Skip to main content

Équipes d'étoiles de la décennie des joueurs francophones

Les membres du LNH.com ont recensé les francophones qui se sont le plus illustrés au cours des 10 dernières années

par LNH.com @LNH_FR

Au cours des derniers jours, LNH.com a annoncé les différents gagnants dans diverses catégories afin de récompenser les joueurs, les équipes et les événements qui ont le plus marqué la décennie 2010. Vendredi, ce sont les deux équipes d'étoiles de la décennie dans la LNH qui ont été dévoilées. Les membres de l'équipe du LNH.com se sont prêtés au même exercice pour les joueurs francophones.

À LIRE AUSSI : Crosby et Fleury sur la première équipe d'étoiles de la décennie

Voici les résultats de notre scrutin :

Première équipe d'étoiles

C : Jonathan Toews
AG : Jonathan Huberdeau
AD : Martin St-Louis
D : Kristopher Letang
D : Marc-Édouard Vlasic
G : Marc-André Fleury

Plusieurs joueurs ont été élus à l'unanimité sur cette première équipe d'étoiles. St-Louis, Letang, Vlasic et Fleury ont reçu tous les votes de première place. 

Aucun gardien n'a signé plus de victoires que Fleury (325) au cours de la dernière décennie, et il a participé à la Finale de la Coupe Stanley trois fois avec deux équipes différentes, soulevant le précieux trophée à deux reprises avec les Penguins de Pittsburgh en 2016 et 2017. Il a aussi été un artisan central du parcours magique des Golden Knights de Vegas jusqu'en Finale en 2018, alors que l'équipe d'expansion a créé une belle surprise avant de s'incliner contre les Capitals de Washington.

Letang pointe au quatrième rang parmi tous les défenseurs avec un total de 455 points au cours de la décennie 2010 à 2019, et au deuxième rang au chapitre de la moyenne de points par match (0,76). Letang a ajouté 65 points en 93 matchs des séries éliminatoires pour aider les Penguins à remporter la Coupe Stanley à deux reprises. De son côté, Vlasic a été l'un des meilleurs défenseurs de la LNH dans les deux sens de la patinoire au cours de la dernière décennie, comme en témoignent sa récolte de 235 points et son différentiel de plus-99. Il occupe d'ailleurs le sixième rang à sa position au chapitre du différentiel au cours de cette période.

Video: PIT@CBJ: Letang complète la belle passe de Guentzel

St-Louis a conclu sa carrière avec 404 points en 404 matchs au cours de la décennie 2010, lui qui s'est par la suite retrouvé au Temple de la renommée du hockey en 2018. St. Louis a effectué trois longs parcours en séries éliminatoires au cours de cette période, une fois avec le Lightning de Tampa Bay en 2011 et deux fois avec les Rangers de New York en 2014 et 2015, et il a amassé 42 points en 62 matchs au cours du tournoi printanier. 

Huberdeau est en train de réécrire le livre des records des Panthers de la Floride en attaque, et sa progression est fulgurante depuis qu'il est revenu au jeu au mois de février 2017 après avoir raté les 50 premiers matchs du calendrier en raison d'une blessure à la cheville. Depuis le 1er février, il a récolté 240 points en 234 matchs, et il est en voie de franchir le plateau des 100 points pour la première fois de sa carrière cette saison.

Toews a été le capitaine des Blackhawks de Chicago au cours de leurs trois conquêtes de la Coupe Stanley de la dernière décennie (2010, 2013, 2015). Il a d'ailleurs mis la main sur le trophée Conn Smythe en 2010 à titre de joueur le plus utile des séries. Il a récolté 627 points en 734 matchs de saison régulière, et ses 97 points en 111 matchs des séries éliminatoires entre 2010 et 2019 lui procurent le cinquième rang dans toute la LNH au cours de cette période.

Deuxième équipe d'étoiles

C : Patrice Bergeron
AG : David Perron
AD : Jason Pominville
D : Dan Boyle
D : François Beauchemin
G : Corey Crawford

La deuxième équipe d'étoiles n'est pas piquée des vers non plus. D'ailleurs, Bergeron aurait certainement pu être considéré pour faire partie de la première équipe.

Le joueur de centre des Bruins de Boston a mis la main sur le trophée Selke, remis à l'attaquant défensif par excellence, à quatre reprises au cours de la dernière décennie. Son différentiel de plus-203 depuis le début de la saison 2010-11 est le deuxième meilleur de toute la LNH. Seul son coéquipier Brad Marchand fait mieux (plus-219). Les atouts de Bergeron dans les deux sens de la patinoire font de lui un des joueurs les plus complets de la Ligue. Depuis 2010-11, le Québécois est le joueur qui a remporté le plus de mises en jeu (8866) à travers tout le circuit. 

Video: PIT@BOS: Bergeron bat Jarry d'un tir parfait

Perron s'est passablement promené lors de la dernière décennie, lui qui a évolué pour cinq équipes différentes. Il reste toutefois un ailier de qualité sur qui les formations veulent compter. De plus, Perron vieillit plutôt bien. Après avoir soulevé la Coupe Stanley avec les Blues de St. Louis l'an dernier, il est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière, lui qui a jusqu'ici amassé 49 points en 49 matchs. 

Même si les dernières saisons ont été un peu plus difficiles pour lui, Pominville a été un rouage offensif important avec les Sabres de Buffalo et le Wild du Minnesota. Fait intéressant, Pominville est le deuxième joueur le plus discipliné de la dernière décennie chez les joueurs ayant disputé au moins 500 matchs. Imaginez, en 674 parties, il n'a écopé que de 87 minutes de pénalité.

Crawford a soulevé la Coupe Stanley à trois occasions avec les Blackhawks durant la dernière décennie. Nul doute qu'il doit être considéré comme un des meilleurs gardiens francophones des années 2010. Neuvième gardien le plus victorieux avec 252 victoires, il affiche également le cinquième meilleur pourcentage d'arrêts (,917) à égalité avec Sergei Bobrovsky chez les gardiens ayant disputé au moins 400 matchs entre 2010 et 2019.

Video: BUF@CHI: Crawford fait deux arrêts consécutifs

Quelle équipe n'aurait-elle pas souhaité miser sur un duo de défenseurs solides et fiables comme Boyle et Beauchemin? Véritables modèles de constance, les deux arrières ont été des piliers et des mentors pour les jeunes qui sont arrivés au sein de leurs formations respectives. De longues carrières qui ont pris fin au cours de cette décennie, mais qu'on n'oubliera pas de sitôt.

Troisième équipe d'étoiles

C : Claude Giroux
AG : Alex Tanguay
AD : Pascal Dupuis
D : David Savard
D : Mark Streit
G : Roberto Luongo

Luongo se retrouve sur la troisième équipe d'étoiles, mais il ne fait pas de doute qu'il est l'un des plus grands gardiens de but de l'histoire si on ne considère pas seulement une décennie. Rappelons qu'il occupe le troisième rang de tous les temps pour les victoires avec 489. 

À 32 ans, Giroux a certainement encore du bon hockey à offrir. Certains pourront peut-être être surpris, mais pendant la dernière décennie, Giroux a été le quatrième meilleur marqueur de toute la LNH derrière Patrick Kane, Sidney Crosby et Alex Ovechkin. Avec 723 points en 744 matchs, on peut dire que le franco-ontarien a de quoi terroriser les équipes adverses.

Tanguay, Dupuis, Streit et Savard ont tous aidé à leur façon leurs équipes respectives dans les années 2010. Savard, le seul des quatre qui est toujours actif, n'est pas un défenseur flamboyant, mais son efficacité rend de précieux services aux Blue Jackets de Columbus. De 2010 à 2019, il a maintenu un différentiel de plus-53 tout en étant utilisé en moyenne plus de 20 minutes par rencontre.  

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.