Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Défaite difficile face à une équipe coriace

Le Tricolore s'incline par la marque de 4 à 2 face au Wild du Minnesota

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Le Tricolore n'a pu freiner le Wild du Minnesota jeudi soir au Centre Bell.

MONTRÉAL - Le Tricolore n'a pu freiner le Wild du Minnesota jeudi soir au Centre Bell.

Les visiteurs ont prolongé à neuf leur série de victoires, après avoir infligé aux Canadiens une défaite de 4 à 2, sa troisième en temps réglementaire cette saison à domicile.

Au final, c'est un but marqué en infériorité numérique par Eric Staal, en début de troisième période, qui a fait la différence.

Video: Price sort la jambière devant Pominville

«Ils ont simplement profité de nos erreurs pour aller chercher les deux points», a confié Brendan Gallagher, qui a dirigé deux tirs vers le filet de Devan Dubnyk dans la rencontre. «Les deux équipes ont travaillé fort, je crois que nous nous sommes très bien battus. C'est dur jouer contre eux, c'est difficile de trouver des espaces libres.»

Même son de cloche du côté de Nathan Beaulieu, qui formait un duo à la ligne bleue avec Shea Weber, en l'absence d'Alexei Emelin, dont la femme, Valentia, a donné naissance plus tôt en journée au troisième enfant du couple.

Video: Nathan Beaulieu sur l'effort de groupe

«Nous avons bien joué. Certaines petites erreurs nous ont coûté le match, a confié le numéro 28. C'est une très bonne équipe de hockey. Nous sommes sortis un peu au ralenti lors des dix premières minutes, mais après nous avons joué du bon hockey. Il y a plusieurs points positifs à retenir ce soir.»

«Ils sont rapides sur l'échec-avant, donc en tant que défenseur, c'était difficile ce soir, a poursuivi Beaulieu, qui a été utilisé pendant plus de 27 minutes par son entraîneur. Ils arrivaient vite. Non seulement ils sont rapides, mais ils sont aussi talentueux.»

Un gardien au sommet de son art, une attaque équilibrée et un style axé sur la vitesse; le Tricolore faisait face une équipe qui ressemblait drôlement à la sienne.

«On savait avant le match qu'on affrontait une équipe assez semblable à la nôtre. C'est une équipe rapide qui joue à un rythme très élevé. Il n'y avait pas beaucoup d'espace pour manoeuvrer», a ajouté Artturi Lehkonen, auteur du deuxième but des siens, son quatrième en sept matchs et son septième de la saison. 

Video: Lehkonen donne l'avance 2-1 aux Canadiens

Le défi s'annonce tout aussi de taille vendredi, alors que le Tricolore sera à Columbus pour y affronter une autre équipe qui semble impossible à arrêter ces temps-ci. Les Blue Jackets ont signé une onzième victoire consécutive jeudi en battant les Penguins de Pittsburgh par la marque de 7 à 1.

«En espérant qu'ils ont utilisé tous leurs buts ce soir, a laissé tomber Beaulieu, qui n'a pas voulu utiliser le terme "rédemption" pour parler du match de vendredi, qui survient un peu moins de deux mois après la défaite de 10 à 0 des Canadiens à Columbus au début du mois de novembre. Nous n'allons pas là pour nous racheter pour le dernier match, mais ce sera certainement dans nos pensées. C'est une puissance de la Ligue en ce moment. Ils sont en feu. Nous sommes une bonne équipe, nous avons confiance en nos moyens. Nous n'allons pas essayer de nous racheter. Nous savons ce qui s'est passé. Ça ne peut pas se reproduire.»

C'est Al Montoya qui obtiendra le départ en Ohio, son premier depuis le 6 décembre dernier à St-Louis.

«Ce ne sera pas facile demain soir. On se doit d'être prêts. On voit ce qui arrive lorsqu'on ne l'est pas dans cet aréna. On s'en souvient tous. Il faut trouver un moyen d'aller chercher les deux points avant la pause de Noël», a conclu Brendan Gallagher.

En voir plus