Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du lundi 13 février :

2 : L'attaque des Rangers de New York a reposé à tour de rôle sur les épaules d'un trio différent depuis le début de la saison. Par les temps qui courent, c'est celui composé de Kevin Hayes, J.T. Miller et Michael Grabner qui fait le gros du travail. Après une absence de cinq matchs causée par une blessure au bas du corps, Hayes a porté son total à sept points (deux buts, cinq passes) en quatre rencontres en récoltant deux points contre les Blue Jackets de Columbus. Depuis la pause de Noël, Hayes a récolté 19 points (quatre buts, 15 passes) en 15 parties. Il ne se trouve qu'à trois points de son sommet en carrière établi à sa saison recrue en 2014-15, alors qu'il avait obtenu 45 points en 79 matchs.

Video: NYR@CBJ: Hayes vole le disque, s'échappe et marque

3 : En récoltant trois points contre les Flames de Calgary, l'attaquant des Coyotes de l'Arizona Christian Dvorak a porté son total à sept points (cinq buts, deux passes) à ses cinq derniers matchs. La recrue connaît les meilleurs moments de sa jeune carrière, lui qui est jumelé à Shane Doan et Brendan Perlini à forces égales en plus d'être régulièrement employé en avantage numérique dernièrement. Il semble avoir gagné la confiance de son entraîneur depuis l'arrivée de la nouvelle année, lui qui a franchi le cap des 15 minutes de temps de glace à chacun des matchs sauf trois depuis le 6 janvier. Sa moyenne de temps d'utilisation se situait à 13:26 avant cette date, avec 54 secondes de temps de jeu par partie en avantage numérique, ce qui lui conférait le 10e rang parmi les attaquants de l'équipe.

Video: ARI@CGY: Dvorak bat Johnson du côté de la mitaine

En voir plus