Skip to main content

McElhinney va marquer l'histoire en amorçant le match no 3

Le gardien de 35 ans des Hurricanes va affronter les Islanders pour devenir le plus vieux gardien à obtenir un premier départ en séries

par Kurt Dusterberg / Correspondant NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Curtis McElhinney va devenir le plus vieux gardien à obtenir un premier départ en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley lorsque les Hurricanes de la Caroline vont affronter les Islanders de New York dans le cadre du match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au PNC Arena mercredi (19 h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS).

McElhinney (35 ans, 343 jours) sera plus âgé de 37 jours que Les Binkley, qui a effectué son premier départ avec les Penguins de Pittsburgh contre les Golden Seals d'Oakland le 8 avril 1970. 

Dans le match no 2 dimanche, McElhinney est venu en relève au partant Petr Mrazek, qui a subi une blessure au bas du corps en deuxième période du gain de 2-1 des Hurricanes. McElhinney a réalisé 17 arrêts pour aider la Caroline à prendre une avance de 2-0 dans la série quatre de sept.

Video: CAR@NYI, #2: Arrêts coup sur coup de McElhinney

« Je ne pense pas que pouvoir être surpris par quoi que ce soit à ce point de ma carrière », a mentionné McElhinney, qui était aussi venu en relève en séries avec les Flames de Calgary en 2009 et les Maple Leafs de Toronto en 2018. « J'ai traversé tellement de choses. Je suis reconnaissant de la chance qui m'est offerte en ce moment. C'est l'un de ces éléments que je peux cocher sur ma liste. Un autre défi que je souhaite relever. »

Mrazek pourrait revenir au jeu pour le match no 4, selon l'entraîneur de la Caroline Rod Brind'Amour. De son côté, McElhinney a indiqué qu'il allait composer avec les circonstances, quelles qu'elles soient.

« Je suis dans le hockey depuis assez longtemps, et j'ai déjà été envoyé dans des situations similaires auparavant, a expliqué McElhinney. L'atmosphère des séries est un peu différente, mais le jeu reste le même. Je me suis très bien senti tout au long de l'année. »

À LIRE AUSSI: Les Islanders pourraient être privés de ClutterbuckSvechnikov pourrait disputer le match no 3, mais Mrazek sera absentLes Hurricanes ne peuvent s'en remettre à la chance dans le match no 3Trotz: « Nous allons en Caroline pour gagner deux matchs, c'est tout »

McElhinney a été réclamé au ballottage des Maple Leafs le 2 octobre, deux jours avant le premier match de la saison de la Caroline. Il a obtenu 33 départs, sa plus importante charge de travail au cours de sa carrière de 11 saisons dans la LNH. Il a conservé une fiche de 20-11-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,58 et un pourcentage d'arrêts de ,912.

McElhinney a remporté ses trois premiers départs avec les Hurricanes et a connu trois séquences de quatre victoires consécutives pour obtenir la confiance d'une jeune équipe qui jouait bien devant lui.

« La manière dont il se comporte, il est très calme derrière nous, a noté le défenseur Justin Faulk. Certaines choses doivent le déranger, mais personne ne sait vraiment ce que c'est. On ne peut le voir. Ç'a un effet calmant sur les autres joueurs de l'équipe, de savoir qu'il va bien et qu'il est concentré. Nous aimons ça. »

La sérénité de McElhinney s'explique en partie par son parcours. Il a porté les couleurs de sept équipes dans la LNH et n'a jamais obtenu le poste de partant à temps plein. 

« Je me suis battu contre cette idée pendant longtemps, a-t-il admis. Quiconque atteint ce niveau doit croire qu'il est capable de faire le travail et d'être un partant. Accepter son rôle est parfois ce qui fait changer les choses. C'est ce qui m'est arrivé. Lorsque j'ai embrassé mon rôle d'auxiliaire, les choses se sont mises à cliquer. »

C'est cette évolution qui a fait de lui un gardien intéressant pour les Hurricanes. La saison dernière avec les Maple Leafs, il a compilé un dossier de 11-5-1 avec une moyenne de 2,14 et un taux d'efficacité de ,934. 

Brind'Amour est heureux de voir le vétéran gardien obtenir la chance d'entreprendre un match en séries.

« Il le mérite, a affirmé Brind'Amour. J'espère évidemment qu'il connaisse du succès, pour plusieurs raisons. Il a été un véritable professionnel partout où il est passé. Tout le monde souhaite qu'il s'illustre. »

McElhinney va obtenir un premier départ depuis le 6 avril, alors qu'il a repoussé 28 tirs dans un gain de 4-3 dans le dernier match de saison régulière de la Caroline contre les Flyers de Philadelphie. Devoir attendre pendant longtemps entre deux départs fait maintenant partie de la routine pour lui, mais le moment de la saison où cela se produit rend le tout plus spécial.

« Nous recherchons des occasions comme celle-là, a souligné McElhinney. Dans mon cas, je l'attends depuis longtemps. Je suis extrêmement fébrile. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.