Skip to main content

Wilson devra ajuster son style, croit le directeur général des Capitals

L'attaquant, qui a vu sa suspension être réduite de six matchs, a disputé un premier match, mardi contre le Wild

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

TORONTO - Le directeur général des Capitals de Washington Brian MacLellan est catégorique. Tom Wilson devra ajuster son style de jeu physique et se retenir de distribuer le type de mise en échec qui l'a mis dans le pétrin lors des dernières années s'il veut éviter les suspensions et demeurer un joueur de la LNH.

« Il y a certaines de ses mises en échec qu'il va devoir arrêter d'essayer de réussir », a dit MacLellan après la rencontre des directeurs généraux, mardi à Toronto.

Wilson vient de voir sa suspension de 20 matchs pour une mise en échec illégale à la tête de l'attaquant des Blues de St. Louis Oskar Sundqvist être réduite à 14 parties par un arbitre indépendant, mardi. Il pourra donc être de la rencontre des Capitals face au Wild du Minnesota, mardi (20h H.E.; FSN, NBCSWA, NHL.TV).

À LIRE : La suspension de Wilson réduite | Philippe Boucher : Tom Wilson doit changer

MacLellan est heureux que l'attaquant de 6 pieds 4 pouces et 218 livres soit de retour, puisque son énergie et sa présence ont manqué à l'équipe, mais il a discuté avec lui de ce qui est acceptable dans la LNH d'aujourd'hui et pourquoi son style de jeu lui a valu quatre suspensions depuis septembre 2017, dont les deux dernières ont été pour des coups illégaux à la tête.

« Nous avons parlé à de nombreuses occasions lors des dernières semaines qu'il devra se retenir lorsque la mise en échec qu'il veut tenter est trop risquée, a mentionné le directeur général. De la façon dont ils les évaluent, ça n'a pas de sens de terminer une mise en échec si tu es un peu en retard et que le joueur est dans une certaine position. Il va devoir éviter des plaqués et il devra y aller moins fort sur certaines mises en échec aussi. Tu ne peux pas toujours utiliser toute ta force parce qu'il frappe fort et que parfois, ça va donner un mauvais résultat et la puissance de la mise en échec sera évaluée.

Wilson a admis qu'il devra ralentir, avant le match au Minnesota, en ajoutant qu'il a réfléchi à son style de jeu durant sa suspension et qu'il comprend qu'il devra faire preuve de plus de contrôle.

« Au final, manquer 15, 16 matchs, ça ne peut plus arriver. C'est ma responsabilité et je dois faire preuve de plus de contrôle pour m'assurer de ne plus rater de matchs. »

MacLellan veut tout de même que Wilson demeure physique. Les Capitals ont besoin de leur attaquant de puissance, lui qui a l'habitude d'évoluer sur le premier trio de l'équipe avec Evgeny Kuznetsov et Alex Ovechkin.

« Il est efficace pour ses coéquipiers et pour l'équipe en étant physique. Il a genre 1100 mises en échec et il a écopé de deux suspensions pour coup à la tête », a-t-il rappelé.

« Je pense qu'il est beaucoup plus conscient de la façon dont les choses sont évaluées. »

Les coéquipiers de Wilson semblent comprendre qu'il aura besoin d'un certain temps pour s'ajuster.

« J'imagine que j'aurais de la difficulté si quelqu'un venait me voir pour me dire que je dois changer mon style de jeu, a souligné l'attaquant T.J. Oshie. C'est un gars mature. Il est intelligent et je crois qu'il va trouver d'autres façons d'avoir du succès, mais on s'attend tout même à ce qu'il apporte une dimension physique. Il prend de l'espace et nous avons besoin de cela dans les matchs. »

 

-- Avec la contribution de Jessi Pierce
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.