Skip to main content

Un nouveau défi à relever pour George Parros

L'attaquant récemment à la retraite a été embauché par le département de la sécurité des joueurs

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

George Parros s'est joint au département de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale de hockey, a fait savoir mercredi le vice-président senior de la sécurité des joueurs de la LNH, Stéphane Quintal.

Parros, qui a disputé neuf saisons dans la LNH, agira en tant que directeur de la sécurité des joueurs et travaillera à distance à Las Vegas. Il fera partie du noyau dur de gens au sein du département qui vont prendre part à la prise de décisions concernant les mesures disciplinaires.

« C'est une opportunité intéressante, non seulement de regarder beaucoup de hockey et de rester impliqué dans ce sport, mais aussi d'influencer ce qui se passe dans le hockey de façon à faire progresser les choses, a déclaré Parros à LNH.com. Il s'agit d'essayer d'éduquer les joueurs et ce qui me rend apte à faire ce travail, c'est que j'ai joué au hockey pendant de nombreuses années et j'ai joué avec robustesse, peut-être plus que d'autres, tout en n'écopant jamais d'une amende ou d'une suspension.

« Je trouve que s'il y a quelqu'un qui connaît la ligne à ne pas franchir tout en s'en approchant, c'est moi. »

En plus d'être impliqué dans tous les aspects du travail ayant trait à la sécurité des joueurs, Parros, qui a pris sa retraite en décembre 2014, participera à un programme de formation pour les recrues au début de chaque saison.

« Je suis très heureux de voir George se joindre à nous et j'aime les atouts qu'il va mettre à contribution au sein du département, a déclaré Quintal. Bien qu'il était reconnu comme un joueur robuste, ses entraîneurs, ses coéquipiers et ses adversaires ont aussi noté à quel point il aimait étudier les nuances du hockey. Il amènera une façon différente de voir les choses au sein de notre groupe et le fait qu'il ait pris sa retraite récemment signifie qu'il comprend bien le hockey comme il se joue à l'heure actuelle. »

Parros, qui a 36 ans, a été réclamé au huitième tour (222e au total) par les Kings de Los Angeles lors du repêchage 1999 de la LNH. Il a totalisé 18 buts, 36 points et 1092 minutes de punition en 474 matchs de saison régulière avec les Kings, l'Avalanche du Colorado, les Ducks d'Anaheim, les Panthers de la Floride et les Canadiens de Montréal.

Parros, dont la résidence se trouve à Las Vegas, a dit avoir hâte d'entrer en fonction.

« Nous ne voulons pas priver le hockey de son aspect robuste, mais, en même temps, nous voulons nous assurer que les joueurs respectent cette ligne à ne pas franchir comme je l'ai fait, et c'est ce qui m'intéresse dans ce travail, a dit Parros. Je ne veux pas enlever l'aspect robustesse, mais il ne fait aucun doute qu'il y a des incidents qui surviennent et qui auraient pu être évités. Alors je veux contribuer à l'éducation des joueurs, surtout les jeunes joueurs qui font leurs débuts dans la ligue. Il y a une façon de jouer à l'intérieur des limites acceptables, et c'est ce que j'ai fait.

« Je sais quoi chercher, en espérant que mon expérience me permettra d'être utile au reste du département. »

Parros, qui a disputé six saisons avec les Ducks, a été un des joueurs les plus populaires à Anaheim. Il a remporté la Coupe Stanley en 2007 et il avait le respect de ses coéquipiers ainsi que des partisans en raison de sa façon de jouer, empreinte de robustesse et de détermination.

« Je crois que les amateurs aiment voir un joueur qui prend la défense de ses coéquipiers et qui amène un peu d'excitation sur la patinoire, a souligné Parros. J'ai aussi cherché à faire beaucoup de travail communautaire ; j'ai grandi dans ce genre de contexte et je trouvais que c'est là un des rôles importants que doivent jouer les athlètes professionnels. Je me suis donc impliqué dans la communauté, mais je ne faisais pas seulement me présenter quelque part et sourire, je cherchais à interagir avec les gens. J'ai lancé une collection de vêtements à des fins caritatives, je me suis fait couper les cheveux dans le cadre d'oeuvres de charité et j'ai fait des dons à la fondation « Kids with Cancer ». Je me suis aussi rasé la moustache. »

Parros était bien connu pour sa fameuse moustache. La boutique des Ducks vendait même des « moustaches George Parros » et les profits étaient remis à des œuvres caritatives.

« [La moustache] était le plus bel outil de marketing. C'est arrivé par accident, mais tout le monde s'y identifiait et s'en est beaucoup amusé pendant ma carrière, alors c'est devenu une bonne marque de commerce et ç'a été plaisant le temps que ç'a duré », a-t-il affirmé.

Avant de jouer dans la LNH, Parros a disputé quatre saisons avec l'équipe de hockey de l'Université Princeton. Il a été nommé capitaine à sa dernière campagne, en 2002-03. Étudiant en économie, il a été proclamé un des athlètes les plus intelligents du hockey par The Sporting News.

Quel est son message à l'intention des jeunes joueurs qui cherchent à faire leur marque dans la LNH ?

« Je leur conseillerais de se préoccuper seulement de leurs habitudes de travail et du produit qu'ils présentent sur la glace, de se mettre dans la meilleure forme physique possible et de joueur au hockey du mieux qu'ils peuvent afin de laisser leur jeu parler en leur nom », a déclaré Parros.

L'ex-attaquant de six pieds cinq pouces et 224 livres est né à Washington, en Pennsylvanie, a été élevé à Randolph, au New Jersey, et a brillé au hockey à l'école secondaire. Il a marqué 31 buts et amassé 52 points pour l'école Delbarton à Morristown, au New Jersey, en 1997-98 pour aider cette institution à se rendre en finale de son association au niveau de l'État.

Parros a été intronisé au Temple de la renommée du hockey d'école secondaire du New Jersey en 2012.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.