Skip to main content

Rask espère profiter de la relève fournie par Halak

Le gardien no 1 croit que le nouveau réserviste l'aidera à demeurer reposé au cours de la saison

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

MIDDLETON, Massachusetts -- Tuukka Rask sait qu'il est à son mieux lorsqu'il dispute une cinquantaine de matchs par saison.

Le gardien no 1 des Bruins de Boston comprend toutefois que ça nécessite un réserviste fiable, ce que la formation bostonienne a trouvé en Anton Khudobin lors des deux dernières saisons. Elle espère reproduire ces succès cette saison après avoir accordé un contrat de deux ans à Jaroslav Halak le 1er juillet.

Rask espère également que Halak pourra prendre le relais, lui qui sait à quel point la position d'auxiliaire est importante.

« Je pense que ça te fait du bien mentalement parce que tu sais que tu n'auras pas à disputer 15 matchs de suite et à dépenser beaucoup d'énergie en début de saison », a expliqué Rask, lundi. « Mais d'un autre côté, tu dois mériter le temps de glace, tu dois mériter chaque minute que tu joues. Ça ne change jamais. Tu dois toujours travailler fort et gagner la confiance de l'entraîneur. »

Rask a joué 54 rencontres la saison dernière, la première lors de laquelle il a disputé moins de 60 parties depuis 2013-14, quand il a remporté le trophée Vézina. Cette saison-là, avec Chad Johnson jouant le rôle d'auxiliaire, Rask avait affiché un pourcentage d'arrêts de ,930 et une moyenne de buts alloués de 2,04.

Il n'est pas parvenu à afficher de telles statistiques lors des trois saisons suivantes. Cependant, Rask a eu l'occasion de se reposer davantage la saison dernière grâce à Khudobin, et il a terminé la campagne avec une moyenne de 2,36 et un pourcentage de ,917. Il a également obtenu au moins un point pour son équipe au classement dans 21 matchs consécutifs entre le 29 novembre 2017 et le 10 février.

Rask a connu un lent départ la saison dernière (3-7-2, MBA 2,89, pourcentage de ,897 après 12 matchs), et les Bruins ont décidé de donner le départ à Khudobin dans un match contre les Sharks de San Jose le 18 novembre, soulignant à quel point les performances d'un réserviste sont cruciales.

« Je crois que la saison dernière était la première où nous avons établi un plan que nous avons suivi », a affirmé Rask, qui participait au tournoi caritatif de golf organisé par son ancien coéquipier Shawn Thornton, en compagnie du défenseur des Bruins Torey Krug. « Je pense que tout le monde en a profité, car même si la fin de saison était décevante, en parlant avec les entraîneurs et les dirigeants lors du bilan, je me sentais reposé et plein d'énergie. Alors, je crois que c'est un très bon signe. »

Les Bruins veulent voir Halak pousser Rask, mais également le protéger au profit de l'équipe.

En 449 matchs dans la LNH, Halak a présenté une moyenne de 2,50 et un pourcentage de ,916, mais il a présenté une moyenne de 3,19 et un taux d'efficacité de ,908 la saison dernière en 54 rencontres avec les Islanders de New York. Le directeur général des Bruins Don Sweeney a partiellement attribué ces statistiques aux déboires des unités d'infériorité numérique des Islanders, qui ont fini au tout dernier rang dans la LNH dans cette catégorie (73,2 pour cent).

Quand les Bruins se sont entendus avec Halak, Sweeney a déclaré : « Je ne crois pas que tu peux gagner dans cette ligue sans avoir un bon auxiliaire disponible chaque soir. Tu ne pourras pas atteindre tes objectifs. Nous avons réduit le nombre de départs de Tuukka l'année dernière, et cela a bien fonctionné. »

Bien que les Bruins voulaient accorder un nouveau contrat à Khudobin, le prix était devenu trop cher. Le cerbère russe a accepté un contrat avec les Stars de Dallas, et c'est pourquoi les Bruins ont choisi d'accorder 2,75 millions $ par saison à Halak.

« Chaque saison, on repart à zéro, et je crois que l'objectif pour chaque équipe est d'avoir deux bons gardiens et de voir comment tout se déroule, a dit Rask. Il faut diviser le temps d'utilisation entre les deux et espérer que tout le monde est reposé et prêt à jouer à l'aube des séries. C'est formidable quand ton équipe a le luxe de posséder deux bons gardiens. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.