Skip to main content

Championnat mondial junior : un aperçu du groupe A

La Finlande et la Suède devraient batailler pour la première place

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

La Finlande et la Suède s'affronteront au Centre Bell à Montréal le 29 décembre, et ce match devrait décider laquelle des deux équipes finira au premier rang du groupe A au Championnat du monde junior 2017 de la FIHG.

Mais peu importe le score de ce match, cela ne changera rien aux espoirs de chacune des deux formations de remporter le tournoi.

La Finlande, qui a décroché la médaille d'or l'an dernier pour la deuxième fois en trois tournois, aspire à défendre son titre au CMJ 2017, qui se déroulera du 26 décembre au 5 janvier à Montréal et Toronto.

Le groupe A comprendra aussi la République tchèque, le Danemark et la Suisse.

Les trois membres du premier trio de la Finlande au CMJ 2016, soit Patrik Laine (Jets de Winnipeg), Jesse Puljujarvi (Oilers d'Edmonton) et Sebastian Aho (Hurricanes de la Caroline), évoluent tous dans la LNH maintenant. Toutefois, la Finlande aligne d'autres joueurs de talent qui sont prêts à jouer des rôles de premier plan.

Aucune équipe européenne n'a remporté le CMJ deux années de suite depuis que la Russie a réalisé l'exploit en 2002 et 2003.

La Suède, qui a remporté la médaille d'or pour la dernière fois en 2012, s'est inclinée 8-3 aux mains des États-Unis dans le match pour la médaille de bronze au CMJ 2016 et tentera de rafler une médaille, peu importe la couleur, pour la première fois depuis 2014. Suède a du talent et de la profondeur à toutes les positions,

La République tchèque, qui a été exclue du podium depuis qu'elle a obtenu le bronze en 2005, devrait atteindre les quarts de finale. Le Danemark et la Suisse batailleront pour éviter de devoir disputer le tour de relégation.

Voici un aperçu du groupe A :

République tchèque

Entraîneur : Jakub Petr

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017 : David Kvasnicka, D, Plzen (R.tch.), Martin Necas, C, Brno (R.tch.), Simon Stransky, AG, Prince Albert (Ligue de l'Ouest)

Calendrier : 26 déc., Finlande, 17h HE (RDS2, TSN3, NHLN); 27 déc., Suisse, 13h HE (RDS, TSN, NHLN); 29 déc., Danemark, 13h HE (RDS, TSN) ; 31 déc., Suède, 13h HE (RDS2, TSN).

Perspectives : L'attaque devrait représenter la force de l'équipe, celle-ci étant menée par Necas, un joueur de centre de six pieds et 167 livres qui a amassé 13 points en 29 matchs à l'âge de 17 ans dans la meilleure ligue professionnelle en République tchèque. Il a été classé espoir de catégorie A par la Centrale de dépistage de la LNH en vue du prochain repêchage. Stransky, un autre espoir de premier plan en vue du repêchage de 2017, est le meneur de l'équipe de Prince Albert dans la Ligue de hockey de l'Ouest en raison de ses 12 buts et de ses 29 points. Un autre joueur qui devrait jouer un rôle important est l'attaquant Filip Chlapik, le meneur chez les Islanders de Charlottetown dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec 20 buts et 44 points, qui a signé un premier contrat professionnel de trois ans avec les Sénateurs d'Ottawa, jeudi. Pour que la production offensive suffise à faire gagner l'équipe, il faudra sans doute de bonnes prestations de la part du gardien Daniel Vladar, un choix de troisième tour (75e au total) des Bruins de Boston en 2015 qui a partagé son temps cette saison entre Providence dans la Ligue américaine de hockey et Atlanta dans la ECHL.


Danemark

Entraîneur : Olaf Eller

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017 : Oliver Gatz Nielsen, D, Herning (Dan); Jonas Rondbjerg, AD, Vaxjo Jr. (Suè-Jr)

Calendrier : 26 déc., Suède, 13h HE (RDS, TSN) ; 27 déc., Finlande, 17h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 29 déc., République tchèque, 13h HE (RDS, TSN) ; 30 déc., Suisse, 17h HE (RDS2, TSN, NHLN)

Perspectives : Onze des joueurs danois du CMJ 2016 qui ont forcé la Russie à se rendre jusqu'en prolongation en quarts de finale, avant de s'incliner 4-3, seront de retour. Parmi ceux-là, il y a les attaquants Mathias From (Blackhawks de Chicago) et Alexander True, qui ont terminé à égalité au premier rang des pointeurs de l'équipe. Également de retour, on retrouve Rondbjerg (6-0, 176), qui a récolté une aide en cinq matchs au CMJ 2016 et qui est un espoir classé B en vue du repêchage 2017. Lasse Petersen, qui était le gardien no 3 au CMJ 2016, pourrait être le gardien no 1 cette fois. Le Danemark a battu la Suisse lors du tour préliminaire à chacun des deux derniers tournois, et devra y arriver encore cette fois pour rester parmi les équipes de premier niveau lors du CMJ 2018.


Finlande

Entraîneur : Jukka Rautakorpi

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017 : Miro Heiskanen, D, HIFK (Fin), Eeli Tolvanen, AD, Sioux City (USHL), Juuso Valimaki, D, Tri-City (Ligue de l'Ouest), Kristian Vesalainen, AG/AD, HPK (Fin)

Calendrier : 26 déc., République tchèque, 17h HE (RDS2, TSN3, NHLN); 27 déc., Danemark, 17h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 29 déc., Suède, 17h30 HE (RDS2, TSN2, NHLN); 31 déc., Suisse, 17h30 HE (RDS2, TSN3, NHLN)

Perspectives : Bien que neuf des 10 meilleurs pointeurs de la Finlande au CMJ 2016 sont trop vieux et évoluent maintenant dans la LNH, le niveau de jeu de l'équipe ne devrait pas baisser de façon importante. Tolvanen (5-10, 170) est deuxième dans la United States Hockey League en vertu d'une production de 16 buts et 27 points, tandis que Vesalainen (6-3, 207) a un but en neuf matchs avec le HPK dans la Liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande ; ils sont tous deux des espoirs classés A par la Centrale de dépistage de la LNH. On comptera sur les attaquants Henrik Borgstrom (Panthers de la Floride), Julius Nattinen (Ducks d'Anaheim) et Kasper Bjorkqvist (Penguins de Pittsburgh) pour produire à l'attaque. Olli Juolevi (Canucks de Vancouver) sera de retour et il sera la pierre d'assise d'une brigade défensive qui regroupera aussi Heiskanen et Valimaki, deux autres espoirs de catégorie A. La compétition devant le filet se fera entre Veini Vehvilainen, un vétéran du CMJ 2016, Markus Ruusu (Stars de Dallas) et Karolus Kaarlehto. À moins de blessures, la Finlande sera probablement dans la course pour remporter une troisième médaille d'or en quatre tournois.


Suède

Entraîneur : Tomas Monten

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017 : Lias Andersson, C, HV 71 (Suè), Elias Pettersson, C, Timra (Suè-2), Tim Soderlund, C/AG, Skelleftea (Suè)

Calendrier : 26 déc., Danemark, 13h HE (RDS, TSN) ; 28 déc., Suisse, 17h HE (RDS2, TSN) ; 29 déc., Finlande, 17h30 HE (RDS2, TSN, NHLN); 31 déc., République tchèque, 13h HE (RDS2, TSN)

Perspectives : La Suède ne devrait pas avoir de difficulté à marquer des buts. On misera sur Alexander Nylander (Sabres de Buffalo), le meneur de l'équipe avec quatre buts et neuf points en sept matchs en 2016, afin qu'il produise autant cette année. Joel Eriksson Ek, qui agira comme capitaine, a amassé cinq points en neuf rencontres avec le Wild du Minnesota plus tôt cette saison. Andersson (5-11, 198), un espoir classé A en vue du repêchage 2017, jouera probablement un rôle de premier plan après avoir livré une excellente performance à l'occasion du camp d'évaluation estival au Michigan et après avoir connu une bonne première moitié de saison qui lui a valu une promotion en Ligue élite suédoise. Le gardien Felix Sandstrom (Flyers de Philadelphie) a été malmené dans la défaite en match pour la médaille de bronze au tournoi de 2016, mais il a maintenu une moyenne de buts alloués par match de 2,00 en 11 rencontres avec Brynas dans la Ligue élite de Suède. La brigade défensive sera menée par Oliver Kylington, qui a bien joué jusqu'ici avec Stockton, l'équipe école des Flames de Calgary dans la LAH, ainsi que par Jacob Larsson (Anaheim Ducks) et Gabriel Carlsson (Blue Jackets de Columbus), qui ont tous deux été réclamés au premier tour du repêchage 2015 de la LNH. La Suède aura l'occasion de rafler sa première médaille d'or au CMJ depuis 2012.


Suisse

Entraîneur : Christian Wohlwend

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017 : Tobias Geisser, D, (Académie Zug, Sui-2), Nico Hischier, C, Halifax (LHJMQ)

Calendrier : 27 déc., République tchèque, 13h HE (RDS, TSN, NHLN); 28 déc., Suède, 17h HE (RDS2, TSN) ; 30 déc., Danemark, 17h HE (RDS2, TSN, NHLN); 31 déc., Finlande, 17h30 HE (RDS2, TSN3, NHLN)

Perspectives : La Suisse connaît des difficultés depuis qu'elle a atteint les quarts de finale en 2014 ; des défaites aux mains du Danemark lors du tour préliminaire au cours des deux derniers tournois l'ont forcée à disputer le tour de relégation. On misera sur Hischier (6-0, 176), un espoir classé A en vue du repêchage 2017, afin qu'il aide l'équipe à éviter un tel scénario cette fois. Il est parmi les six premiers dans la LHJMQ pour les buts (23) et les points (45), lui qui en est à sa première saison en Amérique du Nord. Hischier se fera aider par des vétérans du CMJ 2016, soit les attaquants Damien Riat (Capitals de Washington) et Calvin Thurkauf (Blue Jackets de Columbus) ainsi que le défenseur Jonas Siegenthaler (Capitals de Washington). Le gardien Joren van Pottelberghe (Red Wings de Detroit) disputera probablement la majorité des matchs après avoir été solide au CMJ 2016. Ce bagage d'expérience pourrait aider la Suisse à décrocher une victoire et à donner du fil à retordre aux autres équipes du groupe A.

En voir plus