Bobby Orr TDIH June 18a

ÇA S'EST PASSÉ LE... : 18 juin

1975 : Bobby Orr des Bruins de Boston met la main sur le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH, pour une huitième année consécutive.

Orr reçoit le titre après avoir établi une autre saison record en 1974-75. Il mène les marqueurs de la LNH avec 135 points, il établit une nouvelle marque pour les buts marqués par un défenseur avec 46 filets, il égale Bobby Clarke des Flyers de Philadelphie pour le plus de mentions d'aide avec 89, et il termine au premier rang pour le différentiel à plus-80.

Les 135 points permettent à Orr de gagner son deuxième trophée Art-Ross (aucun autre défenseur dans l'histoire de la LNH n'a réussi à mener la Ligue au chapitre des points), même s'il conclut la saison à court de quatre points de son sommet en carrière (139) - dont 102 mentions d'aide en 1970-71. Cette année-là, son équipe, les Bruins de Boston, termine au premier rang du circuit pendant la saison régulière, mais s'incline face aux Canadiens de Montréal dès le premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Cependant, 1974-75 marque la dernière saison complète de Orr, qui est aux prises avec des problèmes à un genou. Il dispute 10 matchs avec les Bruins en 1975-76 avant de signer un contrat en tant que joueur autonome avec les Blackhawks de Chicago l'été suivant. Il est ensuite couronné joueur le plus utile de la Coupe Canada en 1976, mais il est limité à seulement 20 parties avec Chicago lors de la saison 1976-77. Après trois opérations et aucun match joué en 1977-78, Orr participera à six rencontres en 1978-79 avant de prendre sa retraite le 8 novembre 1978. Il aura récolté 915 points (270 buts, 645 passes) en 657 matchs.

Les Bruins retirent le no 4 de Orr le 8 janvier 1979 et ce dernier est intronisé au Temple de la renommée du hockey la même année.

AUTRES MOMENTS MARQUANTS

1987 : Les Rangers de New York échangent leur premier choix du Repêchage 1988 de la LNH aux Nordiques de Québec en retour de l'entraîneur Michel Bergeron. La transaction n'aide finalement aucune des deux équipes. D'un côté, Bergeron ne complète même pas deux saisons à New York avant d'être congédié; il reviendra derrière le banc des Nordiques pour la saison 1989-90. De l'autre côté, avec le choix acquis, Québec obtient la cinquième sélection en 1988 et les Nordiques jettent leur dévolu sur l'attaquant Daniel Doré, qui ne disputera que 17 matchs dans la LNH.

Michel Bergeron TDIH June 18

2019 : Barry Trotz démissionne de son poste d'entraîneur-chef des Capitals de Washington 11 jours après avoir mené l'équipe à sa première conquête de la Coupe Stanley de son arrivée dans la LNH en 1974. Peu de temps après, Trotz acceptera le poste d'entraîneur avec les Islanders de New York.

2024 : Evan Bouchard récolte trois passes et les Oilers d'Edmonton défont les Panthers de la Floride 5-3 lors du match no 5 de la finale de la Coupe Stanley au Amerant Bank Arena. Bouchard bat ainsi le record de la LNH pour les passes en séries éliminatoires par un défenseur lors de la même saison (26), battant l'ancienne marque établie par Paul Coffey, qui en a récolté 25 avec Edmonton en 18 matchs de séries en 1985.

EDM@FLA: Perry complète un jeu magnifique de McDavid