Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Nouveau système pour tous, dernière audition pour plusieurs

Les joueurs de Claude Julien devront maîtriser le nouveau système de jeu à temps pour la saison

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - On le répète depuis le premier jour du camp, les joueurs des Canadiens doivent apprendre un nouveau système de jeu cette saison avec leur entraîneur-chef Claude Julien.

Ce nouveau système, certains ont plus de difficultés que d'autres à s'y faire. Mais les entraînements et les matchs préparatoires servent à mettre en application les nouvelles règles dictées par l'entraîneur. Et ça ne se fait pas en criant ciseaux.

«Ça ne s'apprend pas en deux jours. Ça prend de la pratique, mais ça prend aussi des matchs et c'est pour ça qu'on continue à travailler sur les éléments qu'on doit améliorer. On l'a fait dans les entraînements et maintenant, c'est de les apporter dans les matchs. C'est pour ça que les deux derniers matchs deviennent un peu plus importants qu'au début. On veut voir une progression pour qu'on soit à l'aise en début de la saison», a indiqué Julien.

Paul Byron a bien fait rire les journalistes en expliquant les difficultés du nouveau système.

«C'est un peu plus agressif. On joue comme un "swarm" (serrés) dans notre zone. Ce sont trois gars qui sont toujours agressifs, ce n'est pas un contre un pour tout le monde dans la zone, alors pour faire un jeu comme ça, tu dois avoir cinq gars qui sont sur la même longueur d'onde. Si quelqu'un ne fait pas sa job, les quatre autres sont dans la merde. C'est compliqué, ça prend plus de temps pour être meilleurs», a-t-il dit tout bonnement - en français.

L'attaquant a aussi indiqué qu'il faut briser certaines habitudes que les joueurs ont prises en jouant d'une autre manière pendant huit ou dix ans.

Video: Paul Byron sur le nouveau système

Pour Julien, l'important est que l'équipe s'améliore et ça, c'est encore plus important que les victoires dans le calendrier préparatoire.

«Si notre équipe améliore les aspects sur lesquels on travaille, il y a de bonnes chances qu'on gagne. Les joueurs doivent comprendre ce qu'on demande et s'habituer à le faire. Il y a des joueurs qui arrivent de différentes équipes ou qui ont joué différemment dans le passé. On veut que ce qu'on fait en ce moment devienne une seconde nature pour eux et comme entraîneur, je suis patient», a indiqué le pilote.

Charles Hudon a bien saisi le nouveau concept et se démarque depuis le début du camp. Bien qu'il n'aime pas la fiche de 0-6 de son équipe, il n'est pas prêt à «appuyer sur le bouton panique».

«Nous, on travaille des petits détails que Claude nous demande. C'est un nouveau coach aussi. Oui, il a fini la saison dernière, mais il y a des nouvelles facettes cette fois. C'est une nouvelle saison. On ne s'attendait pas à avoir un mauvais sort comme ça, mais il faut juste continuer à travailler fort», a dit le jeune attaquant.

Video: Charles Hudon sur l'importance de chaque match

Le match de vendredi soir contre les Panthers de la Floride au Centre Bell sera en quelque sorte une dernière audition pour plusieurs joueurs, alors que certains d'entre eux devront prendre le chemin de Laval après la rencontre.

Byron Froese, qui a disputé cinq des six premiers matchs présaison, aura l'occasion de démontrer son savoir-faire au centre, alors qu'il pilotera le trio d'Andreas Martinsen et de Michael McCarron.

«Les saisons sont longues. On veut évaluer les joueurs de la bonne façon. Il se donne une chance de rester ici avec son jeu. Sinon, ça nous donne une bonne idée de ce qu'on a si jamais il est à Laval et qu'on veut le rappeler. C'est pour avoir une meilleure connaissance du joueur», a précisé Julien.

À la défense, le jeune Victor Mete sera jumelé à Jordie Benn. Karl Alzner, qui lui retrouvera Jeff Petry, a hâte de voir comment réagira Mete avec un nouveau partenaire.

«Ç'a évidemment été bien pour lui de pouvoir jouer avec Shea Weber et d'apprendre de lui, mais je pense que ce sera bien pour tout le monde de voir ce qu'il peut faire quand il a un peu plus de responsabilités sur les épaules. Je pense qu'il pourra bien gérer ça, parce qu'il est très bon. Je crois que ça démontre aussi qu'ils sont curieux de voir avec qui il pourrait être jumelé. Les paires de défenseurs changent toujours, comme les trios, alors ce sera bien de voir s'il peut créer une chimie avec quelques joueurs, comme ça il pourra être inséré n'importe où par les dirigeants, a affirmé Alzner, qui a également ajouté ne pas être inquiet quant au dossier sans victoire des siens.

Video: Alzner sur les différences entre présaison et saison

«Je comprends que les gens soient un peu inquiets de ça, mais je ne pense pas que ce soit quelque chose qui se transporte une fois la saison commencée. C'est comme les séries. C'est bizarre, mais il y a comme quelque chose qui se déclenche et les choses changent. Mais même si ce sont des matchs préparatoires, ce n'est pas amusant de perdre autant de matchs.»

C'est Charlie Lindgren qui sera devant le filet, puisqu'il est remis à 100% de sa blessure au bas du corps subie lundi. Zachary Fucale sera son adjoint. Julien verra au cours de la rencontre s'il utilise ses deux gardiens ou non.

Par ailleurs, les Canadiens ont cédé l'attaquant Chris Terry au Rocket de Laval.

En voir plus