Skip to main content

Holtby et l'infériorité numérique ont aidé les Capitals à battre Columbus

Le gardien a remporté ses quatre départs et Washington a été parfait à court d'un homme au cours des quatre derniers matchs

par Brian McNally / Correspondant NHL.com

Les Capitals de Washington ont atteint la deuxième ronde de l'Association de l'Est pour une quatrième saison consécutive lorsqu'ils ont vaincu les Blue Jackets de Columbus 6-3 dans le match no 6 du premier tour lundi pour enlever les honneurs de la série.

Washington a signé deux victoires en prolongation et a remporté ses trois matchs sur la route et quatre matchs consécutifs après avoir tiré de l'arrière 2-0 dans la série. Les Capitals vont affronter les Penguins de Pittsburgh au deuxième tour pour une troisième année de suite.

Voici cinq raisons qui expliquent pourquoi les Capitals ont atteint la deuxième ronde : 

1. Les vedettes ont brillé

Les quatre meilleurs joueurs offensifs des Capitals au cours de la saison régulière ont tous bien fait contre Columbus. Le défenseur John Carlson a mené la charge avec neuf points (un but, huit passes). Alex Ovechkin (cinq buts, trois passes), Nicklas Backstrom (deux buts, six passes) et Evgeny Kuznetsov (quatre buts, quatre passes) ont tous obtenu huit points.

Video: WSH@CBJ, #6: Ovechkin double l'avance d'une frappe

2. Infériorité numérique

Après avoir accordé quatre buts à leurs sept premières infériorités numériques, les Capitals ont écoulé avec succès 17 punitions de suite, soit à partir d'une pénalité pour avoir fait trébucher décernée à Matt Niskanen en prolongation du match no 2. Columbus n'a plus marqué en avantage numérique pour le reste de la série, affichant un rendement de 0-en-4 dans le match no 3, de 0-en-3 dans le match no 4, de 0-en-5 dans le match no 5 et de 0-en-4 dans le match no 6. Les Capitals ont également touché la cible à court d'un homme (Chandler Stephenson) en troisième période du match no 6 pour prendre les devants 5-2.

3. Braden Holtby

Bien qu'il n'ait pas amorcé un match de séries pour la première fois depuis 2011, Holtby s'est imposé lorsqu'il le fallait. Les ennuis de Holtby en saison régulière - sa moyenne de buts alloués de 2,99 et son pourcentage d'arrêts de ,907 ont été les pires de sa carrière - ont été oubliés lorsqu'il est venu en relève à Philipp Grubauer au début de la troisième période de match no 2. Holtby a subi la défaite dans la deuxième rencontre, mais a repoussé 137 des 147 tirs qu'il a affrontés (moyenne de 1,97, pourcentage d'arrêts de ,932).

Video: CBJ@WSH, no 5: Holtby effectue deux arrêts de suite

4. Pas de hockey de rattrapage

Washington a marqué en premier dans cinq des six parties et a rarement tiré de l'arrière. Les Blue Jackets ont joué avec une avance pendant 20:47 sur la durée totale de 419:17 de la série, alors que quatre rencontres se sont terminées en prolongation. Columbus s'est imposé en surtemps deux fois pour amorcer la série, mais a dû effacer des retards de 2-0 dans chacune de ces parties. Les Capitals ont eu les devants pendant 182:31.

5. Héros obscurs

Même si les Capitals ont pu s'appuyer fermement sur leurs vedettes, ils devaient pouvoir miser sur la production de leurs joueurs de soutien pour passer à la ronde suivante. Les deux derniers trios n'ont pas apporté une grande contribution en attaque en fin de saison, mais ont élevé leur jeu d'un cran en séries. Stephenson, qui a évolué sur le quatrième trio pendant la majeure partie de sa saison recrue, a remplacé Andre Burakovsky, blessé, à l'aile gauche du deuxième trio au cours des deux derniers matchs. Il a obtenu quatre points (un but, trois passes) au cours des matchs no 5 et 6.

Video: WSH@CBJ, #6: Stephenson déjoue Bobrovsky en I.N.

Jay Beagle (un but, deux passes), Devante Smith-Pelley (deux buts, une passe) et Tom Wilson (deux buts, une passe) ont obtenu trois points chacun dans la série.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.