Skip to main content

Les Bruins ont trouvé leurs jambes

La troupe de Bruce Cassidy affiche un rendement de 6-0-1 lors du deuxième match d'une série de deux en autant de soirs cette saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Sans jeter de coup d'œil au calendrier, il aurait été difficile d'identifier qui des Bruins ou des Canadiens disputaient un deuxième match en autant de soirs, lundi, au Centre Bell.

Dans les faits, même s'ils avaient affronté les Sabres à Boston dimanche et qu'ils en étaient à une troisième rencontre en quatre soirs dans une troisième ville, les Bruins semblaient tout droit sortis d'une longue semaine de congé dans une victoire facile de 4-0 face au Tricolore.

Ils ont gagné à peu près toutes les bagarres importantes et ont appliqué un échec avant que l'on pourrait enseigner dans les meilleures écoles de hockey, causant pas moins de 24 revirements.

« Il n'y avait aucun passager ce soir, a déclaré l'entraîneur Bruce Cassidy. Nous avons fait ce que nous devions faire en échec avant. Ç'a été dur pour eux de générer de l'attaque. Nous avons appris de nos deux duels précédents. »

À LIRE AUSSI : Le CH blanchi comme neige au Centre Bell | Les Canadiens n'ont jamais été dans le coup, lundi

Les Bruins n'ont accordé que 22 lancers aux locaux, qui se débrouillent pourtant bien dans ce département depuis le retour au jeu du défenseur Shea Weber. Ils semblaient simplement avoir plus d'énergie et de vitesse que leurs adversaires, ce qui est plutôt rare face au CH cette saison.

Avec cette convaincante victoire, la troupe de Cassidy a amélioré sa fiche à 6-0-1 lorsqu'elle dispute le deuxième match d'une série de deux en autant de soirs cette saison.

« Nous devions être meilleurs contre une équipe qui a autant de vitesse et d'habiletés, a renchéri Cassidy. Mais pour ce faire, nous devions avoir les jambes pour y arriver. On ne sait jamais ce qui va se produire; c'était quand même un troisième match en quatre jours.

« Nos gars sont en très bonne forme physique et sont en mesure de le faire. Pour jouer un match presque parfait comme celui de ce soir, nous devons trouver nos jambes et c'est ce que nous avons fait. »

Video: BOS@MTL: Cave inscrit son premier but dans la LNH

Sans aucun doute. Ils ont dominé dans tous les aspects et ont permis à Jaroslav Halak de signer un jeu blanc facile à son premier départ à Montréal dans l'uniforme noir et jaune. Des 22 lancers auxquels il a fait face, on peut facilement compter sur les doigts d'une main les fois où il a dû se signaler.

Les Bruins sont pourtant privés des défenseurs Zdeno Chara et Kevan Miller ainsi que des attaquants Patrice Bergeron et Jake DeBrusk. Ça n'a aucunement paru.

Les jeunes loups de l'organisation et les employés de soutien ont fait le travail, comme Colby Cave qui a inscrit son premier dans la LNH en plus de récolter une aide. Les Bruins ont ainsi devancé les Canadiens par un point au classement de l'Est.

« Les matchs collés rassemblent une équipe, a analysé le défenseur Torey Krug. Nous ne cherchons pas à faire dans la dentelle. Nous y allons au pic et à la pelle pour arracher la victoire. Nous jouons du bon hockey sur la route et tout le monde sait qu'il doit faire sa part.

« Même si nous ne sommes qu'en décembre, le classement est de plus en plus serré. Chaque match compte et les points sont essentiels. De battre un rival de section, ça prouve notre caractère et j'espère que nous pourrons bâtir là-dessus. »

Video: BOS@MTL: Marchand fait 4-0 en avantage numérique

McAvoy de retour à son niveau

Après avoir raté 20 matchs en raison d'une commotion cérébrale, le défenseur Charlie McAvoy a démontré qu'il avait presque retrouvé le niveau de jeu qu'il affichait avant d'être tenu à l'écart du jeu. Lundi, il a récolté deux mentions d'aide et a distribué six mises en échec - un sommet chez les Bruins - en 19:47 de temps de jeu.

« Je séparais simplement les gars de la rondelle, a expliqué celui qui aura 21 ans vendredi. Je ne visais pas les grosses mises en échec. C'est le genre de choses qui se produisent quand tu gardes une bonne distance avec les attaquants. Je ne me suis pas mis hors position. »

En six matchs depuis son retour, il totalise deux mentions d'aide et affiche un différentiel de plus-5. Avec tout le roulement qu'il y a à la ligne bleue des Bruins en raison des blessés, le fait de finalement pouvoir se fier à McAvoy et à Krug est loin de déplaire à Cassidy.

« Nous savons qu'il a un talent élite et qu'il a un bon physique, a lancé le pilote en parlant de McAvoy. Maintenant, c'est de tout mettre ensemble et de bien faire sur une base régulière. C'est le défi auquel font face tous les jeunes défenseurs. Je crois qu'il s'en va dans la bonne direction, mais je ne veux pas élever les attentes dans son cas. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.