Skip to main content

Fiala se lève pour les Predators contre les Jets dans le match no 2

Il inscrit le but gagnant à 5:37 de la deuxième période de prolongation après que Winnipeg eut créé l'égalité deux fois en troisième

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

NASHVILLE - Dans un match que les Predators de Nashville, selon plusieurs, devaient gagner, l'attaquant Kevin Fiala s'est levé afin de permettre à son équipe de ne pas tirer de l'arrière 2-0 dans sa série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest.

L'attaquant de 21 ans natif de St. Gallen, en Suisse, a marqué du revers sur une descente à 2-contre-1 à 5:37 de la deuxième période de prolongation afin de procurer aux Predators une victoire de 5-4 contre les Jets de Winnipeg au Bridgestone Arena dimanche.

« J'ai vu le 2-contre-1 se dessiner, avec moi et [Craig Smith], a décrit Fiala. Ce fut un très beau jeu de Kyle [Turris] pour pousser la rondelle devant lui. J'espérais simplement que [Smith] me remette le disque. Il m'a vu, j'ai simplement effectué une feinte avant de marquer. »

Video: WPG@NSH, #2: Fiala donne la victoire à Nashville

La série quatre de sept est maintenant égale 1-1. Le match no 3 aura lieu à Winnipeg mardi (20 h (HE); CNBC, CBC, TVAS).

Les Jets, qui l'ont emporté 4-1 dans le match no 1 même s'ils ont été dominés 48-19 dans la colonne des tirs, ont eu l'avantage 50-41 à ce chapitre dans le match no 2, qui est devenu un match très ouvert où le rythme a été très soutenu dès le départ.

Ryan Johansen a placé les Predators en avant 1-0 après 27 secondes de jeu en première période, mais les Jets ont répliqué avec deux buts en 29 secondes à mi-chemin de l'engagement pour prendre les devants 2-1. 

Nashville a repris les devants, 3-2 après deux périodes, mais Winnipeg a créé l'égalité par deux fois au troisième engagement, notamment alors qu'il restait 1:05 à écouler lorsque Mark Scheifele a touché la cible d'un tir sur réception pour faire 4-4 alors que le gardien Connor Hellebuyck se trouvait au banc des siens à la faveur d'un patineur supplémentaire.

Video: WPG@NSH, #2: Scheifele crée l'égalité en fin de match

La table était mise pour Fiala, qui est en train de se forger une réputation de joueur des grandes occasions.

« Il adore ces moments, a reconnu le gardien Pekka Rinne, qui a réalisé 46 arrêts. Il veut avoir la rondelle sur son bâton. Il veut être sur la glace en prolongation, et il a inscrit de gros buts ce soir et l'an dernier contre Chicago (match no 3 de la première ronde de l'Ouest). Cela montre qu'il n'a pas peur de ces moments et qu'il veut en faire partie. »

Fiala a inscrit cinq buts (dont deux gagnants en prolongation) en 14 matchs en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Après avoir raté la majeure partie des séries éliminatoires en 2017 en raison d'une fracture du fémur subie dans le match no 1 de la deuxième ronde contre les Blues de St. Louis, Fiala a amassé 48 points (23 buts, 25 passes) en 80 matchs de saison régulière.

« Il est un peu comme un joker, a soulevé l'attaquant des Predators Filip Forsberg, qui a amassé trois mentions d'aide. Il se pointe quand vous en avez besoin. J'ai hâte de le voir récidiver en séries. »

« Il est ce type de joueur, a ajouté Viktor Arvidsson. Il peut provoquer des choses. Il peut être celui qui sort de nulle part et qui peut marquer ce but. Il est un excellent marqueur. Il a été excellent avec nous cette saison. »

Malgré deux avances gaspillées (3-2 et 4-3) en troisième période dimanche, les joueurs de Nashville sont demeurés calmes avant la prolongation, alors qu'ils se sont tournés vers leur expérience passée en séries pour signer la victoire.

« Nous démontrons beaucoup de caractère, a affirmé Fiala. [Winnipeg] a créé l'égalité en fin de match, et nous avons simplement continué à travailler sans que cela nous affecte, et nous avons porté attention aux détails. Nous savons ce que nous avons à faire. »

« Personne n'a paniqué, a confirmé Rinne. Nous étions tous frustrés après la troisième. Nous avions le sentiment que nous aurions dû gagner, alors je pense que tout le monde a présenté une bonne attitude quand nous sommes revenus pour la prolongation. Il n'y avait pas de panique, et nous avons joué comme nous devions le faire. »

Maintenant que le niveau de jeu a atteint les standards que plusieurs attendaient en début de série, les attentes ont changé alors que la série se transporte à Winnipeg.

« Il faudra y voler un match, c'est certain, a noté Fiala. Il faut gagner le prochain match, c'est ainsi que nous pensons. »
 
Le défenseur P.K. Subban a reconnu que les émotions étaient fortes dans le match no 2, mais a préféré dresser un portrait plus général de ce qui attend les deux équipes.

Video: WPG@NSH, #2: Subban marque avec un lancer frappé

« La série n'est pas terminée jusqu'à ce que le dernier match soit gagné », a philosophé Subban, qui a inscrit son premier des séries en deuxième période. « Peu importe que nous soyons en avance ou en retard dans la série, tout peut changer en un jeu.

« J'ai hâte que notre équipe se présente dans leur amphithéâtre, qui est probablement l'un des plus difficiles de la ligue, puisque nous allons y acquérir une belle expérience. Comme je l'ai dit, nous allons nous reposer un peu et nous préparer pour notre plus difficile voyage de la saison. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.