoise, c'est qu'il restait encore 20 minutes de jeu.

Ils ont bien amorcé le tout en marquant dès la 66e seconde du dernier engagement par l'entremise de John Tavares. Jusque-là, tout était sous contrôle. Le seul problème, c'est que ce fut leur seul tir au but de la période et qu'ils en ont accordé 16 au Tricolore, qui a créé l'égalité avec un peu plus de deux minutes à faire avant de se sauver avec un gain de 2-1 en prolongation, samedi.

À LIRE AUSSI : Kovalchuk, le héros de la soirée

« Nous nous sommes donné une chance de l'emporter, mais la cadence a beaucoup augmenté après notre but, a commenté l'entraîneur Sheldon Keefe. Ils sont sortis des blocs et nous n'avons pas bien géré la situation offensivement. 

« Même si nous avons donné 16 tirs, je crois que nous avons fait du bon travail défensivement. Ils n'ont eu que très peu de chances de qualité et ils ont marqué sur un tir de la pointe. Mais offensivement, nous avons fait tout ce que nous ne voulons pas faire en tant qu'équipe. Nous leur avons simplement redonné la rondelle. »

Pas besoin d'avoir une formation en astrophysique pour comprendre que le CH a complètement dominé le dernier engagement. Un petit accident de parcours arrive à tout le monde, direz-vous. Sauf que c'est la troisième fois en quatre matchs (1-2-1) que la formation torontoise fermait les livres après seulement 40 minutes.

Video: TOR@MTL: Tavares ouvre la marque en 3e période

Ils ont donné quatre buts aux Panthers en troisième période dans un revers de 5-3, lundi, avant d'en accorder trois aux Ducks dans une victoire in extremis de 5-4 en prolongation, vendredi. 

À côté de ça, le petit but en fin de période accordé aux Canadiens ne paraît pas bien important, mais lorsqu'on se penche sur la colonne des tirs au but, on constate que la formation torontoise a été dominée 41-12 au dernier tiers contre ces trois équipes.

Difficile, donc, de gagner des matchs - surtout en l'absence du gardien no 1 Frederik Andersen, qui est aux prises avec une blessure depuis la première période du match de lundi face aux Panthers.

« C'est comme ça depuis le match contre la Floride, a commenté le défenseur Tyson Barrie. Nous connaissions l'un de nos meilleurs matchs et tout s'est écroulé en troisième. J'ai l'impression que c'était un peu différent ce soir. Ils ont contrôlé le jeu, mais ils n'ont pas obtenu de grandes chances de marquer.

« Nous savons que nous sommes une équipe qui marque beaucoup de buts et que nous obtiendrons beaucoup d'occasions de jouer avec l'avance d'ici la fin de la saison. Nous devons trouver un moyen de mettre la touche finale à nos matchs. D'un point de vue positif, nous avons récolté trois points sur une possibilité de quatre en deux soirs. »

Des fleurs pour Campbell

Avec tout ça, le gardien Jack Campbell - la nouvelle acquisition des Leafs - est passé très près de signer le troisième jeu blanc de sa carrière à son deuxième départ devant la cage des Torontois.

« Je ne suis pas heureux d'avoir donné ce but tardif et d'avoir bousillé notre avance, a-t-il indiqué. Ça leur a redonné vie. J'ai confiance en mes moyens et en l'équipe que j'ai devant moi. Les gars se sont battus toute la soirée. Si j'avais fait un arrêt de plus, nous aurions eu les deux points. »

Video: TOR@MTL : Scandella crée l'égalité tard dans le match

Le portier de 28 ans a été plutôt sévère envers lui-même. Ce ne fut pas toujours élégant, mais il a quand même a trouvé le moyen de faire les arrêts importants jusqu'au but de Marco Scandella. Il a réussi 31 arrêts après avoir connu une première sortie difficile contre les Ducks, la veille. 

Il avait d'ailleurs indiqué après le match que sa prestation était inacceptable et qu'il devait faire mieux - disons que ce n'était pas très encourageant. Il a toutefois rassuré tout le monde, samedi.

« Il a été très solide tout au long de la soirée, a tempéré Barrie. Il a réussi de gros arrêts. Je prends le blâme pour le but en prolongation. Je n'aurais peut-être pas dû tirer à l'autre extrémité. Les choses ne tournent pas toujours en ta faveur à 3-contre-3, je dois simplement jouer plus intelligemment. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.