Skip to main content

Kupari : Un joueur de la nouvelle génération pour les Kings

L'espoir au centre permet à Los Angeles de suivre la tendance du jeu axé sur la vitesse dans la LNH

par Dan Greenspan / Correspondant NHL.com

EL SEGUNDO, Californie - Rasmus Kupari, un joueur de centre sélectionné par les Kings de Los Angeles avec le 20e choix au total du repêchage 2018 de la LNH, comble un besoin considérable : la vitesse.

Lors des deux derniers repêchages, les Kings se sont fait une priorité d'améliorer les habiletés et la vitesse de leurs attaquants. Lors du camp de développement de l'équipe la semaine dernière, il est devenu clair que Kupari, âgé de 18 ans et natif de Kotka en Finlande, aidera Los Angeles à poursuivre dans cette veine.

« Il a un talent extraordinaire », a affirmé Mike O'Connell, un ancien entraîneur de la LNH et dirigeant qui agit maintenant comme conseiller spécial auprès du directeur général Rob Blake. « Il est explosif avec sa vitesse, et tu pouvais le voir dans les matchs intraéquipes que nous avons joués, il sait quand l'utiliser et quand ne pas l'utiliser. »

À LIRE : Primeau donne lentement raison aux Canadiens | Sandin émerge comme un défenseur offensif chez les Maple Leafs | La patience est une vertu pour l'espoir des Blues Dominik Bokk

Kupari a dit que le coup de patin a toujours été naturel pour lui. Jouer contre des hommes avec Karpat dans la Liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande, a permis à Kupari d'accélérer sa courbe d'apprentissage. Il a amassé 14 points (six buts, huit passes) en 39 matchs la saison dernière.

« Certains joueurs savent combien de temps ça prend pour atteindre la LNH, donc ils m'aident », a affirmé Kupari, qui doit écouler la dernière saison de son contrat avec Karpat.

Mais Kupari est plus qu'un patineur rapide, une caractéristique importante aux yeux des Kings. La vitesse brute n'est rien sans la vision du jeu, selon O'Connell.

« Tu peux être rapide, mais tu dois savoir passer et recevoir la rondelle. Tu dois être capable de faire les petites choses et de bien te positionner pour être efficace dans la meilleure ligue du monde, a expliqué O'Connell.

Los Angeles veut combiner l'aspect physique et défensif, une approche devenue sa marque de commerce lorsque l'équipe a gagné la Coupe Stanley en 2012 et 2014, avec la vitesse et le jeu axé sur l'attaque qui caractérise la nouvelle tendance dans la LNH.

Les attaquants présents au camp de développement reflétaient cette réalité, avec Gabe Vilardi, le 11e choix au total du repêchage 2011, et Jaret Anderson-Dolan, un choix de deuxième ronde (41e au total) en 2017, qui pourraient s'insérer aux côtés des vétérans des Kings Anze Kopitar et Dustin Brown, s'ils sont appelés à le faire. Kupari et Akil Thomas, un choix de deuxième ronde (51e au total) en 2018, pourraient avoir besoin de plus de temps pour se développer, mais ils ont déjà la vitesse nécessaire pour évoluer au plus haut niveau.

« Ça démontre que nous comprenons nos besoins », a noté le directeur du développement des joueurs Nelson Emerson. « Nous comprenons où nous étions auparavant et nous aimons nos joueurs et leur façon de jouer. Maintenant, nous tentons d'amener des joueurs qui cadreront bien avec la nouvelle réalité du hockey d'aujourd'hui. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.