Skip to main content

Aperçu de la série Flames-Avalanche

Une confrontation entre deux puissantes offensives attend les partisans de Calgary et du Colorado

par Shawn P. Roarke / Directeur du contenu éditorial NHL.com

Flames de Calgary vs Avalanche du Colorado

Flames : 50-25-7, 107 points, premier rang dans la section Pacifique
Avalanche : 38-30-14, 90 points, deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest
Duels cette saison : CGY 3-0-0; COL 0-2-1

Les infos

Les Flames de Calgary affronteront l'Avalanche du Colorado au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest, dans le cadre d'un affrontement où on s'attend à beaucoup de vitesse et de chances de marquer.

APERÇUS : Lightning-Blue Jackets | Bruins-Maple Leafs | Capitals-Hurricanes | Islanders-Penguins | Predators-Stars | Jets-BluesSharks-Golden Knights

« Ç'a été des bons matchs chaque fois que nous les avons affrontés [cette saison], a fait remarquer le défenseur des Flames Travis Hamonic. J'imagine que le rythme du jeu va être rapide. »

Calgary a remporté chacun de ses trois matchs contre le Colorado cette saison, ayant marqué quatre buts de plus (14-10).

Ce sera la première fois que ces deux équipes s'affronteront dans les séries et les Flames auront l'avantage de la patinoire.

Le défenseur Mark Giordano a été le meilleur marqueur de la formation albertaine au cours de la série d'affrontements entre les deux équipes avec une récolte de sept points (un but, six passes). L'attaquant Elias Lindholm a trouvé le fond du filet à chacun des trois matchs. Le gardien David Rittich a pris part aux deux dernières rencontres et il a bloqué 56 des 61 tirs dirigés vers lui (taux d'arrêts de ,950), tandis que le vétéran Mike Smith a réalisé 21 arrêts dans une victoire de 6-5 signée le 1er novembre.

« Nous avons des joueurs de talent partout dans notre alignement ; nous avons une excellente profondeur, nous avons des vedettes, nous avons d'excellents gardiens, d'excellents défenseurs, d'excellents attaquants, a souligné Hamonic. Nous avons une très bonne équipe. Nous avons super hâte de mettre les choses en marche. »

Du côté du Colorado, l'attaquant Gabriel Landeskog a été le meilleur pointeur face aux Flames avec quatre points (un but, trois aides). L'attaquant Nathan MacKinnon a marqué deux buts.

Devant le filet, Semyon Varlamov a disputé chacun des trois matchs, affichant un dossier de 0-2-1 avec une moyenne de buts alloués de 4,44 et un taux d'arrêts de ,860.

« C'est une formidable équipe et ils vont représenter un défi de taille, a affirmé le défenseur de l'Avalanche Ian Cole. Ils sont très dangereux et nous devrons être alertes à chacune de nos présences sur la patinoire. »

La dernière fois que les Flames ont terminé au premier rang de l'Association de l'Ouest remonte à la saison 1988-89. Ils ont remporté la Coupe Stanley ce printemps-là.

Éléments-clés

Flames : Mark Giordano contrôle le jeu aux deux extrémités de la patinoire pour Calgary. Le défenseur a eu droit à 24:14 de temps de glace par match, près de trois minutes de plus que ses coéquipiers les plus occupés (TJ Brodie, 21:28). Offensivement, il est le point d'appui de l'attaque, lui qui a récolté 74 points (17 buts, 57 passes). Défensivement, les Flames ont décoché 371 tirs au but de plus qu'ils en ont accordés lorsqu'il était sur la patinoire, ce qui s'avère le différentiel le plus élevé dans l'équipe.

Video: ANA@CGY: Giordano bat Miller d'un puissant tir

Avalanche : La saison dernière, Nathan MacKinnon a été finaliste pour le trophée Hart à titre de joueur le plus utile à son équipe. Cet hiver, il a sans aucun doute été encore meilleur. Il a amassé 99 points (42 buts, 58 aides), ce qui est un sommet en carrière et 12 points de plus que son compagnon de trio Mikko Rantanen, deuxième dans l'équipe. Personne chez l'Avalanche ne joue plus souvent (22:05 par match) ou n'anime mieux le jeu que lui; son indice relatif de tentatives de tir (4,98) est le meilleur dans l'équipe et quand il est sur la patinoire, l'Avalanche a décoché 177 tirs de plus qu'il en a concédés.

Les gardiens

Flames : Les Flames ont adopté un système d'alternance tout au long de la saison, mais Mike Smith est le gardien d'expérience et on fera probablement appel à lui au début de la série. Bien que ses statistiques cette saison ne sont pas spectaculaires (23 victoires et taux d'arrêts de ,898 en 41 sorties), il a mieux fait durant le dernier mois du calendrier régulier, affichant alors un taux d'arrêts de ,914. Il a par ailleurs accordé deux buts ou moins dans 10 de ses 13 plus récentes sorties. David Rittich a signé 27 victoires en 47 présences devant le filet, avec un taux d'arrêts de ,911.

Avalanche : Philipp Grubauer s'est emparé du poste de gardien partant, lui qui a brillé de tous ses feux au cours des deux derniers mois de la saison régulière. Depuis le 6 février, Grubauer a affiché un dossier de 9-2-2 avec un taux d'arrêts de ,955, si bien qu'il a aidé l'Avalanche à dépasser plusieurs équipes au classement et à aller chercher la deuxième place de quatrième as. Semyon Varlamov a pris part à 48 matchs du calendrier régulier ou plus six fois au cours des huit dernières saisons, mais il n'a que sept rencontres d'expérience dans les séries depuis qu'il a rejoint le Colorado en vue de la saison 2011-12.

Video: WPG@COL: Grubauer vole Wheeler avec la mitaine

Chiffres à retenir

Flames : Calgary est la seule équipe en lice dans les séries qui compte cinq joueurs ayant récolté plus de 70 points: Johnny Gaudreau (99), Sean Monahan (82), Elias Lindholm (78), Matthew Tkachuk (77) et Giordano. Son différentiel de buts de plus-65 est le meilleur dans l'Association de l'Ouest et lui donne le deuxième rang dans la Ligue, derrière le Lightning de Tampa Bay (plus-98). Les Flames ont concédé 28,1 tirs au but par match, le total le plus modeste dans la LNH.

Video: CGY@LAK: Gaudreau marque d'un angle quasi impossible

Avalanche : Le premier trio composé de MacKinnon, Rantanen et Gabriel Landeskog a marqué 106 des 258 buts du Colorado (41 pour cent). L'Avalanche est une équipe qui connaît de lents débuts de match : elle a marqué 59 buts en première période, 93 en deuxième et 103 en troisième. Le Colorado montre une fiche de 16-8-6 depuis le 6 février, ses 38 points récoltés depuis lui donnant une égalité au sixième rang dans la LNH durant cette période. L'Avalanche remporte 48,3 pour cent de ses mises en jeu, le troisième pire taux de succès chez les équipes en lice dans les séries, après les Islanders de New York (47,4) et les Capitals de Washington (45,7).

Des nouvelles de l'infirmerie

Flames : Ils amorceront les séries en santé. L'attaquant Sean Monahan n'a pas participé au dernier match du calendrier régulier, samedi. On a indiqué qu'il était malade et on s'attend à ce qu'il puisse disputer le premier match de la série. L'attaquant Matthew Tkachuk s'est également vu accorder un repos lors de la dernière rencontre, mais il sera de la partie lors du premier match éliminatoire.

Avalanche : L'attaquant Mikko Rantanen a raté les huit derniers matchs de la saison régulière en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée. Il a recommencé à patiner à l'entraînement cette semaine, sans subir de contact toutefois, et il pourrait être prêt à revenir au jeu à l'occasion du premier match. Le joueur de centre Vladislav Kamenev a subi une intervention chirurgicale à l'épaule, le 10 décembre, et il a récemment recommencé à patiner.

Video: ANA@COL: Rantanen trouve la lucarne du revers

Ce qu'ils ont dit

« Nous sommes le genre d'équipe qui doit jouer avec émotion et travailler fort pour avoir du succès. Je pense que lorsque l'enjeu sera plus élevé et que les séries commenceront, nous verrons ces atouts de nouveau. » - L'entraîneur des Flames Bill Peters

« J'ai adoré les habitudes de travail et la détermination dont les gars ont fait preuve dans le dernier droit. D'avoir réussi à enfoncer la porte et à accéder aux séries à l'aide d'une séquence de 8-0-2, c'est très bon signe. Nous sommes donc en droit d'afficher de la confiance. Nous savons que nous affrontons un très bon adversaire et qu'il va y avoir des défis à relever. Nous connaissons de bons moments et j'aime la façon dont nous faisons les choses présentement. » - L'entraîneur de l'Avalanche Jared Bednar

Ils l'emporteront si…

Flames : Si les gardiens sont à la hauteur. Si Smith ou Rittich affiche sa meilleure forme, les Flames vont être difficiles à battre. Ils ont tous simplement trop de munitions à l'attaque et ils sont trop compétents offensivement, si bien que la seule chose qui pourrait avoir raison d'eux, ce sont des performances décevantes devant le filet. Rittich n'a jamais pris part aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley et la dernière présence de Smith en matchs d'après-saison dans la LNH remonte en 2012, quand il s'alignait avec les Coyotes de Phoenix.

Avalanche : Ils auraient intérêt à faire en sorte que ça devienne une bataille des unités spéciales parce qu'ils ont les atouts pour remporter cette bataille. L'Avalanche a un formidable jeu de puissance avec un taux de succès de 22,0 pour cent, ce qui lui donne le septième rang dans la Ligue. Calgary, de son côté, a perdu ses repères en avantage numérique depuis un mois, ayant profité de seulement 4,4 de ses opportunités durant cette période, le pire taux de succès dans la LNH. Le désavantage numérique du Colorado devra toutefois faire mieux que le taux de succès de 78,7 pour cent qu'il a affiché en saison régulière.

Les formations

Formation prévue des Flames
Johnny Gaudreau -- Sean Monahan -- Elias Lindholm
Matthew Tkachuk -- Mikael Backlund -- Michael Frolik
Sam Bennett -- Mark Jankowski -- James Neal
Andrew Mangiapane -- Derek Ryan -- Garnet Hathaway

Mark Giordano -- TJ Brodie
Noah Hanifin -- Travis Hamonic
Oscar Fantenberg -- Rasmus Andersson

Mike Smith
David Rittich

Retranchés : Austin Czarnik, Dillon Dube, Alan Quine, Michael Stone, Juuso Valimaki, Dalton Prout, Oliver Kylington

Formation prévue de l'Avalanche
Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Alexander Kerfoot
Colin Wilson -- Carl Soderberg -- J.T. Compher
Matt Nieto -- Derick Brassard -- Matt Calvert
Sven Andrighetto -- Tyson Jost -- Gabriel Bourque

Samuel Girard -- Erik Johnson
Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Ian Cole -- Patrik Nemeth

Semyon Varlamov
Philipp Grubauer

Retranchés : Mark Barberio, Ryan Graves

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.