Skip to main content

Les Blues s'accrochent et remportent le match no 1 contre les Stars

Tarasenko a réussi un doublé et Binnington a fait 16 arrêts en troisième période pour St. Louis

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Vladimir Tarasenko a marqué deux fois dans un gain de 3-2 des Blues de St. Louis contre les Stars de Dallas, jeudi au Enterprise Center, lors du premier match du deuxième tour des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest.

Jordan Binnington a effectué 16 de ses 27 arrêts en troisième période pour St. Louis.

« Je suis content du résultat, a déclaré Binnington. Je crois que les deux équipes se sont étudiées pendant les deux premières périodes et la troisième a été âprement disputée. Ils sont sortis forts. On va se regrouper et se concentrer en vue du deuxième match. »

Le deuxième affrontement de cette série quatre de sept aura lieu samedi à St. Louis (15 h HE; NBC, SN, TVAS).

« Il n'y a pas d'espace en séries, alors on doit trouver un moyen de se rendre dans les zones difficiles d'accès pour compter. Il faut rester profondément en territoire adverse avec la rondelle et ne pas provoquer de revirements », a mentionné Tarasenko, qui s'attend à une série défensive.

Les Stars ont décoché les cinq premiers tirs au but, mais Robby Fabbri a touché la cible sur le premier lancer des Blues pour ouvrir le pointage à 5:57 de la première période. Il a déjoué le gardien Ben Bishop entre les jambières à l'aide d'un tir des poignets du cercle droit après avoir capté une longue passe d'Ivan Barbashev.

« Oui, la rondelle était bondissante », a indiqué Bishop, qui a réalisé 17 arrêts au cours de la rencontre. « Je ne crois pas qu'il visait entre les jambières. Il a pratiquement raté son tir et le disque a glissé entre mes jambes. Parfois, quand ils visent quelque part, ils ratent leur tir et la rondelle aboutit entre les jambières. C'est comme ça qu'ils marquent. C'est malheureux, mais ce sont des choses qui arrivent. »

Jason Spezza a créé l'égalité 1-1 pour les Stars à 10:25 du deuxième vingt avec un tir sur réception du cercle gauche sur une passe transversale de John Klingberg.

Tarasenko a profité d'une supériorité numérique pour donner les devants 2-1 aux Blues à 18:03 de la deuxième période. C'était le premier but accordé par les Stars en infériorité numérique lors des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Tarasenko a compté d'un tir des poignets du cercle gauche après avoir saisi une passe transversale de Brayden Schenn.

« Ç'a été un but très important et il nous a mis en confiance », a lancé le centre des Blues Ryan O'Reilly. « Notre premier jeu de puissance n'avait pas été terrible. On devait lancer plus souvent pour trouver notre rythme. Ç'a été un jeu clé. Tout le monde y a participé et ça nous a donné confiance. »

Video: Tarasenko et les Blues tiennent le coup et gagnent

Dallas avait neutralisé les 15 jeux de puissance des Predators de Nashville au premier tour et les deux premiers de St. Louis plus tôt dans la rencontre.

Tarasenko a accentué la priorité des Blues à 3-1 à 3:51 du troisième engagement en coupant vers le filet après avoir contourné le défenseur Miro Heiskanen. Il avait aussi tenté de couper vers le filet en deuxième période, mais il n'avait pas réussi à compter.

« J'ai compté (en troisième période) en coupant vers le centre, a expliqué Tarasenko. Par contre, les autres savent que je le fais souvent, alors il faut éloigner la rondelle, foncer au filet et utiliser son corps. Cette fois-ci, ç'a marché au bon moment. »

Il s'agit de la septième partie de plus d'un but de Tarasenko en séries éliminatoires et d'une première depuis le 28 avril 2017 contre les Predators.

Jamie Benn a marqué en avantage numérique à 2:17 de la fin pour porter le pointage à 3-2.

Les Stars ont failli créer l'égalité juste avant le coup de sifflet final lorsque le disque a traversé le demi-cercle du gardien, mais Benn a fendu l'air.

« On a persévéré, a déclaré Benn. J'ai trouvé qu'on avait assez bien joué en troisième période. On a accordé un but tôt, mais ce sont des choses qui arrivent… C'est une bonne équipe. Tarasenko a fait une belle feinte, alors on doit lui en donner le crédit. »

Dallas a dominé St. Louis 17-6 au chapitre des lancers au troisième vingt.

« On était désespérés », a mentionné l'entraîneur des Stars Jim Montgomery. « Et on a eu deux avantages numériques, alors ça aide. »

Ce qu'ils ont dit

« On a créé de bonnes chances de marquer et on avait une bonne énergie sur la glace. On aurait probablement pu en marquer un autre en troisième période, mais on doit continuer à provoquer des choses quand on saute sur la patinoire. » -- L'attaquant des Stars Jason Spezza

« C'est dur. Ils cherchent toujours des occasions de générer de l'attaque. Je crois qu'on a fait du bon travail défensif contre eux et on est restés près d'eux. On peut faire encore mieux. On doit limiter les revirements et essayer de ralentir leur jeu de transition. » -- Le centre des Blues Ryan O'Reilly à propos de la stratégie adoptée pour contrer le premier trio des Stars formé de Jamie Benn, Tyler Seguin et Alexander Radulov

Ce qu'il faut savoir

Le but de Spezza était son premier depuis le 24 février. ... Tarasenko a rejoint Bernie Federko au deuxième rang de l'histoire des Blues pour les matchs de plus d'un but en séries. Brett Hull domine avec 13. ... Le filet de Fabbri était son premier depuis le 23 novembre. ... Yadier Molina, Dexter Fowler, Michael Wacha et Dominic Leone des Cardinals de St. Louis ont assisté à la rencontre.

La suite

Deuxième match du deuxième tour des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest samedi au Enterprise Center (15 h HE; NBC, TVAS, SN)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.