Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Sous le radar

Zach Redmond se démarque depuis le début du camp d'entraînement.

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

Zach Redmond fait tourner de plus en plus de têtes.

Acquis cet été via le marché des joueurs autonomes, Redmond est arrivé au camp sans tambours ni trompette, mais démontre depuis le début des matchs préparatoires qu'il est capable de faire face à la musique.

Encore jeudi soir, le défenseur américain a distribué huit mises en échec, marqué un but, dirigé cinq rondelles vers le filet du gardien Chris Driedger et bloqué deux tirs dans la défaite de 4 à 3 des siens en prolongation face aux Sénateurs d'Ottawa.

De quoi se faire remarquer.

«C'est toujours un peu le même scénario, année après année, où du moins ces dernières années. J'entends toujours le même conseil: "Fais ce qui qui t'a amené ici"», de déclarer Redmond, qui a paraphé une entente de deux ans à un volet avec le Tricolore le 1er juillet dernier. «Pour moi, je crois que je peux me démarquer en me portant à l'attaque à l'occasion. Je dois avant tout m'assurer de gagner la confiance des entraîneurs défensivement, parce que c'est ce qui va me permettre de continuer à jouer. Mais je crois que l'aspect offensif de mon jeu peut apporter un petit quelque chose de plus, donc j'essaie de le peaufiner un peu.»

Video: Zach Redmond est patient et marque

Son côté offensif, il en a fait la démonstration à plusieurs reprises durant la soirée, se promenant d'un bout de la patinoire à l'autre sans hésitation. Il a d'ailleurs marqué son but de derrière le filet adverse - très loin de la ligne bleue. Lundi soir contre New Jersey, il avait également trouvé le fond du filet, encore une fois alors qu'il était profondément en territoire offensif.

«Quand tu joues un jeu rapide comme on le fait, tu peux vraiment forcer les revirements et supporter la deuxième vague. C'est là où j'aime intervenir», d'ajouter Redmond, qui ne s'en laisse pas imposer non plus physiquement, à 6-pieds-2 et 205 livres. «C'est un autre aspect que je peux ajouter à mon jeu. D'être physique dès le début du match me permet de me mettre à l'aise plus rapidement dans la partie.»

Video: Zach Redmond réduit l'écart à un but

Avec huit défenseurs ayant des contrats de la LNH, Redmond ne se fait pas d'illusion - il devra trimer dur pour mériter un poste de partant.

«Pour les gars comme moi, il faut se présenter à chaque jour, que ce soit durant les pratiques, les échauffements d'avant-match ou les matchs. Tu dois t'assurer de faire bonne impression», de souligner celui qui a partagé la dernière saison entre la LNH et la AHL avec l'Avalanche du Colorado et le Rampage de San Antonio. «Je dois avoir une approche qui préconise la défensive. Je dois gagner leur confiance et continuer à travailler cet aspect de mon jeu.»

Entre-temps, Redmond apprivoise tranquillement sa nouvelle équipe, son nouvel aréna… et ses nouveaux partisans.

«Tout le monde est accueillant. Tu te demandes toujours un peu à quoi t'attendre quand tu arrives dans une nouvelle équipe, mais ce groupe est très, très accueillant. J'ai rapidement été mis à l'aise», de conclure Redmond, en soulignant également l'énergie du Centre Bell. «Je crois que c'est le meilleur endroit où jouer, de mon humble avis. C'est tellement divertissant, la musique, l'éclairage, les partisans. Même en pré-saison, ça vient te chercher. C'est spécial.»

En voir plus