Skip to main content

Remaniement de trios chez les Canadiens

L'entraîneur Claude Julien veut secouer la torpeur à l'attaque de ses troupiers

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - L'attaque anémique des Canadiens de Montréal dans ses deux derniers matchs a incité l'entraîneur Claude Julien à remodeler ses principaux trios au retour de l'équipe à l'entraînement, lundi.

Phillp Danault avait Paul Byron et Joel Armia comme ailiers tandis que Max Domi était jumelé à Charles Hudon et à Brendan Gallagher. L'attaquant recrue Nick Suzuki était maintenant flanqué des ailiers Artturi Lehkonen et Jordan Weal.

« L'objectif est de marquer plus d'un but en deux matchs », a réagi l'entraîneur Claude Julien, quand on lui a posé la question. « Ça n'a rien à voir avec un individu en particulier. On essaie de faire des changements qui vont nous aider à être plus productifs. »

À LIRE : Kotkaniemi blessé à la rateHenri Richard a inspiré les Canadiens selon Cournoyer et Lafleur

L'air de la Floride n'a pas été vivifiant pour les Canadiens, qui n'ont réussi qu'un but dans les deux défaites encaissées face au Lightning de Tampa Bay (4-0) et aux Panthers de la Floride (4-1).

« Ce n'est pas mauvais parfois de changer les trios. Ça peut provoquer une étincelle », a relevé Danault, après avoir néanmoins reconnu qu'il n'avait pas vu venir le coup de sa désunion d'avec Gallagher.

« Ça fait deux ans que nous jouons ensemble, a-t-il commenté. J'ai été surpris, mais nous comprenons la situation. Il faut compter plus de buts et mieux jouer comme équipe. Nous ne sommes pas le seul trio qui ait été modifié. C'est un peu tout le monde. »

Suzuki au neutre

Julien a dit avoir hâte de voir si les changements rapporteront des dividendes dès mardi, à l'occasion de la visite des Predators de Nashville (19h RDS, TSN2, FS-TN).

« On essaie de trouver des solutions. Les changements qu'on fait ne sont pas toujours les bons. C'est aux joueurs de le montrer dans les matchs, a mentionné Julien. Joel Armia éprouve des problèmes dernièrement et Nick Suzuki a frappé le mur. Dans son cas, c'est tout à fait normal, considérant le temps de jeu considérable qu'il a obtenu au cours de la dernière année et demie. »

Suzuki n'a pas amassé de point dans ses huit derniers matchs. Il avait récolté 13 points en 12 rencontres, à la suite de la pause du Match des étoiles, entre les 27 janvier et 18 février.

Video: MTL@DET : Suzuki marque en A.N. sur une passe de Weal

Le Finlandais Armia a réussi un but et il a ajouté une passe dans ses neuf plus récentes sorties.

Avec 12 matchs à jouer, les Canadiens (31-30-9) ne sont plus réellement dans le coup pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Association de l'Est. Ils sont à huit points des Maple Leafs de Toronto, qui occupent le troisième rang de la section Atlantique, et des Hurricanes de la Caroline, qui détiennent la seconde place de quatrième as dans l'association.

« Je le dis depuis plusieurs semaines : il n'est pas question de plier bagage », a lancé Julien, après avoir soumis les joueurs à une séance intense. « Nous allons travailler jusqu'à la fin et continuer de nous améliorer. L'équipe est compétitive, mais je veux qu'elle le fasse mieux. Nous pouvons être meilleurs. Je ne me contenterai pas de ce que je vois. J'en veux davantage. »

Chez les joueurs, on cherche à tout recentrer sur l'équipe.

« La seule chose que nous pouvons contrôler, c'est d'offrir un effort complet à chacun des matchs, a résumé Danault. La seule chose sur laquelle nous devrions nous concentrer, c'est de donner l'effort maximum à chacune de nos présences sur la glace. »

Revoilà Drouin

Jonathan Drouin était de retour à l'entraînement avec le groupe. Julien a expliqué qu'on devait voir comment la cheville meurtrie de l'attaquant québécois réagirait avant de s'avancer quant à un éventuel retour.

« J'aurai possiblement des informations précises à vous donner, mardi matin », a indiqué l'entraîneur.

Drouin a pris part aux exercices en alternance avec l'ailier gauche Lukas Vejdemo au sein du quatrième trio, en compagnie de Jake Evans et Dale Weise.

Drouin a fait l'impasse sur les cinq derniers matchs en raison d'une blessure à une cheville. Il avait disputé huit rencontres à son retour de l'opération au poignet gauche qu'il a subie en novembre, au cours desquelles il a été blanchi au score.

Comme pour Drouin, on en saura davantage mardi au sujet de la blessure au haut du corps que l'attaquant Tomas Tatar a subie face aux Islanders de New York, mardi dernier. Tatar avait rendez-vous avec des spécialistes, lundi. 

Julien n'avait par ailleurs pas de nouveau en regard de l'état de santé du jeune attaquant Jesperi Kotkaniemi, qui a subi une blessure à la rate au cours du match du Rocket de Laval contre les Monsters de Cleveland, vendredi.
Kotkaniemi est demeuré en observation dans un hôpital de Cleveland, vendredi. Julien a révélé qu'il devait y passer deux journées additionnelles, mais qu'il avait reçu son congé dès samedi.

« Cheese ! »

À défaut d'être dans le portrait des séries éliminatoires, les joueurs se sont prêtés à l'exercice de la dernière photo d'équipe cette saison, avant le début de la séance d'entraînement au Centre Bell. Les sourires ont dû être difficiles à capter.

La dernière photo d'équipe est fort différente de la première qui a été prise en début de saison. Plusieurs joueurs y figurant pourraient ne plus être là en septembre, à l'ouverture du prochain camp d'entraînement.

« Il y a toujours un peu de nostalgie, c'est comme si tu voyais la saison défiler », a philosophé Danault, en mentionnant qu'elle évoquera chez lui, quand il la regardera dans plusieurs années, un sentiment de travail inachevé. 

« Je me souviendrai aussi d'aspects positifs, comme le bon groupe que nous étions. Nous avons une 'sapré' bonne chimie. »   

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.