Skip to main content

Skinner croit que l'avenir des Sabres est prometteur

Selon l'attaquant, qui a signé un contrat de huit ans le 7 juin, l'équipe va « dans la bonne direction »

par Heather Engel / Correspondante NHL.com

BUFFALO - Jeff Skinner n'a eu besoin que d'une saison avec les Sabres de Buffalo pour voir que cette équipe avait un bel avenir devant elle.

Skinner aurait pu devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, mais le 7 juin, il a accepté les modalités d'un contrat de huit ans d'une valeur de 72 millions $ (pour une moyenne annuelle de 9 millions $) afin de demeurer à Buffalo.

« Il y a de bons joueurs qui sont encore assez jeunes et qui vont continuer de s'améliorer en vieillissant, a déclaré Skinner. Après le début de saison qu'on a connu, on a ralenti et on n'a pas terminé comme on l'aurait voulu, mais ça ne devrait pas nous faire oublier la portion de la saison où tout allait bien et où on a connu beaucoup de succès. C'est le genre de choses qui m'indiquent qu'on est dans la bonne direction.

« Personnellement, j'ai observé l'organisation dans son ensemble, j'ai vu tout le talent présent et les joueurs sur place et j'ai constaté comment tout le monde travaille ensemble. J'y ai vu beaucoup de positif. »

À LIRE : Skinner s'entend avec les Sabres | Skinner, la première étape pour retourner en séries

L'attaquant a été le meilleur buteur des Sabres avec 40 buts cette saison (un sommet personnel) et il a égalé sa marque personnelle avec 63 points, ce qui l'a placé au troisième rang de l'équipe à ce chapitre derrière les attaquants Jack Eichel (82 points) et Sam Reinhart (65 points). Les défenseurs Rasmus Dahlin (44 points) et Rasmus Ristolainen (43 points) ont respectivement pris les quatrième et cinquième places. Tous ces joueurs, sauf Skinner, ont moins de 25 ans (Eichel, 22 ans; Reinhart, 23 ans; Dahlin, 19 ans; Ristolainen, 24 ans).

Les Sabres n'ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis 2011 et ils ont entrepris la saison avec un dossier de 20-9-5, égalant au passage un record de concession avec une série de 10 victoires consécutives du 8 au 27 novembre. Ils s'étaient même hissés au deuxième rang de la section Atlantique. Ils ont cependant connu des difficultés en deuxième moitié de saison et ils ont congédié leur entraîneur Phil Housley le 7 avril après avoir conclu la campagne avec une fiche de 33-39-10, à 22 points des Blue Jackets de Columbus et de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est.

Video: BUF@DET: Skinner se moque des Red Wings

Ralph Krueger a été embauché au poste d'entraîneur le 15 mai et quelques semaines plus tard, il a eu une longue conversation téléphonique avec Skinner qui a marqué l'attaquant.

« Ce que j'ai remarqué, c'est son enthousiasme. Il est réellement heureux de venir à Buffalo et de se mettre au travail, a mentionné Skinner. En tant que joueur, c'est le genre de choses qui nous emballent. Quand l'entraîneur est comme ça, quand vos meneurs sont comme ça, c'est contagieux et ça se répand à tout le monde. »

Skinner, qui a été acquis lors d'une transaction avec les Hurricanes de la Caroline le 2 août 2018, admet qu'il a été surpris de quitter la Caroline, où il a disputé les huit premières saisons de sa carrière dans la LNH. Cependant, avec un peu de recul après la dernière campagne, il reconnaît que ce fut une bonne chose. 

« Quand on vit cette expérience, on essaie d'évaluer ce qui est important pour nous et à partir de cette liste, on détermine quels sont les avantages et les inconvénients d'une organisation. Les principaux éléments qui se trouvaient au sommet de ma liste n'étaient que des facteurs positifs pour Buffalo, a-t-il révélé. Je veux d'abord gagner et jouer pour une équipe compétitive. Je crois qu'avec nos joueurs, c'est un objectif réaliste. Puis, on passe à la qualité de vie, à l'impact sur notre famille et tout ça. Je crois que tout est positif. Comment va-t-on s'adapter dans cette communauté et au sein de ce vestiaire? J'ai eu la chance d'avoir une année complète pour évaluer tous ces éléments. Il n'en est ressorti que du positif et c'est pour ça que je me retrouve où je suis en ce moment. »

Or, Skinner sait très bien qu'avec tout nouveau contrat viennent de nouvelles attentes. Il ne s'en cache pas et il compte bien poursuivre son travail cet été afin d'être encore meilleur la saison prochaine.

« Je ne crois pas être différent des autres athlètes. On veut toujours s'améliorer, a affirmé Skinner. On s'impose de la pression parce qu'on veut bien faire et on est exigeant envers soi-même. Ça ne changera rien pour moi. C'est l'état d'esprit dans lequel je suis… Je sais que les attentes vont être plus élevées et qu'on va en parler dans les médias, mais personnellement, je dois me concentrer sur mon jeu. Je vais me consacrer à m'améliorer, et ça commence cet été. 

« Je vais analyser mon jeu et je vais essayer de m'améliorer le plus possible afin d'arriver prêt au camp d'entraînement. L'équipe va se retrouver au camp et on va commencer à travailler afin d'atteindre notre objectif. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.