Skip to main content

Le propriétaire des Capitals en extase après une première Coupe Stanley

La ville « était prête à gagner » après plusieurs déceptions, selon Leonsis

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Sur un nuage après la première conquête de la Coupe Stanley des Capitals de Washington en 43 saisons d'histoire, jeudi, le propriétaire Ted Leonsis ramenait toujours la conversation sur la ville que représente son équipe.

« Je ne peux pas assez souligner l'importance de rapporter ce championnat à Washington », a déclaré Leonsis à la suite de la victoire de 4-3 des Capitals contre les Golden Knights de Vegas dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley. « Washington a une mauvaise réputation, ou une réputation différente, et c'est si bon de gagner. Il n'y a rien de négatif. C'est tout simplement exaltant d'avoir été capable de réaliser ça pour notre communauté. »

Avant jeudi, Washington n'avait pas célébré un championnat d'un sport majeur professionnel depuis que les Redskins ont gagné le Super Bowl à la fin de la saison 1991 de la NFL. Les Capitals sont les premiers des quatre équipes sportives majeures de la ville - les Redskins, les Nationals (MLB) et les Wizards (NBA) - à atteindre le carré d'as de leur ligue respective depuis qu'ils ont effectué leur seule autre présence en Finale de la Coupe Stanley en 1998.

À LIRE : Eller a marqué l'histoire du hockey danois | Ovechkin a conduit les Capitals à la Coupe Stanley | Trotz est très ouvert à demeurer avec les Capitals | Une montagne russe d'émotions pour Chiasson

Cette année-là, ils avaient été balayés par les Red Wings de Detroit. Cette fois, ils ont rebondi avec quatre gains consécutifs après avoir perdu le match no 1 6-4 pour gagner la série au meilleur de sept rencontres. Ils ont surmonté un déficit de 3-2 après deux périodes dans le match no 5 pour achever les Golden Knights.

Prochaine étape : un défilé de la Coupe Stanley et un été de célébrations.

« Ça va être génial », a affirmé le centre Nicklas Backstrom. « J'ai hâte de voir des photos des célébrations quand nous avons gagné. »

Leonsis, 61 ans, a acheté les Capitals de Abe Pollin en 1999. Sa vision pour l'équipe et la ville s'est réalisée en 13 saisons depuis qu'Alex Ovechkin, le premier choix au total au Repêchage 2004 de la LNH, s'est joint aux Capitals en 2005-06. L'apogée a été atteint durant le parcours jusqu'en Finale de la Coupe Stanley.

Les billets gratuits pour visionner le match no 5 au Capital One Arena se sont envolés comme des pains chauds. Des milliers de partisans moins chanceux ont rempli les rues autour de l'aréna pour regarder le match sur écran géant.

La plupart d'entre eux portaient le rouge des Capitals.

Video: WSH@VGK, #5: Les Capitals reçoivent la Coupe Stanley

« C'est exactement ce que j'avais envisagé, a dit Leonsis. Je savais que notre communauté était prête à gagner et à vivre une belle histoire. Nous l'avons fait pour nos partisans. Cette première Coupe Stanley est pour nos partisans, pour l'amour, la patience et le soutien dont ils ont fait preuve. Je suis certain qu'à mesure que le temps avançait, c'était la folie chez les partisans. J'ai tellement hâte à la prochaine semaine pour être de retour à la maison et baigner dans cette joie que tout le monde ressent présentement. »

La route jusqu'au premier championnat des Capitals depuis qu'ils sont entrés dans la LNH en 1974 a été parsemée de plusieurs embuches. Les Capitals ont raté les séries lors des deux premières saisons d'Ovechkin avant de s'améliorer graduellement et de participer aux séries lors de six saisons consécutives. Mais ils n'ont jamais été plus loin que la deuxième ronde.

Après que Washington eut raté les séries en 2013-14, Leonsis a pris la décision difficile de congédier le directeur général George McPhee. Maintenant DG de l'équipe d'expansion des Golden Knights, McPhee a passé 17 saisons avec les Capitals et c'est lui qui a bâti le gros du noyau de l'équipe championne.

Le 27 mai 2014, les Capitals ont remplacé McPhee par Brian MacLellan et Barry Trotz s'est amené comme nouvel entraîneur. Ensemble, ils ont contribué à rapporter un championnat à Washington.

« George McPhee est l'un des grands DG de l'histoire, a affirmé Leonsis. Ç'a été une décision difficile à prendre. Regardez ce qu'il a bâti ici. C'est une organisation incroyable du jour au lendemain. Mais Brian nous a permis de franchir l'étape suivante. Barry est un entraîneur extraordinaire. Ils peuvent tous ajouter cette conquête à leur palmarès et je ne pourrais pas être plus heureux pour eux. »

Video: WSH@VGK, #5: Ovechkin établit un record d'équipe

Leonsis a pris un risque quand il a fait signer une prolongation de contrat de 13 ans d'une valeur de 124 millions de dollars à Ovechkin, le 10 janvier 2008. Il s'agissait du premier contrat de 100 millions de dollars dans l'histoire de la LNH.

Leonsis s'est souvenu d'avoir reçu un appel, durant la saison à la suite de la signature du contrat, de la part de l'ancien commissaire de la NBA David Stern.

« Mon gars, tu vas regretter cette décision », a mentionné Stern, selon les dires de Leonsis.

La réponse de Leonsis? « Le temps nous le dira. »

Les choses ont plutôt bien tourné. Les Capitals ont gagné la Coupe Stanley et Ovechkin, leur capitaine, a été nommé gagnant du trophée Conn-Smythe à la suite d'un vote.

« Il m'a dit que nous gagnerions un jour, avant ma première année et mon premier match, a confié Ovechkin. Ça fait tellement longtemps qu'on attend. Nous avons attendu 13 ans pour cette Coupe. C'est très spécial. »

La chimie entre Leonsis et Ovechkin était évidente durant les célébrations sur la glace, jeudi. Ovechkin a serré Leonsis tellement fort dans ses bras qu'il l'a soulevé de terre.

Ovechkin a plus tard apporté la Coupe à Leonsis pour qu'il puisse la soulever.

« Nous avons une relation très spéciale, car nous n'étions pas une très bonne équipe et quand je l'ai rencontré la première fois, je lui ai dit que nous étions ensemble dans tout ça, a raconté Leonsis. Il m'a enlacé et j'ai senti que nous étions ensemble à chaque étape de ce parcours et je suis très fier de lui. »

Leonsis a mentionné qu'il n'a jamais perdu foi que ses Capitals gagneraient la Coupe Stanley. Mais il n'a pas fini de voir grand.

« Je ne veux pas que nous soyons satisfaits, a dit Leonsis. Nous avons une excellente équipe. Nous avons un beau mélange de jeunes joueurs et de vétérans. Je vais en profiter pendant quelques jours, puis je commencerai à me soucier de ce que nous devons faire pour réussir à gagner encore l'année prochaine. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.