Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Trop peu trop tard

Le Tricolore effectue une remontée en fin de match, mais s'incline 4 à 2 face aux Sharks

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Tels des requins dans l'eau, les Sharks n'ont pas laissé beaucoup de chances sur la glace aux Canadiens vendredi.

Disputant une première partie depuis lundi, le Tricolore semblait un peu rouillé au premier vingt face aux Sharks, qui les ont pris d'assaut dès les premiers instants de la rencontre. Les visiteurs ont imposé leur rythme de jeu assez rapidement, provoquant trois punitions au cours des huit premières minutes de jeu - dont une après seulement 13 secondes de jeu.

Comme c'est souvent le cas dans la LNH, l'indiscipline finit toujours par rattraper les équipes qui se retrouvent au cachot. En profitant de deux de leurs occasions à cinq contre quatre dans les dix premières minutes du premier vingt, en plus d'en marquer un autre lors du même engagement, les visiteurs ont pris l'emprise sur la rencontre, qu'ils ont finalement remporté 4 à 2.

Video: Max Pacioretty sur la performance face aux Sharks

« Marquer deux buts en avantage numérique tôt dans le match a assurément aidé leur offensive à se mettre en branle. Ils en ont inscrit trop pour nous permettre de revenir, même si nous sommes revenus en fin de rencontre. Ils sont une équipe que nous voulions empêcher d'aller en supériorité numérique. Ils sont très dangereux dans cette situation et nous avions qu'ils allaient se fier sur leurs chances en avantage et ils ont bâti là-dessus. Cela leur a donné confiance et c'est ce qu'ils ont fait », a admis le capitaine Max Pacioretty au sujet de la deuxième défaite en temps réglementaire à domicile cette saison.

Même les meilleurs au monde peuvent connaître des soirées difficiles à l'occasion. Pour la première fois en 2016-2017, Carey Price a dû céder sa place devant le filet en deuxième période après avoir accordé un quatrième but sur 18 tirs de San Jose. Michel Therrien admet que cela a été difficile pour lui de le retirer de la rencontre. Par contre, c'était parce qu'il avait un plan précis pour lui.

« Il y a plusieurs bonnes raisons pour lesquelles nous l'avons sorti du match, mais je voulais lancer un message aux joueurs. Je n'aimais pas la manière que l'équipe jouait devant lui, donc ça ne valait pas la peine de le laisser dans une situation comme celle-là. Deuxièmement, nous voulions nous donner la chance de pouvoir le réutiliser demain. Donc en analysant tout ça, c'était la bonne décision à prendre », a laissé entendre l'entraîneur-chef du Tricolore, qui a confirmé que Price amorcerait la rencontre de samedi à Washington.

Si Therrien a indiqué que le fait de retirer son gardien étoile de la rencontre n'a pas été facile, le reste des joueurs du Tricolore sont conscients qu'ils ont laissé tomber leur coéquipier. Sachant que Price les a souvent sortis de situations délicates à plusieurs reprises auparavant, ses coéquipiers auraient préféré l'appuyer de meilleure façon. Ils pourront maintenant le refaire dans moins de 24 heures dans la capitale américaine.

Video: Michel Therrien sur la défaite face aux Sharks

« Price n'a pas été sorti parce qu'il n'était pas assez bon. Il est le meilleur joueur au monde et il est notre meilleur joueur. Ça n'avait rien à voir avec lui. C'était notre faute, parfois nous avons besoin de nous faire brasser, a attesté Nathan Beaulieu. Nous devons prendre nos responsabilités - notre performance ce soir était inacceptable. Mais j'ai aimé la manière que nous avons terminé la rencontre, nous devrons poursuivre sur cette lancée samedi à Washington. »

En voir plus