Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Demandez à Gerv! Spécial match extérieur

Le gérant de l'équipement Pierre Gervais répond aux questions des fans concernant les matchs extérieurs

par Propos de Pierre Gervais recueillis par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

En trois décennies à titre de membre de l'organisation des Canadiens, le gérant de l'équipement Pierre Gervais a pris part à trois matchs extérieurs. Il se souvient d'ailleurs qu'il faisait très, très froid à Edmonton!

Pour lire la chronique précédente, cliquez ici.
 
1. Question de Bryn Gillings, par Facebook
 
Est-ce que les compagnies d'équipement devraient commencer à ajouter une technologie thermale à l'équipement des joueurs pour ces matchs extérieurs? Est-ce que ce serait cool?

Pas vraiment, non. Mais ce qu'on fait, c'est qu'on a des sous-vêtements pour températures froides. Le Montréalais Red Batty, qui est gérant d'équipement des Packers de Green Bay, est un bon ami à moi et quand on a eu notre première Classique Héritage à Edmonton, je lui avais parlé parce que les Packers jouent dans le froid et il m'avait donné de bons conseils. Alors j'achète des sous-vêtements pour températures froides qui sont vraiment très efficaces. Même que si la température oscille autour de zéro, c'est trop chaud pour les joueurs. Alors on va s'en servir juste s'il fait -10 ou quelque chose comme ça. J'ai le haut et le bas pour ça. Le reste de l'équipement, on ne peut pas vraiment rien faire, rien changer. Je ne vois pas comment les compagnies pourraient le faire. L'équipement, les chandails, c'est pareil. Je ne pense pas que ça va arriver.


 
2. Question de Sabrina St-Laurent, par Facebook
 
Quelles sont les étapes les plus importantes pour la préparation d'un match à l'extérieur quand il s'agit de l'équipement des joueurs?
 
L'équipement reste pareil; ce sont les sous-vêtements qui peuvent changer. Les chandails sont différents, on a des bas différents, des chandails et des bas d'entraînement différents, qu'on va utiliser juste ces deux jours-là. Cette année, on a des culottes différentes juste pour ce match-là, qui n'ont pas de ligne sur le côté, c'est entièrement bleu. Dans le vestiaire, je fais des plaques différentes pour les noms. Les numéros sur les casques vont être différents parce qu'il y a un peu de couleur argent sur le nouvel uniforme. J'ai fait ajouter un peu d'argent, tout comme sur le logo des Canadiens pour aller avec le reste. On enlève les autres autocollants - qui s'enlèvent facilement - pour mettre ceux-là et on va les rechanger pour le match d'après à Vancouver. 
 
3. Question de William Furt, par Facebook
 
En général, est-ce que les matchs extérieurs requièrent davantage d'équipement par joueur? Comme des bâtons, des gants, des lames de patin, etc.
 
Non, c'est la même chose!


 
4. Question de Francis (@francorico1514) par Twitter
 
Tu as eu le privilège de préparer beaucoup de matchs présentés à l'extérieur pour les Canadiens. Parmi ceux-ci, lequel a été pour toi le plus mémorable et pourquoi?

Je dirais celui à Boston (1er janvier 2016, NDLR), parce que c'était une journée idéale. Il a fait très beau, ce n'était pas trop froid et c'était dans un beau stade. C'était ma troisième, alors j'avais plus d'expérience. J'étais moins stressé un peu. C'était pas mal le fun à Boston!
 
5. Question de Matt B (@ThunderingElk), par Twitter
 
Est-ce que Carey Price ressortira un vieux masque ou en fera faire un nouveau pour ce match monumental?

Il en a un nouveau. Surprise!
 
6. Question de teems.zoro (@fatems_19), par Twitter
 
Quel a été ton moment préféré de tous les matchs extérieurs?


 
En fait, j'ai plutôt un souvenir particulier. C'est que la première à Edmonton, il faisait tellement froid! Il faisait -15, -17, c'était vraiment froid. Le grand froid, combiné avec le fait que c'était la première partie comme ça que la ligue faisait… Maintenant, elle est super organisée, mais à l'époque, on ne savait pas trop à quoi s'attendre. Aujourd'hui, les bancs sont chauffés, un truc qu'il n'y avait pas dans ce temps-là. Il y avait un petit peu de chauffage, mais pas tant! Ce n'était pas bien réparti. C'était tellement chaud devant la chaufferette que tu ne pouvais pas te tenir devant, mais aussitôt que tu te tassais de deux pieds, c'était froid! Mais maintenant, il y a des bancs chauffants et tout ça. Tout le monde a bien appris de cette expérience!

En voir plus