Skip to main content

Klingberg et les Stars éliminent les Predators en prolongation

Le but du défenseur permet à Dallas d'achever Nashville en six matchs et de passer au deuxième tour des séries

par Jeff Miller / Correspondant LNH.com

DALLAS -- John Klingberg a marqué alors qu'il restait 2:58 à faire en prolongation et les Stars de Dallas ont éliminé les Predators de Nashville des séries éliminatoires de la Coupe Stanley grâce à une victoire de 2-1 lors du match no 6 de la première ronde de l'Association de l'Ouest, lundi au American Airlines Center.

Klingberg a accepté une remise d'Alexander Radulov et touché la cible d'un tir des poignets du cercle gauche. Il a remercié le gardien auxiliaire Anton Khudobin pour son conseil avant la prolongation.

« Il m'a dit de lancer bas du côté de la mitaine, et c'est là que la rondelle est entrée », a expliqué Klingberg, qui n'avait pas marqué lors des neuf derniers matchs de la saison régulière et des cinq premiers duels de la série. « Il était fier de lui. »

Ben Bishop s'est dressé devant 47 lancers, un sommet pour lui en carrière, devant la cage des Stars, qui affronteront les Blues de St. Louis en deuxième ronde.

« Ils jouent du très bon hockey, c'est la meilleure équipe depuis le mois de janvier, a soutenu Bishop. Ce ne sera pas facile. Nous devons nous reposer et nous préparer. »

Bishop a grandi à St. Louis, où il a appris à aimer les Blues.

« Mes amis et les membres de ma famille seront déchirés, a avancé Bishop. Mais quand la rondelle tombe, on se concentre sur le hockey. Ce sera agréable de revenir à la maison et de voir des amis et des membres de la famille, mais c'est un voyage d'affaires. On se concentre sur le match no 1. »

Pekka Rinne a réalisé 49 arrêts pour les Predators, qui participaient aux séries éliminatoires lors d'une cinquième saison consécutive. Ils décrochaient un deuxième titre de section Centrale consécutif, et étaient éliminés au premier tour pour la première fois depuis 2015.

« Évidemment, tout le monde souhaitait un meilleur scénario, a affirmé P.K. Subban. « C'est difficile, c'est dur à avaler. »

Le premier trio des Predators, Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson a été tenu à quatre points (deux buts, deux passes) dans la série. Une grande part du mérite a été attribuée au trio d'échec avant de Dallas, composé de Blake Comeau, de Radek Faksa et d'Andrew Cogliano.

« Je pense que ce trio a été notre meilleur ce soir, a mentionné l'entraîneur-chef des Stars Jim Montgomery. C'est ce qu'il y a d'exceptionnel dans notre groupe, tout le monde participe. À partir du gardien, tout le monde donne son mieux et apporte sa contribution à l'équipe. »

Austin Watson, l'unique buteur de Nashville, avait ceci à dire à propos des Stars : « Ils étaient excellents en couverture défensive. Je ne sais pas s'ils étaient deuxièmes ou troisièmes dans la ligue pour les buts accordés. Ils nous ont rendu la vie difficile, ils ont très bien travaillé. »

Watson a procuré une avance de 1-0 aux Predators à 5:47 de la première période. Subban a feinté un lancer frappé du haut du cercle droit avant de décocher un lancer des poignets dévié dans l'enclave par Brian Boyle. La rondelle a bondi sur la mitaine de Bishop avant de se retrouver sur la palette de Watson.

Comeau a égalé la marque 1-1 à 5:20 de la période médiane. Il a mis la touche finale à un 3-contre-1 d'un tir sur réception du cercle gauche, après une passe de Faksa.

En surtemps, Dallas a dominé Nashville 14-8 au chapitre des tirs au but.

Video: Klingberg propulse les Stars au deuxième tour

L'avantage numérique de Nashville a présenté un rendement de 0-en-4. Le quatrième a duré 1:53 lors des dernières minutes du temps réglementaire, et s'est prolongé pendant sept secondes en prolongation. Les Predators ont montré un résultat de 0-en-15 lors de la série après avoir fini derniers dans cette catégorie durant la saison à 12,9 % (33-en-255).

« Je fais partie de l'attaque à cinq, alors je prends l'entière responsabilité pour ça, a affirmé le capitaine des Predators Roman Josi. C'est essentiel, on le voit dans les séries. Nous avons eu des chances ce soir, avec un but, c'est un tout autre match. »

Les deux équipes se sont échangé les quatre premiers matchs, chacune présentant un dossier de 1-1 à domicile, avant que les Stars remportent le match no 5 à Nashville 5-3 samedi pour forcer les Predators à rebondir.

« Si je compare aux derniers matchs, il y a certaines choses que nous avons mieux exécutées », a dit l'entraîneur des Predators Peter Laviolette lorsqu'on lui a demandé d'évaluer la série, « mais il faut y aller match par match pour bien analyser. En fin de compte, ils ont livré la marchandise ce soir. Et nous non. »

Ce qu'ils ont dit

« Leurs meilleurs joueurs, Jamie Benn, Seguin, Rads, leurs jeunes défenseurs, ils ont connu toute une série. » -- L'attaquant des Predators Austin Watson

« Le mérite va à nos leaders et à tout le monde ici. Nous continuions de nous améliorer, et ce n'est pas facile face à une équipe qui jouait bien comme Nashville ce soir. » -- L'entraîneur des Stars Jim Montgomery

Ce qu'il faut savoir

Rinne a disputé un 89e match de séries en carrière, dépassant Gerry Cheevers et s'emparant du 21e rang parmi les gardiens de la LNH … Les Stars ont remporté une série pour la première fois depuis leur victoire face au Wild du Minnesota au premier tour de 2016 et gagné une série à la maison pour la première fois depuis leur gain aux dépens des Sharks de San Jose en demi-finale de l'Association de l'Ouest en 2008. … Dallas a remporté trois affrontements sur quatre face à St. Louis au cours de la saison régulière, incluant les deux matchs à l'étranger.

La suite

Predators : Saison terminée
Stars : Face aux Blues de St. Louis, horaire à déterminer

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.