Skip to main content

Les noms des 30 équipes de la LNH expliqués

L'origine des noms des 30 premières organisations de la ligue, du scrutin auprès des partisans à des références historiques

par Cristina Ledra et Pat Pickens / Journalistes NHL.com

L'adoption d'un nom est une des décisions les plus importantes dans l'histoire d'une équipe. Les noms d'équipe de la LNH ont diverses origines, la majorité d'entre eux étant choisies par le propriétaire ou par le biais d'un scrutin auprès des partisans. Certains noms sont inspirés par la géographie locale, tandis que d'autres rendent hommage à l'histoire, à la nature ou à un événement notable.

Dans tous les cas, bien des choses ont été prises en considération avant de choisir le bon nom. Voici l'origine du nom de chacune des 30 équipes de la LNH.

 

 

1.   Ducks d'Anaheim

La LNH a accordé à la Walt Disney Company une équipe d'expansion au sud de la Californie le 10 décembre 1992. Espérant poursuivre l'élan créé par son film « Jeu de puissance » (« The Mighty Ducks » en anglais) sorti plus tôt cette année-là, Disney a nommé son équipe les Mighty Ducks d'Anaheim.

Patinant dans un uniforme violet, jade, argent et blanc, les Mighty Ducks ont passé 12 saisons à Anaheim à partir de la saison 1993-94 avant que Disney ne vende l'équipe à Henry et Susan Samueli. Le 22 juin 2006, les Samueli ont renommé l'équipe les Ducks d'Anaheim et dévoilé un nouveau logo en forme de patte de canard et un nouveau chandail blanc, orange et or métallique pour « créer une image qui exprime l'enthousiasme, la vitesse et un esprit compétitif », selon le site Web des Ducks. Anaheim a remporté la Coupe Stanley pour la première fois à la fin de cette saison-là.

 

2.   Coyotes de l'Arizona

Après que les Jets de Winnipeg (voir ci-dessous) eurent annoncé le 19 décembre 1995 qu'ils allaient déménager à Phoenix pour la saison 1996-97, les nouveaux propriétaires ont annoncé un concours pour nommer l'équipe. Coyotes a été le gagnant annoncé le 8 avril 1996 en recevant plus de 10 000 votes, le nom Scorpions terminant au deuxième rang, selon l'Associated Press.

Les Coyotes ont déménagé de la ville de Phoenix à Glendale, en Arizona, pendant la saison 2003-04, et ils ont changé leur nom aux Coyotes de l'Arizona le 23 juin 2014 après avoir été vendus de nouveau pour « encourager plus de partisans partout dans l'État, non seulement dans la vallée, à accepter et soutenir l'équipe », a dit le copropriétaire Anthony Leblanc à la suite de l'annonce.

 

3.   Bruins de Boston

Art Ross est celui qui a conçu la rondelle moderne et les modifications apportées au filet par ce dernier ont duré pendant 40 ans. Il est également responsable du nom des Bruins. Après que la LNH eut décidé d'accorder une équipe au magnat d'épiceries bostonien Charles Adams, ce dernier a embauché Ross à titre de directeur général, lui donnant la tâche de trouver le nom d'un animal sauvage et malin. Ross a choisi le mot pour un ours brun qui apparaît dans de vieux contes populaires anglais. La combinaison originale de couleurs brun et jaune réflétait celle des épiceries d'Adams.

 

4.   Sabres de Buffalo

Voulant éviter de nommer leur équipe en l'honneur du buffle, les propriétaires ont tenu un concours pour nommer l'équipe. Des 13 000 inscriptions, « Sabres », la suggestion de quatre partisans, a été le gagnant, battant d'autres candidats tels que les Mugwumps, les Buzzing Bees et les Flying Zeppelins. Chacun était attirant, mais les propriétaires ont sélectionné Sabres parce qu'un sabre « est reconnu comme une arme aiguë, décisive et percutante à l'attaque, ainsi qu'une solide arme pour parer en défense. »

 

5.   Flames de Calgary

Les origines de Calgary dans la LNH sont nées à Atlanta, là où la LNH a placé une équipe d'expansion le 9 novembre 1971. Atlanta a tenu un concours pour nommer l'équipe, mais selon le livre de Stephan Laroche « Changing the Game: A History of NHL Expansion », Flames n'était que sur 198 des 19 000 votes reçus dans ce scrutin. Le premier propriétaire de l'équipe Tom Cousins a néanmoins choisi le nom pour rendre hommage à l'autodafé d'Atlanta pendant la Guerre civile américaine.

Les Flames sont restés en Géorgie pendant huit saisons, accédant aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à six reprises. Ils ont toutefois été vendus à un groupe mené par Nelson Skalbania le 21 mai 1980, et le groupe a déplacé l'équipe en Alberta. Après avoir organisé un concours pour nommer l'équipe, les propriétaires ont décidé de conserver le nom des Flames, modifiant le logo d'un « A » enflammé à un « C ».

 

6.   Hurricanes de la Caroline

L'organisation a déménagé en Caroline du Nord en 1997 après avoir fait son entrée dans la LNH avec le nom des Whalers de Hartford en 1979. Les ouragans Bertha et Fran ont atteint la Caroline du Nord en 1996, et donc les tempêtes étaient encore à l'esprit de tout le monde quand le propriétaire Peter Karmanos Jr. a choisi le nom pour son équipe avant ses débuts à la saison 1997-98. Les ouragans ont gravement endommagé la côte de la Caroline du Nord, Fran étant passé dans l'arrière-pays pour atteindre Raleigh, la capitale de l'État où se situe l'équipe.

 

7.   Blackhawks de Chicago

Les Black Hawks ont été fondés en 1926 avec les Rangers de New York et les Cougars de Detroit (renommés les Red Wings en 1932), formant les trois derniers membres des six équipes originales de la LNH.

Le premier nom de Chicago est venu de la 86e division d'infanterie « Blackhawk » de l'Armée des États Unis, dont le propriétaire de l'équipe Frederic McLaughlin a été membre. McLaughlin a servi dans le 333e bataillon de mitrailleurs dans la division Blackhawk pendant la Première Guerre mondiale. Le nom d'équipe est officiellement devenu un mot -- Blackhawks -- en l'honneur du nom officiel de la division en 1986.

 

8.   Avalanche du Colorado

Les Nordiques de Québec ont été vendus à la Communications Satellite Organization (COMSAT) et transférés à Denver le 25 mai 1995, environ deux ans après que les Ligues majeures de baseball eurent accordé à Denver une concession de baseball, les Rockies du Colorado, en 1993. Rockies était le nom de l'ancienne équipe de la LNH située au Colorado qui a ensuite déménagé au New Jersey pour devenir les Devils en 1982, et l'arrivée de l'équipe de baseball a empêché l'équipe de hockey de reprendre le nom des Rockies.

Les nouveaux propriétaires au Colorado voulaient appeler la concession « L'Extreme des montagnes Rocheuses », selon le Denver Post, mais la réaction négative du public a contrecarré le nom. COMSAT a créé une liste de noms dans un forum en ligne, où les partisans ont sélectionné l'Avalanche devant les Black Bears, les Rapids, les Cougars, les Outlaws, les Renegades, le Storm et les Wranglers, selon le journal.

 

9.   Blue Jackets de Columbus

Blue Jackets a été choisi dans plus de 14 000 inscriptions dans un concours, remportant le vote contre le Justice. Le nom Blue Jackets représente les vestes bleues portées par les soldats de l'Union pendant la Guerre civile. Columbus a non seulement produit la majorité de ces vestes, mais l'Ohio a fourni à l'Union plus de soldats que n'importe quel autre état. Le nom et le logo reflètent la fierté de la région en sa place dans l'histoire américaine.

 

10.   Stars de Dallas

Initialement nommée les North Stars du Minnesota, en l'honneur du surnom de l'état, « L'État de l'étoile du Nord », l'équipe a retranché le mot « North » de son nom quand elle a déménagé à Dallas le 11 mars 1993. Le Texas est surnommé « L'État de l'étoile solitaire », et alors le nom n'a pas perdu beaucoup de signification avec la modification.

 

11.   Oilers d'Edmonton

Quand « Wild » Bill Hunter était à la recherche d'un nom pour son équipe dans l'Association mondiale de hockey, il l'a appelé les Oilers de l'Alberta. Oilers était un surnom pour son équipe junior située à Edmonton, les Oil Kings, et un an plus tard en 1973, Hunter a changé le nom de son équipe professionnelle aux Oilers d'Edmonton. Quand la LNH a assimilé l'AMH en 1979, les Oilers ont conservé leur nom.

Le pétrole est une des ressources naturelles les plus abondantes en Alberta, la province possédant la troisième plus grande réserve de pétrole du monde derrière le Venezuela et l'Arabie saoudite, selon le site Web de la province.

 

12.   Red Wings de Detroit

Les Cougars de Detroit se sont joints à la LNH en 1926 à titre de l'une des six équipes originales. Ils ont changé leur nom pour les Falcons avant d'adopter le nom des Red Wings en 1932. L'équipe avait initialement fait partie de la Ligue de hockey de l'Ouest du Canada avant d'être achetée par Jack Adams, qui a changé le nom au milieu d'une crise financière, mais le nom des Falcons n'a pu aider la concession à sortir du pétrin, et James Norris a acheté l'équipe par la suite. Norris et Adams se sont entendus sur le nom Red Wings, semblable aux Winged Wheelers, l'équipe pour laquelle Norris avait joué dans l'Association des athlètes amateurs de Montréal.

 

13.   Panthers de la Floride

Les panthères de Floride sont reconnues pour leur capacité à traquer et piéger leur proie, mais le nombre des chats sauvages a diminué pour de nombreuses raisons. Le propriétaire Wayne Huizenga a choisi le nom Panthers pour attirer l'attention des amateurs de hockey à la situation désespérée de l'espèce gravement menacée d'extinction. Moins de 100 panthères demeurent dans la région des Everglades au sud de la Floride.

 

14.   Kings de Los Angeles

L'entrepreneur canadien Jack Kent Cooke, l'ancien propriétaire des Lakers de Los Angeles dans la NBA et des Redskins de Washington dans la NFL, a obtenu une équipe d'expansion de la LNH à Los Angeles le 9 février 1966. Il a cherché de l'aide pour choisir le nom de sa nouvelle équipe.

Après avoir reçu plus de 7 000 inscriptions, Cooke a sélectionné le nom Kings le 27 mai 1966 parce qu'il était « à la recherche d'un nom qui symbolise le leadership dans le hockey », selon le Los Angeles Herald-Examiner.

 

15.   Wild du Minnesota

Les North Stars ont déménagé à Dallas en 1993, mais le Minnesota ne s'est pas ennuyé du hockey de la LNH pendant longtemps. Le 25 juin 1997, le Minnesota Hockey Ventures Group LLC a reçu une concession d'expansion en vue de la saison 2000-01.

Plusieurs partisans voulaient que l'équipe reprenne le nom des North Stars, mais la présence des Stars à Dallas a rendu ce vœu impossible à exaucer. Plus de 13 000 noms ont été soumis dans un concours, et les directeurs de l'équipe ont choisi le nom Wild en l'honneur des nombreuses activités de plein air au Minnesota. Le Wild a battu le Blue Ox, le Freeze, les Northern Lights, les Voyageurs et les White Bears.

 

16.   Canadiens de Montréal

Le fondateur de la concession, John Ambrose O'Brien, a accordé à l'équipe son nom officiel, le Club de hockey Canadien. Le surnom Habs vient du mot Habitants, faisant référence aux colonisateurs français qui se sont installés aux côtes du golfe et du fleuve Saint-Laurent dès le début du 17e siècle. Le CH dans le logo est une abréviation pour Club de hockey.

 

17.   Predators de Nashville

Alors qu'ils creusaient pour construire un gratte-ciel à Nashville en début des années 1970, des excavateurs ont découvert une patte et un croc d'un tigre à dents de sabre, l'une des seules découvertes des restes de l'animal éteint en Amérique du Nord. Après que Nashville eut reçu une équipe d'expansion dans la LNH le 25 juin 1997, la première équipe de sport professionnel dans cette ville, les propriétaires de l'équipe ont dévoilé un logo montrant un tigre à dents de sabre le 25 septembre.

Les partisans ont été invités à fournir un nom pour accompagner le logo et ils ont sélectionné Predators, qui est devenu le nom officiel le 13 novembre 1997.

 

18.   Devils du New Jersey

Le nom des Devils du New Jersey a été choisi parmi 10 000 candidats dans un concours. Le « diable de Jersey » est un monstre folklorique qui habite dans la région des Pine Barrens au sud du New Jersey. Selon les légendes, la créature possède la tête d'une chèvre, des ailes de chauve-souris, des cornes, de petites pattes avant griffues, des sabots fendus et une queue fourchue. Bien que plusieurs personnes certifient avoir vu le diable de Jersey depuis le 18e siècle, des historiens soutiennent que la créature n'existe pas et qu'elle n'était qu'une diffamation politique de Benjamin Franklin envers un rival.

 

19.   Islanders de New York

Le nom des Islanders a été sélectionné après que beaucoup de personnes se furent attendues à ce que l'équipe soit nommée les Ducks de Long Island en l'honneur de l'équipe qui avait joué dans la Ligue de hockey de l'Est qui a cessé ses activités après la saison 1972-73. Les Islanders ont fait leurs débuts dans la LNH en 1972 avec un nom qui représentait la région.

 

20.   Rangers de New York

Après que le président du Madison Square Garden, George Lewis « Tex » Rickard, eut reçu une équipe d'expansion de la LNH, les médias ont appelé l'équipe « Tex's Rangers », un jeu de mots faisant référence à la Division des patrouilleurs du Texas (« Texas Ranger Division » en anglais). Le surnom était suffisamment accrocheur pour rester, devenant le nom officiel de l'équipe.

 

21.   Sénateurs d'Ottawa

La version originale des Sénateurs a été fondée en 1883, a joué dans la LNH entre 1917 et 1934 et a remporté la Coupe Stanley à 11 reprises. Alors, quand Ottawa a obtenu une équipe d'expansion en 1990, il était logique que les dirigeants reviennent avec ce nom qui était synonyme de grands succès.

 

22.   Flyers de Philadelphie

Les propriétaires de la concession ont organisé un concours en 1966 pour nommer l'équipe qui allait effectuer ses débuts la saison suivante. Le grand prix était une télévision couleur de 21 pouces, qui coûtait environ 400 $ à l'époque, tandis que des prix secondaires incluaient des abonnements saisonniers. Quand les propriétaires ont sélectionné un nom, toutes les inscriptions suggérant ce nom allaient être placées dans un pool pour déterminer les gagnants des prix. La sœur du propriétaire Ed Snider a conçu le nom des Flyers, évoquant la vitesse, après une soirée sur Broadway. Un garçon ayant 9 ans de Narberth, en Pennsylvanie, a remporté le concours.

 

23.   Penguins de Pittsburgh

Le Civic Arena, qui a ouvert ses portes cinq ans avant que Pittsburgh n'ait reçu une équipe d'expansion en 1966, était déjà surnommé « L'Igloo » en raison de son grand dôme blanc. Quand le temps est venu de nommer la nouvelle équipe, le nom Penguins convenait parfaitement à l'aréna. Plus de 700 des 26 000 inscriptions du concours pour nommer l'équipe ont suggéré les Penguins et la gagnante, Emily Roberts de Belle Vernon, en Pennsylvanie, est devenue la première détentrice d'abonnements saisonniers des Penguins.

 

24.   Sharks de San Jose

Quand la LNH a accordé une équipe d'expansion à George et Gordon Gund le 10 mai 1990, ils ont offert aux partisans l'opportunité de nommer l'équipe de San Jose. Plus de 5 000 candidats ont été soumis, et les dirigeants ont choisi Sharks devant d'autres noms tels que Breakers, Breeze, Condors, Fog, Gold, Golden Gaters, Golden Skaters, Grizzlies, Icebreakers, Knights, Redwoods, Sea Lions et Waves.

Sharks a été sélectionné parce que plus de sept espèces de requin vivent dans les eaux du nord de l'océan Pacifique, et selon le vice-président de commercialisation et télédiffusion de l'équipe Matt Levine, « les requins sont tenaces, déterminés, rapides, agiles, intelligents et sans peur. Nous voulons bâtir une organisation qui possède toutes ces qualités. »

 

25.   Blues de St. Louis

Quand Sid Salomon, Jr. a obtenu une équipe d'expansion dans la LNH le 9 février 1966, le magnat de l'assurance n'a pu choisir qu'un seul nom pour son équipe: « Saint Louis Blues », en l'honneur d'une chanson célèbre de W.C. Handy.

« Le nom d'équipe doit être les Blues, a expliqué Salomon à cette époque. C'est la ville où W.C. Handy a composé sa fameuse chanson [en 1914] lorsqu'il pensait à sa copine un jour.

« Peu importe où vous allez dans cette ville, des personnes chantent. Ça, c'est l'esprit de St. Louis. »

 

26.   Lightning de Tampa Bay

La région de la baie de Tampa qui inclut les villes de Tampa, St. Petersburg et Clearwater est parfois appelée « la capitale mondiale de l'éclair » ou « la capitale nord-américaine de l'éclair », ces titres étant plutôt des surnoms honoraires au lieu de distinctions axées sur des données scientifiques.

 

27.   Maple Leafs de Toronto

Quand Conn Smythe a pris les rênes de l'organisation en 1927, elle avait failli être vendue à un groupe d'investisseurs à Philadelphie pour une plus grande somme d'argent. Selon la légende, Smythe a renommé l'équipe les Maple Leafs pour honorer le régiment Maple Leaf qui a servi dans la Première Guerre mondiale, mais il est plus probable que Smythe ait emprunté le nom des Maple Leafs d'une équipe populaire de baseball qui jouait à Toronto à cette époque.

 

28.   Canucks de Vancouver

Vancouver a obtenu une équipe d'expansion dans la LNH le 22 mai 1970, et le nom Canucks s'est avéré le choix évident. Les Canucks de Vancouver sont nés en 1945, faisant d'abord partie dans la Ligue de hockey de la Côte du Pacifique (PCHL), puis de la Ligue de hockey de l'Ouest professionnelle après que la PCHL se fut jointe à la Ligue senior de hockey de l'Ouest canadien pour former la WHL professionnelle en 1952.

« Canuck » est un mot argotique pour désigner un Canadien et fait partie du lexique canadien depuis 1869, quand Johnny Canuck a effectué ses débuts dans un dessin de presse. Un Johnny Canuck patinant était la mascotte de l'équipe dans la WHL avant d'être adopté par l'équipe de la LNH en tant que logo secondaire. Il se manifeste encore sur les épaules du chandail alternatif des Canucks.

 

29.   Capitals de Washington

Le propriétaire Abe Pollin a fait le choix évident pour baptiser l'équipe qui joue dans la capitale américaine. L'équipe a organisé un concours pour nommer l'équipe et Capitals a signé une victoire écrasante.

 

30.   Jets de Winnipeg

Après que l'organisation des Thrashers d'Atlanta eut été vendue et relocalisée à Winnipeg pour la saison 2011-12, les partisans ont décidé de demeurer fidèles au nom de l'équipe qui avait déménagé à Phoenix en 1996 plutôt que d'adopter le nom des Falcons ou du Moose du Manitoba (le nom porté par l'équipe de la Ligue américaine de hockey qui évoluait à Winnipeg). Cependant, les couleurs de l'équipe et le logo ont été modifiés.

L'édition originale des Jets est arrivée de l'AMH. Leur propriétaire, Ben Hatskin, aurait été un fervent partisan des Jets de New York dans la NFL. L'équipe a conservé son nom à son entrée dans la LNH lors de la fusion avec l'AMH en 1979. Une équipe de hockey junior majeur située à Winnipeg a commencé ses activités en 1967 et a porté le nom des Jets jusqu'à la saison 1972-73, avant de choisir de s'appeler les Clubs et plus tard les Monarchs afin de se différencier de l'équipe de l'AMH.

 

En voir plus